Témoignage exclusif d’un cadre de la police qui dénonce non seulement les violences mais aussi l’impréparation de la hiérarchie, le flou des consignes, le manque de masques et les problèmes liés à la contamination et au confinement de centaines de policiers.(La voix a été modifiée)

À lire aussi

Paroles de femmes sur l’IVG : « J’ai eu un sentiment de vide immense. Rien ne pouvait combler ce vide, rien du tout »

Alors que l’Assemblée nationale vient de voter en première lecture l’allongeme…