Après la mort de Bernard Tapie, survenue ce dimanche 3 octobre, s’interroge sur le sort du journal La Provence, que possédait l’homme d’affaires. Xavier Niel semble être le mieux placé pour prendre la suite de Bernard Tapie.

Xavier Niel en bonne position pour reprendre La Provence

Bernard Tapie, ancien patron de l’Olympique de Marseille, avait racheté le journal La Provence, en 2013. Alors que ses sociétés avaient été placées en liquidation judiciaire en avril 2020, Bernard Tapie devant rembourser une de 400 millions d’euros, c’est officiellement un administrateur judiciaire qui gérait le groupe La Provence, rappelle Le Monde.

Désormais, il semble que Xavier Niel soit le mieux placé pour reprendre les rênes du groupe La Provence. Le fondateur de Free entretenait, en effet, de bons rapports avec Bernard Tapie et possédait, depuis 2019, 11 % des parts du groupe La Provence. Cela fait de lui un repreneur logique pour le groupe de presse. Le Monde souligne qu’un proche de Xavier Niel a fait savoir que « c’était la volonté que le père avait exprimé devant ses enfants ». De son côté, Xavier Niel avait assuré qu’il serait prêt à racheter les parts du groupe de presse le jour où Bernard Tapie disparaîtrait.

Des procédures sont en cours

Le Monde rapporte que le liquidateur n’a pas encore ouvert officiellement la vente : il s’est assuré que Xavier Niel serait prêt à jouer son rôle le moment venu, mais il semble enclin à attendre la fin des procédures judiciaires avant de céder le groupe.

Une audience d’étape se tiendra le 7 octobre, puis une audience de fond le 9 décembre. Il se peut que le juge prononce une décision en faveur des héritiers de Bernard Tapie, et il n’est pas exclu qu’ils préfèrent conserver ce groupe cher à leur père.

5 octobre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.