Voilà une nouvelle histoire qui pourrait être anecdotique si elle n’avait pas valeur de symbole. Alors que le conflit israélo-palestinien fait rage, alors que les bombardements israéliens s’intensifient et que les victimes s’accumulent à Gaza, alors que l’armée israélienne avance péniblement dans cette ville progressivement transformée en parking, la communauté internationale autoproclamée (en d’autres termes, l’Occident) hésite sur la conduite à tenir.

En France, singulièrement, nous avons à la fois la plus importante communauté israélite et la plus importante communauté musulmane d'Europe. Emmanuel Macron le sait bien ; c’est même lui qui l’a dit. Ce numéro d’équilibriste est-il dans les cordes du roi de l’en même temps ? C’est ce qu’il semble croire. Après s’être très tardivement rendu en Israël, où personne ne l’attendait, semble-t-il, Macron a décidé d’envoyer un signal à Gaza : c’est le Tonnerre, l’un des plus gros navires de la flotte française, un porte-hélicoptères amphibie, qui a appareillé de Toulon le 25 octobre dernier pour se porter au large des côtes palestiniennes. On pourrait trouver ce geste très généreux et s’en tenir là. On pourrait aussi se dire que le président de la République, qui vient de débloquer 100 millions d’euros d’argent public pour développer les entreprises du Nigeria, a décidément un curieux sens des priorités. Mais tout cela n’est pas l’information principale.

Le fond du problème nous est incidemment exposé par le pacha de ce navire français. En effet, malgré une présentation pleine de promesses sur le site du ministère des Armées, sur lequel il est fait mention d’un bloc chirurgical et d’une capacité de soixante lits, le médecin-chef du navire explique qu’un sous-effectif au sein de l’équipage empêche d’utiliser actuellement la plupart des structures du Tonnerre. À la question « Combien de blessés le navire peut-il accueillir ? », le commandant répond sobrement : « Deux blessés, deux blessés graves. » Quatre blessés, soit l’équivalent de cinq secondes de bombardement, peut-être…

Interrogé par l’émission « Morandini Live », le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, confirme, et ajoute : « On veut emmener d'autres pays. Nous mettons beaucoup de moyens sur la table pour faire effet de levier. Le statut de nation-cadre, c'est comme un gros bloc de multiprises dans lequel nous mêmes, on remplit quelques prises et on permet à d'autres pays de venir se connecter, de venir assembler des moyens. » On passe sur la comparaison entre le statut de nation-cadre et la multiprise, après tout, si c’est plus simple à comprendre. En revanche, dire que l’on met « beaucoup de moyens sur la table » après avoir confirmé que nous envoyions de quoi évacuer quatre blessés, il y a de quoi rigoler. Quant aux autres pays qui viendraient « se connecter » ou « assembler des moyens », on ne les a pas encore vus. Il faut croire que l’effet de levier annoncé par le ministre n’est pas suffisamment puissant.

Incapacité à trancher, peur de la communauté musulmane de France, prête à s’enflammer pour Gaza, effets de manche et d’annonce… et finalement rien, ou tout du moins pas grand-chose. Comparaison n'est pas raison, mais tout de même : dans son récent ouvrage Ce qui nous attend, le général (2S) Dominique Trinquand, coutumier des plateaux télé, nous apprend que la Chine, tous les quatre ans, bâtit l'équivalent de notre marine nationale...

16599 vues

04 novembre 2023 à 18:37

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

69 commentaires

  1. Je viens d’apprendre que macron a décidé de donner des VAB et autres blindés aux libanais , ces libanais qui ne peuvent absolument rien faire sans l’aval du Hezbollah, les pires terroristes qui soient . Après avoir donner des blindés, des Caesar , du matériel militaire aux mafieux ukrainiens, macron a décidé tout seul de brader encore et toujours nos matériels militaires …ce type est fou ! Mais que fait le CEMA ? après de Villiers viré , Lecointre démissionnaire , c’est maintenant le Général Burkhard qui avale couleuvre après couleuvre , ou alors il est également complice et dans ce cas , c’est foutu

  2. Sous l’ère Mitterrand , j’ai assisté à l’invasion de mon bâtiment -conserve de la Jeanne d’Arc, accosté à Shanghai – par une horde de fébriles ingénieurs chinois, rapidement dispersés des cales aux mâts, de la proue à la poupe, équipés de carnets à noter, et l’ambassade de France avait dit de…laisser faire. Il était commun d’entendre auprès des sachants qu’il fallait laisser les étrangers piller nos technologies car on serait toujours en avance sur eux…

  3. Lors de la crise Covid, nos armées ont également démontré leurs faiblesses en montant un hôpital de campagne pour un trentaine de lits. Ce gouvernement ridiculise en permanence la France et affiche nos faiblesses. S’il est responsable de notre déclin, il est bon toutefois de rappeler que le peuple est consulté pour élire ses représentants. Aussi faut il aussi s’interroger sur les raisons qui permettent de n’avoir pour élus que des incompétents .

    1. Au risque de me répéter, ne pensez-vous pas que les élections elles-mêmes nous ont été confisquées ?…

  4. Permettez au vieux chirurgien que je suis, le problème du bateau, c’est que pour faire fonctionner les deux blocs opératoires du bateau , il faut au mieux 4 équipes de chirurgiens si on veut faire en temps de guerre du H24, et là je connais, or le bateau n’a tout simplement pas ces chirurgiens, la médecine militaire est dans une grande misère, nombre de médecins quittant l’armée pour s’établis dans le privé, on les comprend quand on voit les différences de rfevenus, et le travail pour la gloire se fait très rare.

  5. Le Tonnerre montre au Monde entier à quel point notre système de santé est mourant…..sauf pour les migrants illégaux ! P.S. Si quelqu’un connaît un Médecin généraliste, j’en cherche un depuis 8 mois.

  6. Mais que ces guignols politicards se cachent ! Ils nous font honte! Un porte hélicoptère qui ne pourrait soigner que 4 urgences ?! Ils déshonorent la France et la décrédibilise ! Et en plus face aux islamistes !
    Et en même temps, on ferme des services d’urgences pédiatriques dans certains CHU !!! Mais ces pseudo dirigeants sont vraiment minables!

  7. Quel manque d’ambition et d’anticipation, ce sont bien des pieds nickelés aux commandes puisque nous sommes la risée du monde !
    Vu le très très très faible nombre de places sur ce navire militaire, osons espérer qu’il ne va pas nous ramener de dangereux indésirables…

    Y’a t’il quelque chose qui fonctionne encore correctement en France ?

  8. Ayant eu récemment besoin des urgences dans un hôpital du Sud Est de la France j’ai pu de visu constater l’état de notre service de santé ! Cet argent serait certainement utile en France !

Les commentaires sont fermés.