Ce dimanche soir, à 21 h, le PSG affrontait le Bayern de Munich en finale de la Coupe d’Europe de football. Un match à enjeu qui a rappelé les débordements engendrés par la qualification, en finale, du club, quelques jours auparavant. Un match sous tension, donc, qui a entraîné une très forte mobilisation des forces de l’ordre. Forte mobilisation ? Pas par tous. D’après nos informations, ordre a été donné aux militaires patrouillant dans le cadre de l’opération Vigipirate de cesser toute mission à partir de 22 h dans le but de ne pas « provoquer de confrontations ». Un ordre qui fait écho aux scènes de chaos dans la nuit qui ont occasionné plusieurs pillages et plusieurs blessés dans les rangs des forces de l’ordre qui ont procédé à 148 interpellations.

Cette décision de retirer les militaires de nos rues sonne, pour certains, comme un aveu d’impuissance. Face aux débordements de jeunes délinquants, on préfère leur laisser le champ libre plutôt que de risquer un « affrontement ».

Retrouvez sur notre page Facebook les directs effectués pendant cette soirée de « liesse footballistique ».

À lire aussi

Vives tensions entre migrants et pêcheurs à Ouistreham (Calvados)

Blessée, la poissonnière a dû être hospitalisée. D’après un témoignage, les gendarmes sont…