“À peine arrivés sur notre territoire, ces clandestins s’en prennent à nos modes de vie, ils piétinent ce lieu hautement historique”

Dimanche, la basilique de Saint-Denis, nécropole des rois de France, a été envahie par des migrants aidés de quelques militants d’extrême gauche pour protester contre le projet de loi du gouvernement Asile Immigration. À leur tête, le député de La France insoumise, Éric Coquerel.

Jordan Bardella, le nouveau président du Front national de la jeunesse et conseiller régional d’Île-de-France, réagit au micro de Boulevard Voltaire à ce que l’on peut qualifier de véritable profanation. Il dénonce le laxisme des autorités et des associations d’extrême gauche qui n’ont de cesse d’encourager de tels comportements et réclame la dissolution des collectifs de défense des sans-papiers et l’expulsion des clandestins.

À lire aussi

Jordan Bardella : « L’union des droites est réductrice. Nous voulons rassembler tous ceux qui sont attachés à la nation française, à droite et à gauche »

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleMoins d’un mois après les élections euro…