Pour s'endormir, Emmanuel compte les COP. COP21, COP22, COP23... Au lendemain de sa nuit réparatrice, juste avant de partir en Égypte pour la COP27, Emmanuel compte sur les moutons français pour répondre à son appel à questions sur l'action du gouvernement en matière d'écologie. Dans une vidéo publiée sur Twitter, le Président en chemise implore ses sujets de lui faire part de leurs interrogations. La démagogie climatique bat son plein.

À titre d'exemple, le bon samaritain du réchauffement climatique tient à la main la lettre d'une certaine Marie-Ange au bord du craquage nerveux qui demande : « Pourquoi faut-il attendre la catastrophe pour agir ? Pourquoi ne pas déclarer l'état d'urgence climatique ? » Le ton est donné. Toutes surenchères à cette proposition de mobilisation générale seront les bienvenues. « Pourquoi ne pas bloquer le pays ? Qu'attendez-vous pour imposer des restrictions ? Des contrôles nocturnes ? Un laissez-passer écolo ? Un fichage des citoyens sceptiques ? » Allons-y dans les bonnes questions ! Seront également examinées les réflexions sur « l'alimentation » (faut-il continuer à manger ?), « le logement » (faut-il coucher dehors ?), « les transports, l'énergie, etc. » Dès la semaine prochaine, en toute simplicité et toujours avec la même chemise (économie d'énergie oblige), le Président répondra « de manière très directe » à ces multiples demandes de serrage de vis qui ne manqueront pas d'affluer.

En langage macronien, la séquence « réponses » consistera à « essayer d'expliquer ce qu'on fait, ce qu'on veut faire, à la fois la stratégie et les actions très concrètes qui touchent votre quotidien, celui de notre pays pour avancer ». Une sorte de causerie au coin du feu éteint entre climato-déprimés, le tout générant autant d'air qu'une éolienne en pleine tempête...

Les grosses ficelles de cette manœuvre de communication ne sont pas à démontrer. À ce stade d'épaisseur du cordage, seuls quelques naïfs pourront s'imaginer qu'Emmanuel attend les suggestions des Français pour orienter sa politique énergétique. La stratégie consistant à justifier une série de mesures restrictives apparaît clairement au travers des mailles du filet. Assailli de suggestions drastiques, le pauvre Président se verra bien contraint de se soumettre au plébiscite populaire. Pas de gaîté de cœur. « Ah, non. Les gens sont méchants, si vous saviez... » En coulisses la stratégie du « c'est pas moi, on m'a forcé » semble avoir été élaborée pour faire de la question climatique le bouc émissaire à toutes les dérives antidémocratiques. Un totalitarisme exigé par le peuple. Emmanuel Macron victime du rigorisme écolo. Une COP28 se réunit dans la cour de l'Élysée. Ici, le climat se dégrade plus vite que prévu.

4439 vues

7 novembre 2022

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

25 commentaires

  1. LOrsque l’on s’entête à nous ruiner avec des solutions de production d’énergie qui ne fonctionneront jamais correctement et qui lorsqu’elles ne fonctionnent pas les 3/4 du temps, font mettre en marche des centrales thermiques au gaz, voir mieux au charbon ce qui augmentent le CO² bien meiux que tous les véhicules réunis. On peut légitimement sachant que les fabricants et installateurs d’éoliennes et de cenrales thermiques sont principalement les allemands. Alors que nous disposions de centrales nucléaires qui fonctionnaient bien mieux, à moins cher ne produisaient de CO² et que vous avez fait mettre en rideau. On peut légitimement se demander à qui profite le crime Mr Macron. Car vos solutions vont finir de ruiner notre pauvre pays. Il serait grand temps que tout cela cesse et même si les bonnes solutions déplaisent aux allemands cela ne doit pas être notre problème. Qu’attendez vous pour relancer le nucléaire en le fianançant correctement c’est à dire pas en remplissant les poches des industriels alleamnds ?

  2. Pourquoi faut il fermer des Centrales Nucléaires (sans CO2 polluant) décarbonnées, pour ouvrir des Centrales à Charbon, et importer du Gaz de Schiste cher et polluant, et multiplier des éoliennes pas bien belles, non rentables, polluantes par les Centrales à gaz nécessaires. Pourquoi avons nous pu laisser l’Allemagne nous dicter notre Politique énergétique, ne plus nous acheter notre énergie nucléaire, alors que l’Allemagne utilisait à 80 % du charbon et du pétrole comme énergie venant de Russie où parait il, il y aurait le méchant Poutine ?
    Oui pourquoi M Le Président à l’Elysée, futur candidat sans doute pour l’U.E. et même peut être bien pour au delà…?

  3. Un président incompétent, un gouvernement ignare, voilà le niveau de ceux qui nous gouvernent pour le malheur de la France

  4. Il n’y a que des « bobo-écolo-goochos » qui continuent à vouloir imposer les éoliennes pour « garantir » une écologie propre ! … Et en premier la famille pécresse mais elle parce que son mari y a des intérêts très « rémunérés » …
    Durant des tempêtes et autres catastrophes, il est facile de voir le désastre des coupures de courants mais non nos « politicards » veulent continuer à fracasser l’industrie nucléaire … macron est coupable, responsable ET à l’initiative de son plein gré d’avoir dilapidé ce secteur vital de l’industrie française … Il doit en rendre compte devant un tribunal populaire pour « haute trahison envers la FRANCE » …
    Tout découle de la capacité d’avoir accès à l’électricité … même « ça » il l’a affaibli, limité, fracassé sciemment ! …

  5. Ce président confirme qu’à l’instar de beaucoup qui s’expriment sur le sujet, il est d’une incompétence notoire.

  6. Ridicule ! On ne peut pas lutter contre un cycle de la nature. Par contre ce qu’on peut faire c’est réduire un maximum la pollution industrielle.,.. obliger les industriels à équiper de filtres de leurs effluents. Pour les voitures, au lieu d’interdire les plus anciennes, obliger à équiper les pots d’échappement de filtres.
    Où est la logique ?? Elle ne rapporte pas assez sans doute à nos soi disant gouvernants issus de grandes écoles !!

  7. Dans un pays qui produit moins de 1% de CO2, des agités du bocal qui n’ont connu que le confort tentent de déstabiliser le pays par des action aussi déplorables les unes que les autres. Qu’ils aillent manifester en Chine et aux Etats Unis seraient peut être plus utile. Mais bizarre pas d’actions en ce sens. Il est vrai qu’en Chine ils pourraient dans des geôles alors que chez nous ils restent en liberté. Courage fuyons.

  8. Il nous a endormis avec son grand débat et il prétend renouveler. Seuls les naïfs peuvent se laisser prendre. Un seul exemple : la question des approvisionnements en eau, qu’ils soient pour les animaux ou les personnes. Petit rappel, l’eau est un aliment vital, prioritaire avant tout autre. A-t-il besoin d’être vacciné sur ce sujet ? Israel est un parfait exemple d’une maîtrise complète de cet exercice. Voyez-vous l’Etat, Macron, se bouger pour impulser des solutions, coordonner les actions, promouvoir l’innovation ? Non il observe les conflits. Israel procède à la mutualisation des réseaux, à la création de bassines, au dessalement de l’eau de mer, à des recherches en profondeur. L’Etat français ? Rien ! Il laisse faire. Lorsque nos glaces seront fondues, il se réveillera peut-être, tardivement, comme d’habitude. Par ailleurs, la France doit évoluer à marche forcée, ce qui l’affaiblit. Les autres pays, beaucoup plus pollueurs, avancent vers le meilleur au rythme de leurs possibilités, sans forcer le trait. Pour Macron, un autre moyen d’affaiblir la France.

  9. Je déteste les éoliennes qui défigurent tous nos paysages ..et également l’autre girouette qui brasse trop d’air ..pour notre santé et notre moral et apporte le désastre .

    1. Et « en même temps », pendant qu’Au Japon le gouvernement détruit les éoliennes pas rentables, ici en France nous faisons des ponts d’or avec l’argent des français pour subventionner des Sociétés allemandes et espagnols qui se gavent en exploitant des parcs éoliens pas rentables !

  10. A plusieurs reprises , je lui ai écris sur le site de l’Elysée pour lui faire part de mon inquiétude quant aux prix de placement en Ehpad et dernièrement pour lui signaler que beaucoup de lampadaires de l’Assemblée brillaient de mille feux en plein jour . J’attends toujours la réponde…!

  11. Ils peuvent faire autant de COP qu’ils veulent dame nature n’en a cure .Depuis que le monde est monde il y a des cycles qui se répètent et se répèteront encore et encore .Cela seuls les idiots ne l’ont pas encore compris .

    1. 100% d’accord avec vous. par contre pour la vrai pollution, là ils n’offre aucune réflexion.

    2. Entièrement d’accord avec vous. Mais le brasseur de vent qui nous gouverne aidé par les médias réussi à faire avaler des couleuvres de plus en plus grosses aux Français

    3. Tout a fait, sur internet j’ai regardé les cycles que les scientifiques ont mis beaucoup de recherches à déterminer. En effet nous somme dans une période de réchauffement depuis la dernière glaciation et ce réchauffement vas, qu’on le veuille où non, continuer même hors activités humaine et n’a pas encore atteint le niveau moyens des précédents réchauffements. La lutte contre l’émission de carbone, dite issue des COP X, c’est plutôt de l’opportunisme mais qui aboutira inéluctablement à une désorganisation économique de nos sociétés malheureusement avec à la clef une famine pour certains pays, plus qu’on l’imagine. C’est inéluctable.

    4. Bravo! Pour ceux qui doutent encore des cycles glaciation , réchauffement, lire le livre d’Yves Roucaute « L’obscurantisme vert » avec ses « petits bonhommes verts » Un bon moment très instructif.

  12. En cas de vent supérieur à 90 Km/h, un dispositif met les éoliennes à l’arrêt.
    Le titre de l’article signifie-t-il que la démagogie climatique fait comme les éoliennes ? Dans ce cas, l’analogie est mal choisie !

    1. Pour un meilleur climat en France,il faudrait commencer par virer cette girouette du en même temps

    2. Avez-vous déjà remarqué que dans un champ d’éoliennes, certaines ne tournaient pas ? Ceci est dû au fait que celles qui tournent ralentissent le vent et même le détournent au point de provoquer l’assèchement des sols. Donc l’analogie est parfaite.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter