Du 8 au 12 mars se tiendra, à Doha (), un tournoi de beach-volley féminin. Une première pour ce pays du Golfe. La polémique a éclaté lorsque les deux vedettes allemandes de beach-volley, Karla Borger et Julia Sude, ont annoncé qu’elles boycotteraient ce tournoi parce que le bikini, tenue réglementaire de ce sport, serait interdit. Finalement, après contact avec la Fédération qatarie de volley-ball, la Fédération internationale de volley-ball a assuré que les joueuses pourraient porter le bikini.

Le vieil adage dit : « À Rome, vis comme les Romains. » On peut alors se poser cette question : les joueuses allemandes ont-elles eu raison d’exiger le port du bikini dans un pays où ce n’est pas l’usage ?

Qu’en pensez-vous ?

Ce a été clôturé. Voici les résultats.

 

27 février 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Dix fois plus d’actes antichrétiens que d’actes antimusulmans en France !

Ce week-end, des tags sur la mosquée de Rennes ont provoqué les réactions des médias et po…