“La vie est un mystère à vivre, pas un problème à résoudre”

Pour Émile Duport, l’avortement est un sujet humanitaire et social plus que politique, et une question trop passionnelle pour faire l’objet d’un débat de fond sur les réseaux sociaux. Pour attirer l’attention de l’opinion, les Survivants, dont il est le fondateur, misent donc sur une approche plus émotionnelle, par l’image.

Ils ne veulent pas se poser en donneurs de leçons mais rappeler que l’avortement est, pour les femmes qui le subissent, un véritable traumatisme et que sa cause essentielle n’est autre qu’un “manque de ressources psychologiques et spirituelles pour affronter la vie”.

À lire aussi

Émile Duport : “Dans l’IVG, il y a une responsabilité collective”

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleSur le plateau de CNews, Émile Duport était in…