La journaliste Caroline Parmentier explique pourquoi Présent est dans le collimateur de l’extrémiste qui a revendiqué l’incendie du QG du Front national perpétré ce matin.

Ce quotidien, dit-elle, dont l’audience est en progression constante, est le “seul à exprimer une préférence claire pour le vote en faveur de Marine Le Pen”.

Le journal est bien déterminé à ne pas se laisser intimider par la menace explicite qui lui a été adressée aujourd’hui. Pourtant, la police semble prendre cette affaire “très au sérieux” : la Sûreté territoriale de vient même d’appeler Présent pour l’informer qu’elle reprend l’enquête.

À lire aussi

“La survie de Présent ne dépend que de nos lecteurs et de ceux qui sont attachés au journal !”

Le quotidien Présent est en grave danger financier et menacé de disparition. Caroline Par…