[VIVE LA FRANCE] 1.000 ans que les pèlerins affluent à Chartres

©FRSalefran
©FRSalefran

« Alors que l’autre Notre-Dame, celle de Paris, retrouve sa splendeur, je vous invite tous à découvrir ou redécouvrir cette cathédrale qui se dresse comme un phare au cœur de la Beauce et nous invite à l’introspection et à la transcendance devant ce joyau de notre patrimoine culturel et cultuel. » C’est par ces mots que Stéphane Bern, devenu Eurélien, encourage pèlerins et visiteurs à (re)découvrir la crypte de la cathédrale de Chartres qui fête, cette année, son millénaire : « Depuis mon collège royal percheron, au pied de son église abbatiale neuf fois centenaire, je me joins de tout cœur à la ferveur des festivités qui s'annoncent pour le millénaire de Notre-Dame de Chartres et de sa crypte. »

1.000 ans que des pèlerins affluent à Chartres pour se recueillir, puisque après l’incendie de 1020 qui détruisit la cathédrale, saint Fulbert, évêque de Chartres, reconstruira l’édifice dans des proportions impressionnantes pour l’époque pour s’adapter à cette affluence. À l’occasion de ce millénaire s’ouvre dans la cathédrale beauceronne une année jubilaire du 8 septembre 2024, fête de la Nativité de la Vierge, au 15 août 2025, fête de l’Assomption. Une année de festivités et propositions spirituelles avec un double objectif. D’une part, l’attrait et la conversion de nombreux pèlerins avec la Vierge Marie, la relique de son Voile y est exposé depuis le IXe siècle. Un parcours va être mis en place pour cheminer de la crypte à la cathédrale, du nord au sud, du bas vers le haut, de l’ombre à la lumière, des ténèbres de la mort à la joie du Ciel.

©Arnaud Hebert

 

Embellissement de la crypte

 

Et, d’autre part, un enjeu patrimonial avec l’embellissement de la crypte : réfection de l’éclairage, restauration de certaines peintures, création d’un nouveau vitrail. Tous ces projets sont réfléchis en lien avec la direction régionale des Affaires culturelles. Pour ce faire, de nouvelles œuvres ont été commandées à des artistes. Le peintre et sculpteur Augustin Frison-Roche doit réaliser un nouveau reliquaire pour les saints fondateurs, une peinture, une croix d’autel ainsi qu’un nouveau tabernacle.

©Augustin Frison-Roche

 

Et Fleur Nabert, sculpteur, spécialiste d’aménagements d’églises et de mobilier liturgique, réalisera un vitrail en demi-lune dans la chapelle du Saint-Esprit. Une colombe en relief prendra place au centre de la baie. Rehaussée de jaune d’argent (un matériau utilisé depuis le XIVe siècle), elle sera entourée d’un halo de lumière.

©Fleur Nabert

« Chartres est un de ces lieux privilégiés d’Europe où l’art et la technique des maîtres d’œuvre traduisent et stimulent la foi du peuple chrétien », rappelait le saint pape Jean-Paul II (lettre du 15 août 1994, adressée à l’évêque de Chartres Mgr Perrier). Ainsi, comme un phare sur « la lourde nappe et la profonde houle et l’océan des blés », les deux flèches de Notre-Dame de Chartres continueront de guider pèlerins et visiteurs venus de loin. Véritable hymne de pierre et de lumière chantant la gloire de Dieu et la dignité de l’homme, ce joyau de l’art gothique attirera encore pour longtemps les foules qui s’y pressent, ceux qui croient au Ciel comme ceux qui n’y croient pas...

Iris Bridier
Iris Bridier
Journaliste à BV

Vos commentaires

10 commentaires

  1. Il y a plus de 2000 ans le Seigneur Jésus annonçait aux religieux de l’époque la reconstruction du temple de Jérusalem, en 3 jours. Les pharisiens ne comprirent pas que Jésus parlait de son corps ! ( évangile de Jean 2 : 18-22 ).
    Bénédictions,
    Phil.

  2. Alors POURQUOI accepter les singeries des gens d’un autre âge venus d’ailleurs ,
    n’ayant jamais trimés ni cotisés.?????
    Tolérants OUI , croyants en toutes religions OUI ,
    ,mais n’acceptant pas les imposants envahisseurs fourbes .

  3. Selon l’encyclique du Pape Pie XI « Mit brennender Sorge », on ne peut pas faire passer le nationalisme, et à plus forte raison le national-socialisme, avant le christianisme.
    Or, c’est ce que font la plupart des lepénistes, même une partie de ceux qui se disent chrétiens, par intemperance de pouvoir.
    Seuls les hersantistes altruistes peuvent éviter ce piège, car ils sont d’une compétence supérieure aux lepénistes.

  4. Personnellement, je n’ai pas attendu après ce nouvel Eurélien, pour apprendre à connaître cette merveille qu’est la cathédrale de Chartres.
    Ne pas être allé à Chartres dans la vie, est assurément un manque, on ne ressort pas le même que lorsque l’on y est entré.
    Ne pas avoir la possibilité de la découvrir, est assurément très dommage.
    La cathédrale de Chartres exulte la spiritualité, qui exalte de chacunes de ses pierres.
    Il y règne une forme de présence Divine.

  5. Il va falloir embaucher des personnes pour vérifier trois fois par jour qu’il n’y a pas un mégot par terre….. Sans ironie, je m’inquiète pour cette merveille qu’est la Cathédrale de Chartres, lorsque je vois ce « qu’ils » ont fait à Notre Dame.

    • Bonjour Tara,
      Vous avez grandement raison de vous inquiéter. Aux dernières nouvelles, on soupçonne le mégot en question de s’être trouvé le 8 avril dernier, à l’nsu de son plein gré, près de Guingamp où l’église de Bringolo a été à son tour victime de la pandémie d’incendies accidentels de nos édifices religieux.
      Il semblerait qu’en haut lieu, d’aucuns mégotent sur l’urgence et l’importance des dispositions à prendre.
      Bien cordialement.

  6. Toujours magnifiques et du mobilier d’église classique sans risque d’être remplacé par des horreurs inconfortables.

  7. Il faut bien protégé cette cathédrale afin que les pèlerins puissent encore en jouir longtemps .

  8. >>> Un homme de chez nous, de la glèbe féconde
    A fait jaillir ici d’un seul enlèvement,
    Et d’une seule source et d’un seul portement,
    Vers votre assomption la flèche unique au monde. <<<
    Charles Péguy

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois