De temps en temps, je le confesse, j’écoute France Inter. Pas par masochisme, mais pour renouveler mon étonnement admiratif devant l’ingéniosité de ce média capable d'instiller de la propagande, même dans un documentaire sur la reproduction de la mouche bleue.

Ce samedi, à midi, une pépite ! Sept minutes sur un certain Daniel Conversano, Français exilé en Roumanie, d’où il animerait une sorte de secte raciste et suprémaciste blanche assumée. France Inter le classe évidemment dans « la fachosphère », histoire de faire comprendre tout de suite à l’auditeur qu’entre ce fêlé et , CNews ou Boulevard Voltaire… il n’y a pas loin.

Selon la radio d’État, le groupe serait surtout soucieux, « pour la permanence de la race blanche », de former les enfants à son idéologie, ce qui suppose de les concevoir par « des rencontres dans la vie réelle en France, avant d’aller un jour peut-être dans la rue, avant d’avoir un jour peut-être les clés de l’Élysée via certain candidat politique […] ». À la radio, on ne sait pas si ces derniers mots sont au pluriel, mais pas besoin de vous faire un dessin, Mélenchon ne risque pas d’être dans le lot !

Plus effrayant encore, les adeptes du gourou ne seraient plus les classiques skinheads rasés, tatoués et bas du front, mais « des médecins, des cadres, des gens qui sont vraiment CSP+, ce qui montre qu’aujourd’hui, l’extrême droite, c’est… tout le monde, […] avec, par exemple, la théorie du ou la remigration ». Au cas où on n’aurait pas compris, la cible se précise : ancien journaliste, plutôt petit et avec des lunettes…

L’extrême s’est tellement banalisée que la journaliste Delphine-Marion Boulle (co-auteur de Au nom de la race : bienvenue chez les suprémacistes français) a même pu rencontrer « dans la rue des gens de l’Action française ; ça a été mon cas quand j’étais étudiante en journalisme ». Beurk ! Quelle horreur, mais apparemment, la future prix Pulitzer s’est remise aussi vite de son terrifiant face-à-face avec un vendeur d’Aspects de la France que de son aller-retour dans les Balkans.

Heureusement que pendant la semaine qui précède les élections, les doivent observer une stricte neutralité…

2 avril 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 12 votes
Votre avis ?
45 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires