[Sondage] Faut-il interdire les désistements aux législatives ?

Election_presidentielle_2007_Montauban_Urne_197

À l'issue du premier tour des élections législatives, 501 circonscriptions restaient à pourvoir. 306 triangulaires étaient possibles (il faut obtenir 12,5 % des inscrits pour pouvoir se maintenir au second tour) mais 224 candidats ont préféré se désister, la plupart du temps pour faire barrage au Rassemblement national ou à ses alliés, notamment ciottistes. Aussi, on ne compte plus que 89 triangulaires pour ce second tour. Stéphane Le Rudulier, sénateur des Bouches-du-Rhône, a déposé une proposition de loi pour interdire à l'avenir les désistements car, selon lui, cette pratique renforce « l'aversion des Français pour la vie politique ». Alors...

Ce sondage a été clôturé. Voici les résultats.

1622 lecteurs ont participé au sondage.

1466   90 %   OUI

  115     7 %   NON

    41     3 %   Ne se prononce pas

 

Pour consulter les résultats du sondage précédent (États-Unis : Les démocrates vont-ils devoir remplacer Biden ?), cliquer ici.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 13/07/2024 à 16:33.

Vos commentaires

87 commentaires

  1. Un scrutin à un tour , pourquoi pas . Avec ces désistements , et ce tripatouillage récemment , est un non respect envers les électeurs. En effet , lorsqu’un électeur vote pour un certain parti et que ce dernier face alliance avec un autre parti est une trahison .

  2. Je suis également favorable aux scrutins à un tour pour toutes les élections, quelles qu’elles soient. Il pourrait être envisagé :
    – pour les élections à scrutin de listes : scrutin proportionnel avec prime majoritaire ;
    – pour les élections uninominales : scrutin uninominal majoritaire.
    Cela aurait, me semble-t-il, l’avantage de motiver les électeurs.

  3. Depuis ben longtemps je suis partisan de : Vote obligatoire + 1 seul tour. Quelque soit l’élection emporte la manche qui a obtenu le plus de voix, y compris pour les municipales et les régionales. Cela mettra fin aux magouilles d’entre deux tours et fera faire des économies.

  4. Non il ne faut pas interdire, où supprimer les désistement ! Cela fait partis du jeux politique, des alliances, entre les partis politique ! Parce contre on pourrait modifié la règle et faire en sorte, que seules les deux candidats arrivés en têtes sont qualifié pour le deuxième tour ! Ce qui simplifierait le jeux du deuxième tour ! Ce qui n’empêche pas les hommes et les femmes politique de s’exprimer concernant les alliances, même si ils sont battue ! Hervé de Néoules !

  5. Ces tripatouillages cyniques, désistements et autres calculs politiciens indignes, ne sont que des insultes à la démocratie, et du mépris pour les électeurs qui se sont déplacés. Dans une démocratie saine qui respecte ses électeurs, ces méthodes devraient être interdites.

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois