IVG

La Croix, un journal pour rien ?

Écrivain
 

Le 4 juin, Thibaud Collin, philosophe, auteur de nombreux ouvrages, professeur en classes prépa, reconnu parmi les intellectuels de notre temps, écrivait un texte argumenté sur son blog pour répondre ou ouvrir un débat avec Isabelle de Gaulmyn, journaliste à La Croix. Elle avait salué, dans son éditorial du 28 mai, le vote irlandais favorable à l’avortement.

Le professeur de philosophie s’interrogeait : « Pourquoi le bien des mères passerait-il par la suppression de leur enfant ? Pourquoi taire que l’avortement loin, de libérer la femme, la ronge secrètement et durablement ? Fuit-on un mal par et pour un mal plus grand ? »

Son article présentait des propos argumentés, il développait un discours raisonnable permettant un débat sur le fond.

Seulement voilà, son blog était hébergé sur le site du journal La Croix. Et c’est ici que s’arrête la liberté d’expression. Le patron du journal, Guillaume Goubert, n’a pas supporté cette contradiction, il n’a même pas souhaité engager une discussion sur le fond du sujet. Il n’est guère habitué à un haut degré de pensée politique et intellectuelle. Le titre fort pertinent de l’édito de Thibaud Collin – « Le vichysme mental » – aurait « offensé » La Croix. Le professeur est même accusé d’avoir cherché à offenser volontairement le journal. Ce qui n’était pourtant pas le cas, son argumentation étant philosophique. Loin d’une insulte, il s’agissait d’éclairer une attitude intellectuelle : « Le vichysme mental, qui se traduit dans « cette illusion de croire que l’on peut négocier ce qui n’est pas négociable ».

Alors même qu’il avait été assuré de disposer d’une liberté éditoriale, le blog de Thibaud Collin, sur le site de La Croix, a été interrompu et ce message mis en ligne :

« À nos lecteurs
Nous comprenons très bien que Thibaud Collin ait tenu à exprimer dans son blog un désaccord grave avec l’éditorial de La Croix du 28 mai 2018. Nous respectons sa liberté et son désaccord, tout comme nous avons tenu à faire droit aux réactions négatives de nos lecteurs dans la rubrique « courrier ». Cependant, nous ne pouvons pas accepter que Thibaud Collin le fasse en disqualifiant le titre qui accueille ce blog. Il porte contre nous une accusation grave et qui se veut infamante en utilisant l’expression “vichysme mental”. Peut-on continuer à collaborer avec un titre que l’on discrédite ainsi ? Thibaud Collin, contacté par nos soins, n’y voit pas de contradiction. Nous, oui. Nous avons donc décidé, à regret, d’interrompre le fonctionnement de ce blog sur le site de La Croix. Ce qui ne nous empêchera pas de continuer à accueillir les critiques qui nous sont adressées, dès lors qu’elles sont formulées sans volonté d’offenser. »

​‌”

Nous mesurons, ici, où s’arrête la liberté d’expression. Alors même que le philosophe défendait une position qui correspond à celle de l’Église catholique, c’est un journal « catholique » qui lui intime de se taire. Nous pouvons légitimement nous interroger : à quoi sert ce journal ? Quelle est son identité ?

Cet article a été lu 7490 fois
Cette statistique n'est pas mise à jour en temps réel