Christophe Fauquenoy, un employé de BTP âgé de 45 ans, a été retrouvé grièvement blessé et gisant dans une mare de sang, le 30 mars dernier, dans un hall d’immeuble, rue des Vétérans, à Villeneuve-d’Ascq (Nord). La judiciaire de Lille a été saisie de cette enquête, relate le site Actu17. Les secours ont tenté en vain de réanimer la victime qui présentait cinq plaies à l’arme blanche au niveau du thorax et avait la gorge tranchée. Ce dernier était inconnu des services de police et vivait dans cet immeuble.

Des constatations ont été réalisées sur place et la police judiciaire de Lille a été saisie de cette enquête. Une autopsie a été pratiquée le lendemain. Les circonstances de ce meurtre ne sont pour l’heure pas connues et aucune arme n’a été découverte sur place.

« Christophe ne supportait plus ce que l’on vit ici tous les jours »

Initialement, l’endroit où il a été retrouvé pouvait laisser penser qu’il s’agissait d’un règlement de comptes entre dealers, dont les trafics gangrènent le quartier. Mais compte tenu du profil de la victime, inconnue de la , la police exclut cette hypothèse.

Une voisine, qui vit au rez-de-chaussée, a décrit un homme gentil toujours prêt à aider les autres : « Le samedi, il faisait mes courses quand j’avais besoin de quelque chose […] »

Elle évoque « un d’insécurité grandissant dans ce quartier, qui ne date pas d’hier. La situation devient insupportable. Il y a du grand deal, du petit deal, du trafic dans les couloirs. » « Christophe ne supportait plus ce que l’on vit ici tous les jours », ajoute-t-elle, et « n’avait rien à voir avec tout ça ».

Les obsèques de Christophe Fauquenoy auront lieu le 6 avril à Tourcoing.

5 avril 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Dix fois plus d’actes antichrétiens que d’actes antimusulmans en France !

Ce week-end, des tags sur la mosquée de Rennes ont provoqué les réactions des médias et po…