[TRIBUNE] Pacte Asile et Migration, la marche forcée d’une submersion migratoire à venir

GREECE-POLITICS-IMMIGRATION

Ce mercredi 10 avril, le Parlement européen a émis son verdict sur le sinistre « Pacte Asile et Migrations », élaboré par la Commission européenne. Nonobstant les arguments des macronistes, qui l'ont présenté comme une occasion de « répondre efficacement au défi migratoire », son adoption sonne le glas d'un drame sans équivoque.

En réalité, ce pacte, prétendument conçu pour maîtriser l'immigration, constitue plutôt une tribune pour les idéologues du Parlement européen, visant à établir un cadre légal pour une gestion plus ordonnée des flux migratoires. Loin de proposer une réduction tangible et chiffrée de l'immigration, l'Union européenne entend désormais imposer à ses États membres une accélération de l'accueil, de la régularisation et de la répartition des migrants à travers l'Europe, assortie de sanctions financières le cas échéant.

La Commission européenne enfreint ainsi les traités de l'Union européenne, qui confèrent aux États la compétence en matière d'immigration. Cette mise sous tutelle des États membres est insupportable et constitue un affront à notre souveraineté.

Opposition RN et assentiment macroniste

Il va de soi que l'ensemble des députés français du Rassemblement National se sont opposés à ce Pacte et ont voté contre cette marche forcée vers une submersion migratoire plus importante encore. Quant à nos adversaires macronistes, derrière le masque d'une bien-pensance exacerbée, ils ont massivement approuvé cette initiative. Ils seront responsables de l’intensification de la pression migratoire et des tensions aux frontières extérieures de l’Europe, laissant des territoires comme Chypre, la Grèce, les Canaries ou Malte entièrement démunis face à l’invasion à venir.

Pour rappel, les pays de l'Union européenne, ainsi que la Norvège et la Suisse, ont enregistré près d'un million de nouvelles demandes d'asile en 2022, marquant une augmentation de plus de 50 % par rapport à l'année précédente. Même si l'année 2023 porte les stigmates des tensions géopolitiques en Europe orientale et au Moyen-Orient, qui se traduiront par une augmentation des demandes d'asile régulières mais aussi des entrées irrégulières sur notre sol, ce pacte Asile et Migration représente une incitation massive pour les populations du monde entier à envisager l'Europe comme terre d'accueil. On se souvient des propos de la commissaire européenne aux affaires intérieures suédoise Ylva Johansson : « L'Europe a besoin d'un million de migrants supplémentaires par an. » Pour toute cette caste de technocrates européens, l'immigration n'est pas un problème, c’est un projet !

Frontex est désormais un outil migratoire

Le message envoyé par l’Union européenne est explicite : « Migrants du monde entier, violez nos lois, franchissez nos frontières, et la Commission européenne, avec l’aide des ONG, vous répartira sur l’ensemble du territoire européen. » En effet, le rôle prépondérant des ONG pro-immigration dans ce processus ne saurait être sous-estimé. À cet égard, ces entités bénéficient de l'appui de « moniteurs des droits fondamentaux », fervents disciples de la doctrine sacro-sainte des droits fondamentaux, et infiltrent l’agence Frontex, entravant ainsi l'action de ses agents en favorisant à tel point les droits des migrants que toute procédure d'expulsion devient illusoire. Ainsi, la Commission européenne, en étroite collaboration avec ces ONG, a détourné Frontex de son rôle initial pour en faire des acteurs du sauvetage en mer, quasiment complices de l'afflux migratoire en ramenant les migrants vers les côtes au lieu de protéger efficacement nos frontières contre cette marée infernale.

Le Rassemblement national a toujours adopté une position claire sur la question de l'immigration : une approche humaniste, mais ferme, visant à protéger l'Europe. Depuis des années, nous réclamons la mise en place de contrôles des demandes de visas en dehors des frontières de l'Europe, dans les pays d'origine, ainsi que la création d'une double frontière : une à l'extérieur des frontières de l'Union européenne et l'autre aux frontières nationales. Ces mesures représentent les seules solutions efficaces pour endiguer les vagues migratoires destructrices auxquelles l'Europe est confrontée depuis des années. Si vous vouliez une raison de plus pour voter pour la liste de Jordan Bardella, le 9 juin, vous en avez une !

Jean-Lin Lacapelle
Jean-Lin Lacapelle
Député RN au Parlement européen, porte-parole du Rassemblement national

Vos commentaires

16 commentaires

  1. Ne jamais oublier que Macron à été mis là comme président de la république Française pour détruire la société Française pas pour la faire éblouir dans le monde comme avant mais pour la détruire en temp que peuple Blancs,par une invasion de peuple venu d’Afrique,mais pour que cela n’arrive pas il faut aller voter en masse pour le RN qui lui n’a pas voter la loi immigration que les Français sans souviennent.

  2. C’est déjà ce à quoi avait été victime le Québec de Jacques Parisot en 1995, à l’occasion du référendum sur l’indépendance du Québec ! Les Québécois de souches Français et Francophones avaient massivement voté favorablement pour l’indépendance du Québec ! Mais les Québecois Anglos Phones, les Migrants et les Immigrés avaient massivement voté contre l’indépendance du Québec ! Et quand le Premier Ministre du Québec de l’époque Jacques Parisot, ainsi que son successeur Lucien Bouchard avaient dénoncé un vote étranger et ethnique, qui avait empêché le succés du référendum et empêché le Québec de retrouver son indépendance et sa souveraineté ! Les tenants de l’Anglo Sphère et les Occidentaux, les avaient traités de Fasciste, de populistes et d’extrème droites ! Bref ils avaient l’ensemble de termes et des propos de la diabolisation ! Je suis totalement contre et hostile au traité de Marrakech, qui finalise un monde sans frontière stratégie à la quelle je suis totalement contre et opposé ! Je soutient un monde Multi Polaire ainsi que les BRICS ! Hervé de Néoules !

  3. Cette loi immigration c’est la double peine pour la population car elle n’est pas consenti et devrait payer avec ses impôts le vivre ensemble et en cas de refus payer quand même sans aucune obligation de quitter le territoire français . Plus machiavélique je me. Quant au RN il ne pourra rien faire si l’Europe ne change pas de Cap ainsi que la France si il n’a pas un majorité à l’assemblée nationale

  4. « L’Europe a besoin d’un million de migrants supplémentaires par an. »
    Pourquoi faire à part nous éliminer ?
    L’industrie et le commerce européens n’ont pas besoin de tant d’  »utiles », sauf pour enrichir les grands patrons en les réduisant à l’esclavage peu coûteux, contrairement au continent africain qui se dépeuple dangereusement de sa MO indispensable pour développer ce continent.
    Vivement la fin de cette Europe avec les  »bargeots » qui la dirigent.

  5. Si nos politicards étaient responsables, devraient rendre compte devant la justice des conséquences de leurs décisions irresponsables, peut-être réfléchiraient-ils davantage avant de prendre des décisions criminelles pour les peuples qu’ils sont censés défendre et protéger. J’estime que chaque acte délictuel proféré par un clandestin on un criminel sous OQTF devrait être imputé à la responsabilité de l’Etat qui a failli et n’aura pas fait son travail. Avant d’inscrire n’importe quoi dans la constitution, l’Etat devrait déjà être obligé d’appliquer ce qui y figure depuis des décennies, à savoir la sécurité des biens et des personnes. Puisque refusant tout référendum, nos politicards ont raison tout seul, qu’ils assument donc tout seuls leurs décisions. Et puisque, comme l’affirme Machiavel tellement souvent, « nous sommes en guerre », appliquons donc la loi martiale et tout particulièrement appliquons le sort réservé aux traitres en période de guerre.

  6. La bonne mesure complémentaire à ces doubles frontières, serait l’arrêt immédiat de toutes aides sociales. Mais on peut toujours rêver.

  7. Si vraiment il y a une justice, ce dont je doute tous les jours un peu plus, il faudra qu’un jour le résident actuel de l’Élysée soit convoqué, mieux encore, amené manu-militari devant la justice, la vraie, pas celle de ses copains, pour se voir condamner fermement -et véritablement cette fois- pour avoir fait ce qu’il a fait : Invasion migratoire sans précédent (sept à 800 000 entrées), faillite financière de la France (900 milliards de dettes supplémentaires « pour l’instant »), Mise en coupe réglée des institutions, suppression de libertés, désastre diplomatique, etc., etc.

    • Les sondages rapportent que trois français sur dix apprécient encore et toujours leur président ! De quoi altérer définitivement la confiance en un renouveau prochain de notre pauvre France.

    • Ne vous faites pas d’illusions. Macron s’en sortira indemne et n’aura jamais à répondre de ses actes (ou plutôt non-actes, et les français lui paieront une retraite conséquente jusqu’à la fin de ses jours. De plus, comme il n’a pas d’enfants, il n’est pas sensible à l’avenir que sa politique est en train de préparer.

  8. On ne change rien, on s’organise et on persévère. Les chroniqueurs, éditorialistes, journalistes, français, peuvent battre des bras, piétiner, hausser le ton, rien ne s’opposera aux volontés de Macron et d’Ursula : développer le multiculturalisme sans conditions de restrictions. Nous pouvons demander « évolution de la Constitution », « référendum » sur le sujet, ce ne sera jamais admis par Macron. Nos médias ne se sont pas encore mis en tête cette idée « Macron veut dissoudre la France dans l’Europe, quoi qu’il en coûte aux français. A cette fin, l’affaiblir afin qu’elle soit moins résistante à cette évolution ». Prenez tous le secteurs de France, de la dette à la santé en passant par la sociolologie, tous sont en régression sans que pour autant Macron réagisse vigoureusement. Exemples, il nous vante la réindustrialisation mais où la voyez-vous ? Darmanin se démène avec l’insécurité mais voyez-vous Macron agir sur la Justice afin qu’elle soit moins laxiste, qu’elle ôte les délinquants de la rue ? Non, on invite à la récidive, on motive le besoin d’équipements et d’effectifs supplémentaires, on ajoute des fonctionnaires, on continue à plomber la dette pour les payer. Et ce principe , Macron l’applique dans tous les secteurs. Pour en revenir à cette immigration massive … L’appât, ce sont les profits distribués aux migrants et ONG, sans retenus. Tant que Macron n’agira pas sur ces leviers, il confirmera son besoin de multiculturalisme. Vous remarquerez qu’il n’a jamais, au grand jamais fixé de limites. Ordinairement, un Chef digne de ce nom se fixe des objectifs chiffrés, à l’année et au global, et les transmet à ses acteurs. En matière d’immigration, aucun objectif. On absorbe, on absorbe tout ce qui se présente. Dans cette évolution, nous avons les grands naïfs ou grands complices. Par exemple Hayer, la pauvre, qui défend Son Europe, sa guerre contre Poutine en espérant la gagner, le fidèle toutou de son maître, sans imagination, sans réflexions personnelles. « La voix de son maître ». Quelle élite, quelle France ! Quant à LR ….cette droite guimauve, velléitaire, qui en est venue à danser comme Macron, qui voudrait mais qui n’ose pas, pour en finir par absoudre . Brrrr ! Quelle déchéance . F.X. Bellamy ne s’est pas embarqué sur le bon navire. Dommage . Il serait plus utile chez Reconquête! ou le RN.

  9. L’Europe est dirigée par un quarteron de tyrans entraînés vers l’autodestruction par une Von der Leyen la prussienne qui tient d’une main de fer des Macron et consorts.

  10. Le patronat défend l’immigration pour des raisons économiques et pour mieux exploiter sauf que ceux qui arrivent chez nous sont souvent des illettrés, des arriérés et qui sait des délinquants dont le pays d’origine veut se débarrasser !
    Avec l’exploitation de cette main-d’oeuvre, venue d’ailleurs, je ne peux m’empêcher de penser au livre « le Peuple d’en bas » reportage écrit par Jack London, dans le quartier est de Londres en 1912 !

    • « Le patronat défend l’immigration pour des raisons économiques et pour mieux exploiter » –> Exact : c’est ce qu’on appellerait autrefois de l’esclavagisme »

  11. C’est vrai çà : plutôt que la pagaille d’invasion mal ordonnée mais payée par le contribuable, mieux vaut un alignement « en rang par douze » du flux migratoire rendu irréversible par nos Lois démentielles. Heureusement le C.C. veille au grain et facilitera l’introduction des tueurs islamistes dans notre beau pays dépassé. Il a été créé pour çà .

  12. « toute procédure d’expulsion devient illusoire » —> Au stade actuel, elles le resterons illusoire … C’est 1 conflit global qui est recherché depuis longtemps : 4 ou 5 décennies ! La bascule n’est plus possible pacifiquement , les dérives sociétales, le démontrent amplement ! Cette fois, ce ne sera pas la valise ou le cercueil … C’est plus possible ! Fallait agir bien avant (1990). Ces gens ont enduré(e)s VOLONTAIREMENT, 1 terrible périple, ils et elles, repartirons pas paisiblement ! C’est inimaginable, concrètement !…

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois