La 4L du futur est arrivée. Au , Renault présente un véhicule électrique à mi-chemin entre le char d'assaut et un 4x4 du Paris-Dakar. Le modèle baptisé « 4 Ever Trophy » est censé donner un aperçu de la 4L de série dont la sortie est prévue pour 2025. Les SUV aux allures massives et conquérantes n'ont plus que trois ans pour en imposer sur les routes et les parkings. Passé ce délai, fini la plaisanterie. La 4L, jadis gentillette, revient... Et elle n'est pas commode. Aspect va-t-en-guerre, botoxée, canon de 75 en option... Le conducteur actuel veut de la bagnole méchante. À 30 km/h peut-être, secoué par les ralentisseurs sans doute, mais au volant d'une Batmobile. Les constructeurs suivent le mouvement et rivalisent de carrosseries menaçantes. Attention sur la gauche, un monstre semblant tout droit sorti d'un manga japonais. Sur la droite, la 4L relooké façon Seconde Guerre mondiale. Damned! Le propriétaire de la Twingo hisse le drapeau blanc. Ouf. Plus de peur que de mal. De l'engin terrorisant sort un couple de braves retraités... Deux Batman en charentaises. Le contraste est saisissant.

Le temps des voitures débonnaires semble révolu. Les rondeurs sympathiques des 2cv et autres R5 ont fait place à des looks impressionnants. Feux arrière dignes d'un sapin de Noël, pare-chocs de combat, compteur indiquant jusqu'à 250 km/h... sur la nationale limitée à 80, la frustration est palpable. Tout ce déploiement de technologie pour rouler encore plus lentement qu'en 1970... L'allure « de mauvaise humeur » du véhicule vient-elle exprimer l'agacement de son conducteur ?

À l'inverse, la Chine présente un modèle électrique au design inspiré de la Tesla. Plutôt calme, sans esprit guerrier, la ligne sobre indique la sérénité de ceux qui s'apprêtent à écraser le marché européen. 6.000 euros de moins que son équivalent français. Garantie 7 ans. Imbus de ces arguments massues, les designers asiatiques ont travaillé dans un esprit franche détente. Aucune aspérité ni emplacement pour une mitrailleuse ne vient encombrer l'aspect de la « Seal » de la marque « Build Your Dreams ». Souhaitons à Renault que sa 4L du futur n'arrive pas après la bataille.

11257 vues

19 octobre 2022

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

36 commentaires

  1. En 1970, il n’y avait pas de limitation de vitesse, les voitures pesaient moitié moins lourd, avaient des pneus de 35 à 175. On pouvait rouler vite. Maintenant, les voitures ont presque doublé de poids, ont des pneus de 225 à 250, et les vitesses autorisées ont été considérablement réduites. 60 km/h en ville en 70, puis 50 en 90,puis 30 maintenant. Bientôt, ce sera 20, puis 10 !
    Depuis, les gens ne savent plus rouler, ni même conduire, les clignotants et les rétroviseurs, ils ne connaissent pas, lls roulaient comme des tortues, il y vingt ans, maintenant, ce sont des limaces ! Ils plastronnent dans des SUVde 300 cv, mais ne dépassent pas le 35 km/h et ont perdu tout réflexe.
    Qui se souvient du sketch de Fernand Raynaud, la 2cv de ma soeur, à 35 km/h au milieu de la route ? Nous y sommes !

  2. Non seulement son apparence est d’une délicatesse impressionnante mais sa couleur fait automatiquement penser à une femme voilée. Il est vrai que par les temps qui courent, faut bien que les créateurs s’adaptent comme le font naturellement les CAMELEONS. Vive la Gaule !

  3. La tendance française est au combat de rue, non? Mais ne jamais oublier que tout est fait depuis 45 ans pour déshabiller la France de toutes ses productions pour les transférer en Chine! Comment rêver vendre un véhicule de base 50% plus cher en période économique ultra trouble ? On ne prend pour des faibles d’esprit que ceux qui le sont!

  4. Voiture adaptée à la jungle urbaine que sont devenues nos villes. On devrait penser à adapter des grilles sur les surfaces vitrées et monter un affut de mitrailleuse sur le toit, ça pourrait utilement compléter le tout.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter