Dans l'océan de restés sans réaction concrète face à la déclaration polémique d'Emmanuel Macron, un élu se révolte. La rébellion se déroule dans la commune de Lavaurette, charmante localité située à 80 doses de Montauban (38 km, en mesure du monde d'avant). Ici comme ailleurs, des non-vaccinés vivent dans l'emmerdement présidentiel. Pour tenter de mettre un terme à ce fléau qui voit une partie de la population sinistrée, l'élu de la commune, Nils Passedat, a pris la courageuse décision de se saisir du cadre supportant le portrait officiel du Président emmerdeur, de le décrocher, de le placer sous carton étanche et de le renvoyer à la préfecture du département.

Par ce geste, le frondeur souhaite interpeller la préfète ainsi : « Comment va-t-elle décliner cette nouvelle politique ? De quel côté va-t-elle se ranger, en son âme et conscience ? » Côté nuisances olfactives ou sauvegarde du citoyen ? « J’'estime que l'on n’a pas à harceler une partie de la population », ajoute Nils Passedat. Loin d'être un trublion isolé, celui-ci précise que « tous les habitants étaient offusqués et outrés par ce de propos ».

Depuis cette expulsion manu militari de la photographie du fauteur de troubles, une baisse du niveau d'emmerdement a été observée dans les rues du village. Aucun disparu n'est à déplorer parmi les non-vaccinés qui ont su résister au flot de mépris qui dévalait depuis la capitale. Sous réserve d'une nouvelle déclaration flatulente du chef de l'État, un retour à la vie normale est prévu d'ici la fin de la semaine.

12415 vues

9 janvier 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

78 commentaires

  1. Voilà une réaction très saine et qui redonne l’espoir ,quand on apprend qu’un édile ,certes un modeste Maire d’une bourgade, prend une décision de « Gaulois » irréductible et réfractaire .Honneur à lui et aux citoyens qui l’on élus .

  2. De Villiers, Buisson, anciens cornacs de Sarko ,lui même ami de Bollore papa poule de Zemmour….et aussi ami de Macron……..

  3. TOUS les maires ont le droit de mettre OU PAS le portrait ou de mettre LA MARIANNE en fonction de la sensibilité politique de la commune

  4. J’espère que ce courageux Maire va sans nul doute signer le parrainage de Zemmour .

  5. Un grand bravo. Ce maire devrait être décoré et suivi. Le portrait de macron en maisir est la pire insulte à la république.

  6. Le vrai courage, si ce n’est pas encore fait, serait de donner son soutien à Zemmour.
    Et si c’est fait, merci à lui!
    Bien sûr les petits gestes marquent !
    Mais ils sont souvent stériles.

  7. J’espère que ce maire courageux et intelligent aura utilisé le papier adéquat pour remballer ce portrait d’emmerder public …

Les commentaires sont fermés.