Le Nigeria serait-il d’extrême droite ? C’est ce qu’affirmerait certainement la gauche si une telle mesure était adoptée en France. Le pays d’Afrique souhaite mettre en place une « politique de développement des talents locaux », rapporte le Times. Pour ce faire, l’autorité de régulation de la publicité nigérienne a décidé de bannir les mannequins occidentaux qui apparaissent dans les publicités audiovisuelles ainsi que les voix off réalisées par des non-Nigérians. « Toutes les publicités, tous les supports de communication marketing ciblés ou exposés sur l’espace publicitaire nigérian ne doivent utiliser que des mannequins nigérians et des artistes de doublage nigérians », explique le communiqué de l'autorité de régulation datant du 22 août.

Toutes les publicités devront respecter cette règle à compter du 1er octobre. Et auparavant, les entreprises devaient payer une taxe de 239 euros pour chaque modèle étranger employé dans un spot publicitaire.

Cette mesure, en apparence radicale, n’est pas insensée au regard du contexte historique du pays. « Les Britanniques représentaient environ la moitié des mannequins et des voix off dans les publicités nigérianes, il y a quelques décennies », détaille, dans le quotidien anglais, Steve Babaeko, président de l’Association des agences de publicité du Nigeria. Cette surreprésentation s’explique par la colonisation britannique qui n’a pris fin qu’en 1960. Mais aujourd’hui, on assiste à un changement de paradigme chez les Nigérians : « une sorte de renaissance » et un « sentiment de fierté », affirme Steve Babaeko. Avec cet exemple, le Nigeria, contrairement aux pays occidentaux en général et la en particulier, s'assoit sur la sacro-sainte inclusivité.

L’occident et son rêve multiculturaliste

En France, à l'inverse, tout est fait pour que les minorités soient omniprésentes dans les films, médias ou publicités. Pour preuve : « français : où sont les femmes, les LGBTQ+ et les minorités ? », titrait Télérama, au début de l'année. « Sans grande surprise, les résultats [d’une étude] pointent un manque de représentation des personnes racisées, des femmes de plus de 50 ans, des personnes LGBTQ+ ou en situation de handicap », indiquait le magazine. Des constats qui ont conduit parfois à des mesures ubuesques telle l’obligation d'employer des personnes issues de la « diversité » pour être éligible à recevoir un Oscar™.

Sur le petit écran et dans les publicités, la même logique règne. Interrogée, en 2019, par l’INA sur le manque d’extra-Européens à la télévision, Marie- Malonga, sociologue des médias, estimait qu’il était important pour la télévision de montrer « une mélangée » afin de dépasser le schéma du Français « blanc et catholique » et laisser place à la « de ceux qui aiment les autres ou qui sont ces autres. C’est la France multiculturelle d’aujourd’hui. » De toute évidence, cette pensée est déjà appliquée dans bon nombre de publicités d'entreprises françaises comme Jules, L’Oréal... et même Cyrillus ! En France, on ne raisonne pas comme au Nigeria.

 

10676 vues

30 août 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

43 commentaires

  1. Ils ont raison ces Nigérians . Qu’on en fasse autant chez nous , pays majoritairement blanc . Serait-ce raciste ici et pas là-bas ? Non , je plaisante . Quoique … Qui sont les Français ? C’est vrai qu’originairement , c’est une population blanche , mais au cours de notre histoire (coloniale , je ne le nie pas) , des populations noires , jaunes et autres « couleurs » ( métissages) sont venues s’ajouter au melting pot national . Et je trouve très bien qu’il y ait des mannequins de toutes les couleurs …
    Mais , regardez la pub à la télé ( et même dans la presse écrite : Ouest-France par ex.) , depuis quelque temps les blancs représentent à peine la moitié des personnages . Comme dans les catalogues de mode .. Et même , il n’y a plus de séries télé sans un Noir ou un Arabe ; ou plusieurs . Et à des postes de commandement : commissaire , gendarme , flic , pas seulement voyou ! Pourquoi pas … Il y en a aussi dans la « vraie vie » , mais ils sont peut-être moins voyants .
    Ça ne me choque absolument pas .

  2. une decision claire utile qui respecte les populaytios locales stop au multiculturalisme gaucho stupide

  3. Julien Rochedy
    @JRochedy
    Bravo au Nigeria. C’est bien normal. Soutien total.
    ##
    Faisons la même chose en faveur des mannequins blanc(he)s….

  4. Une solution, serait déjà de ne plus consommer de produits de marques qui obéissent à ces injonctions de déconstruction de notre culture Française pour se faire connaître et de souligner aux vendeurs qu’en France on échange en français et par exemple de rappeler qu’un « e » se prononce e et non i.

  5. Ah ça je suis d’accord les mannequins noirs/noires sont beaucoup plus beaux que les blancs en Afrique, je dirais même en Europe !!!

    1. Chacun ses goûts.
      Je n’ai rien contre les mannequins noires, mais de là à dire que « les mannequins noirs/noires sont beaucoup plus beaux que les blancs « , je ne suis pas d’accord. En plus c’est aussi une forme de racisme, la pire, celle qui se cache derrière le prétexte de l’anti-racisme!

  6. Espérons le corollaire chez nous, nous regarderons peut être un peu plus la télé, quoique nous nous en passons sans problème depuis déjà longtemps !!!

  7. Les publicitaires français ou occidentaux seraient bien inspirés de prendre exemple sur ce pays africain, car pas une Pub dans l’espace médiatique sans une figure africaine (du Nord au Sud en passant par l’Est & l’Ouest) , d’autant qu’il y a de plus en plus pléthore de la présence de ces individus , parfois bien mal efficiente pour le type de réclame. Mais bon !!! le wokisme sévit partout .

  8. Le NIGERIA a raison, c’est bien naturel. Il serait naturel que la FRANCE suive cet exemple, envisager très rapidement de mener le même combat, bannir les Noirs de la Mode vestimentaire et de toutes les PUBS afin de permettre aux Français de retrouver leur place. A chaque pays de défendre sa culture, sa religion, ses moeurs et ses coutumes et le monde entier s’en portera beaucoup mieux.

  9. La question ne se pose pas en France, car cette dernière est devenu une colonie Africaine, et rien n’est fait pour arrêter ou diminuer le flux migratoire, c’est même l’inverse.

  10. Pas de souci, la culture Nigériane se propage, les trottoirs de nos villes, voient de nombreuses Stars d’origine Nigériane concurrencer nos stars blanches !

  11. Le Nigeria protège sa culture, il a raison , mais il nous l’impose chez nous , et on s’écrase….

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter