Le référendum constitutionnel a été largement approuvé par les Russes, mercredi 1er juillet. Vladimir Poutine pourra siéger au Kremlin pour deux mandats supplémentaires.

74,1 % d’approbation

Vladimir Poutine conforté dans son pouvoir. Le président de la Russie a vu sa réforme constitutionnelle approuvée par 74,1 % des votants, lors du référendum organisé du 25 juin au 1er juillet. 65 % de la population a participé à ce scrutin.
Dans cette réforme, des amendements prévoient un enseignement patriotique, l’indexation de la retraite, la foi en Dieu et la primauté du mariage pour les couples hétérosexuels. Mais surtout, cette nouvelle Constitution pourrait permettre au président de la Russie de siéger jusqu’en 2036.

Président jusqu’à ses 84 ans ?

Vladimir Poutine avait demandé aux Russes de « garantir la stabilité, la sécurité et la prospérité » de la Russie, qu’il a sortie « du chaos post-soviétique ». Si l’actuel président conserve son poste jusqu’à ses 84 ans, il aura gouverné au total pendant 32 ans à la tête de la Fédération et trois ans à la tête du gouvernement.
L’opposition, par la voix d’Alexeï Navalny, dénonce un « énorme mensonge », jugeant que cette Constitution permettrait à Vladimir Poutine « de lui garantir une présidence à vie ». Le président de la Russie garde actuellement toujours 60 % de confiance de la part de la population russe.

2 juillet 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.