Emmanuel Macron se rendra en Algérie du 25 au 27 août, officiellement (selon l'Élysée) pour « approfondir la relation bilatérale tournée vers l'avenir », « renforcer la coopération franco-algérienne » et « poursuivre le travail d'apaisement des mémoires ». Cette visite, qui répondrait à une invitation récente de son homologue algérien Abdelmadjid Tebboune, ressemble à une concession nouvelle à l'égard d'un régime qui prend plaisir à humilier la France. À moins qu'il ne s'agisse de quémander un bon prix pour le gaz naturel...

Pourtant, Macron a tout fait pour séduire le gouvernement algérien. Avant même son premier mandat, il avait déclaré à Alger que la était « un crime contre l'humanité ». Devenu Président, il a appelé les deux pays à ne pas être « otages » du passé et à bâtir des « relations beaucoup plus développées ». Il a reconnu la responsabilité de l' dans la mort du mathématicien Maurice Audin et de l'avocat nationaliste Ali Boumendjel. Il a confié à l'historien controversé Benjamin Stora une mission sur « la mémoire de la colonisation et de la d’Algérie ». Bref, il a brossé l'Algérie dans le sens du poil.

Certes, à l'approche de l'élection présidentielle de 2022, il s'est subitement souvenu de l'exode des pieds-noirs et de l'abandon des harkis. Il a même reproché au système « politico-militaire » algérien d'entretenir une « rente mémorielle » autour de la d'indépendance, allant jusqu'à s'interroger, à l'automne 2021, sur l'existence d'une nation algérienne avant la colonisation. Mais il faut être bien naïf pour ne pas y voir l'opportunisme d'un homme qui n'a de convictions que son intérêt du moment. Du reste, l'Algérie a manifesté sa mauvaise humeur en fermant son espace aérien aux avions militaires français de l'opération Barkhane et en rappelant, pendant trois mois, son ambassadeur à Paris. Au point qu'Emmanuel Macron, comme à son habitude, a dû exprimer ses regrets pour désamorcer la crise.

Dans Le Figaro, Xavier Driencourt, ancien ambassadeur de France en Algérie, se demande quel est « l'intérêt d'une telle visite actuellement ». Il fait observer qu'« il n'y a pas de changement récent dans les relations avec l'Algérie » et qu'« il faudrait quand même qu'il y ait des gestes d'Alger sur un certain nombre de nos demandes que sont les laisser-passer consulaires, les affaires économiques ». Il faut croire qu'il mesure mieux que Macron la mentalité des dirigeants algériens, qui sont tout sourire quand on se soumet à leurs caprices, mais montrent les dents dès qu'on ne se laisse pas faire et qu'on leur dit leurs quatre vérités. Tant que ça marche, ils auraient tort de se priver...

La perte d'autorité, qui gangrène toutes les institutions françaises, s'est propagée dans les relations internationales, où Macron joue le Matamore mais a perdu tout réel crédit. Fort en paroles, faible dans les actes, il croit pouvoir influer sur le cours de l'Histoire, mais le gouvernement algérien, le connaissant mieux qu'il ne se connaît lui-même, a beau jeu d'exercer sur Macron son chantage et d'exiger qu'il se soumette toujours plus... sans rien accorder en échange.

9843 vues

21 août 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

44 commentaires

  1. Un petit voyage aux frais des français, avant, pendant et après. Demandera-t-il des nouvelles des centenaires qui touchent toujours une retraite ? Demandera-t-il le retour de la racaille qui peuple nos prisons ? … Le « résultat » de ses exploits nous seront cachés.

    1. Je m’attends au pire. Vous avez entièrement raison, chaque fois qu’il se rend là-bas il cède au chantage – on se demande bien lequel – critique l’histoire et méprise le sang versé par les français. Où en sommes nous des restrictions de visas accordés, de la multiplication des fausses cartes vitales, des obligations de quitter le territoire, et effectivement des centenaires qui ne meurent jamais ?

  2. depuis la 1° election, je voyais en lui un fourbe et un traitre, mon opinion n’a pas changée bien au contraire.mon seul problème, comment une partie du peuple a decide de réelire ce destructeur de « notre » France

    1. A-t-il vraiment été élu ? Plus de 50% des voix et 75% d’avis défavorable. On croirait que DOMINION est passé par là. Et les 2000 mules aussi ?

  3. Macron veut apaiser les mémoires,il n’y a pas si longtemps il déclarait lors d’un voyage officiel en Algérie que la colonisation Française avait été un crime contre l’humanité,est-ce de cette manière qu’il veut apaiser les mémoires?
    Dans les écoles et lycées d’Algérie on enseigne que les Français se sont conduit comme des criminels envers le peuple algérien,c’est avec de telles idées en tête que ces algériens viennent s’installer en France!

  4. si ce n’était sans aucune conséquence … mais là c’est fracas et autres trahisons de la France et des français à chacune de ses « interventions » … Il va être temps d’y mettre fin ! ! ! … Que font les « représentants du peuple français » ? ? ? …
    Pardon ! …ils « frôlent le burn out » en bossant un mois de suite … LOL

  5. Le titre « de fossoyeur de la France s’affirme de jour en jour », Macron va achever la destruction du pays en favorisant le grand remplacement, qui comme chacun sait, n’est qu’une vue de l’esprit complotiste d’extrême droite..

  6. Que va t’il faire dans ce pays se coucher devant ces Algériens qui nous détestent et qui nous envoient tous leurs délinquants .

  7. Faisons en sorte d’abord de n’avoir pas besoin de l’Algérie pour quelques ressources que ce soit puis ensuite, couper les ponts pour empêcher les algériens de venir alourdir l’immigration en France où ils sont déjà ultra représentés et notamment dans les statistiques de la délinquance

    1. Vous avez raison,mais la France ne cesse de jouer la repentance envers l’Algérie et ces autres anciennes colonies,depuis 1962 chaque Chef de l’Etat y est allé de son petit couplet,alors que les dirigeants algériens ne mentionnent jamais les crimes du FLN envers des Français et des Algériens,merci De Gaulle!

  8. L’Algérie était un département français avec tous les avantages que La France accorde à tous ses départements c’est à dire constructions de routes, de voies ferrées, écoles, universités, allocations diverses, hopitaux modernes….etc. Pourquoi les algériens viennent ils en France profiter de la générosité des aides sociales, des hopitaux français pour se faire soigner alors qu’ils ont tout ce qu’il faut chez eux ? oui mais…ils n’ont rien entretenu et beaucoup des établissements construits par la France tombe en ruines. Macron est un traître à son pays et s’applatit devant les autorités algérienne au lieu de montrer les dents, poser ses conditions et refuser les visas. Une partie des algériens entretient une haine envers notre pays, haine insuflée dès l’école avec les programmes scolaires bien que l’Algérie soit indépendante depuis plus de soixnte ans.

  9. « Relation bilatérale tournée vers l’avenir ». Traduction: davantage de visas pour les Algériens désireux de venir tenir les murs en France en échange de gaz et de pétrole.

  10. Ce voyage va contribuer à nous amener combien de migrants supplémentaires ? Combien de « mineurs non accompagnés » ?
    Donc, à la clé, combien de milliards ce voyage va-t-il coûter au contribuable lambda (sans parler de l’impact sur « le vivre ensemble » !

  11. Naturellement, une fois de plus, il va se coucher devant les dirigeants algériens, qui sont les successeurs de criminels de guerre à l’égard des Français d’Algérie et des Harkis. Ce politicien n’a aucune dignité. Il ne m’inspire que dégoût et mépris.

    1. Le monde de macron : le fric, rien que le fric, tout pour le fric. Il s’agit à la fois de rembourser ses dettes (ses frais de campagne à contribution algérienne), de remplacer le gaz russe, d’en obtenir le meilleur prix. Sans oublier l’accord tacite (et probablement rémunéré) de prise en charge des délinquants algériens par la bonne France.

  12. Ce Roitelet président nous aura tout fait. C’est à croire que le peuple français est atteint d’amnésie permanente pour tolérer un représentant du peuple anti-français et incapable.

  13. Revoir peut-être sur leur site you tube  » Off investigation  » l’enquête de Yanis Mhamdi et Jean Baptiste Rivoire (mars 2022) sur l’argent liquide venu d ‘Algérie pour financer sa campagne en 2017 et ses différentes compromissions avec le régime … Il n’y a pas de cadeau à sens unique !

  14. Revoir peut-être sur leur site you tube  » Off investigation  » l’enquête de Yannis Mhamdi et Jean Baptiste Rivoire (mars 2022) sur l’argent liquide venu d « Algérie pour financer sa campagne en 2017 et ses différentes compromissions avec le régime … Il n’y a pas de cadeau à sens unique !

  15. Il se persuade que son éloquence lui donne une valeur sure alors qu’avec un peuple comme les Algériens seul la force prime, ce qui fait de lui, à leurs yeux et bien sur à d’autres, un être faible, veule sans consistance, fortement exploitable.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter