Toujours plus loin, toujours plus fort dans la censure… L’amendement dit « Sleeping Giants » – du nom des antifas anonymes qui harcèlent, depuis des mois, les annonceurs de Boulevard Voltaire, Valeurs actuelles et CNews – a été voté à l’Assemblée nationale. Les entreprises devront produire tous les mois des fiches donnant le nom des sites sur lesquels leurs publicités sont apparues. Une tache, dans la pratique, très compliquée pour elles et une atteinte gravissime à la liberté d’expression, dénoncée par Emmanuelle Ménard dans l’Hémicycle.

23 janvier 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.