Quand Ouest-France dénonce le recrutement d’un militant Reconquête à Lorient

Le quotidien régional Ouest-France a publié, le 17 juillet, un article informant du recrutement, pour la saison d’été, d’un « jeune homme, adhérent de la Cocarde, un syndicat étudiant d’une droite radicale, et militant déclaré de Zemmour, membre du bureau départemental du Morbihan de Reconquête, militant d’extrême droite revendiqué » pour renforcer les effectifs en tant qu'agent de surveillance de la voie publique (ASVP) de Lorient (Morbihan) durant la saison estivale.

La journaliste précise que le jeune homme de 20 ans est étudiant à l’université Bretagne-Sud, puis elle dénonce les actions militantes de l’étudiant, comme sa participation à un rassemblement « contre la venue de l’association humanitaire SOS Méditerranée au lycée public Dupuy-de-Lôme », qu’elle est allée chercher sur les réseaux sociaux de l’étudiant.

Allant jusqu’à contacter Fabrice Loher, le maire de Lorient, pour l’interroger sur ce contractuel qui « affiche clairement ses opinions d’extrême droite sur les réseaux sociaux », la journaliste affirme que « même si ce recrutement ne pose pas de problème légalement, il embarrasse la mairie ».

Du côté de Reconquête Bretagne, son responsable Franck Chevrel exprime son soutien « au jeune membre du bureau du Morbihan, qui fait l’objet de pression médiatiques scandaleuses ». Il annonce déposer une plainte « à l’encontre de Ouest-France et de sa journaliste d’extrême gauche ».

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois