Tout le monde a entendu parler des « fichés S » (S pour sûreté de l'État), notamment avec la multiplication des attentats terroristes islamistes sur notre territoire. Être « fiché S » par le ministère de l'Intérieur ne signifie pas qu'on est délinquant ou criminel mais qu'on fait normalement l'objet d'une surveillance particulière de la part des services de la sécurité intérieure (DGSI, plus particulièrement). Il s'avère, cependant, que des « fichés S » ont pu commettre des attentats. A contrario, des non-fichés aussi.

En décembre 2018, Christian Estrosi, maire de Nice, au lendemain de l'attentat islamiste sur le marché de Noël de Strasbourg, avait annoncé qu'il allait demander au préfet de lui communiquer la liste des fichés S résidant sur le territoire de sa commune. Le 7 mars 2023, le député RN des Alpes-Maritimes Bryan Masson déposait une proposition de loi sur le bureau de l'Assemblée nationale « visant à permettre aux maires de connaître les personnes identifiées comme fichées S dans leur commune ». Et cette semaine, après l'affaire de l'imam de Beaucaire, Julien Sanchez, maire de cette ville du Gard, a réitéré le souhait de connaître la liste des fichés S de sa commune.

Rappelons que les maires et leurs adjoints, au titre du Code général des collectivités territoriales (CGCT), ont la qualité d’officier de police judiciaire (OPJ) dans le ressort du territoire de leur commune. Alors...

Ce sondage a été clôturé. Voici les résultats.

1750 lecteurs ont participé au sondage.

1677   96 %   OUI

    63   3,5 %   NON

    10   0,5 %   Ne se prononcent pas

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 11/11/2023 à 14:08.

8356 vues

04 novembre 2023 à 16:49

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

33 commentaires

  1. Encore faudrait-il que les maires aient la possibilité de protéger leurs concitoyens !

  2. Pourquoi avons nous en France des fichés « S » dangereux ,capables de commettre des crimes contre des citoyens innocents?
    Cela ne s’ appelle plus de l’ incompétence mais de la complicité!

  3. Les Maires ont qualité d’Officier de Police, certes, mais le plus souvent n’en ont que le titre. Dans nombre de petites communes (comme la mienne), il n’existe aucune instance qui permette au Maire d’agir comme tel. Donner au Maire la connaissance des fichiers S deviendrait vite un moyen (de plus) de se déresponsabiliser pour l’Etat et de transférer la gestion du terrorisme à ceux qui en sont, le plus souvent, les victimes. Si la Police et la Justice ne sont pas capables d’accomplir leur mission, demander aux Maires de le faire à leur place me paraît un dangereux glissement de la démocratie vers le « chacun pour soi » et « Dieu reconnaîtra les siens ».

  4. OUI, mais. 1/Ce sont les mesures d’arrêt complet de l’immigration qui doivent être prioritaires. Stopper le flux pour avoir une chance de traiter le stock. 2/Cette mesure est utile, évidemment, on peut déjà se demander que feront ensuite les Maires et ensuite elle doit aller de pair avec bien d’autres visant à prévenir et réprimer la criminalité, à déchoir de la nationalité française les bi nationaux condamnés et à expulser tous les étrangers indésirables (fichés S, asile refusé ou condamnés). Pas de laisser-passer consulaires ? Centre de rétention à en Guyane ou aux Kerguelen.

  5. Bien sûr que oui! Mais à la seule condition qu’ils puissent les arrêter et les enfermer à la moindre alerte!
    En attendant le passage de la justice… quelques années plus tard…si la Justice a réussi à renoncer a l’extrême gauche islamiste.

  6. Le sondage est sans appel, oui à 96 %, mais le seul problème c’est que le président comme tout son gouvernement ne sont pas en faveur des droits imprescriptibles de leurs concitoyens, les Français, mais totalement ouverts et favorables aux seuls étrangers Alors les » fichés S », c’est de la frime inventée pour endormir les étourneaux sansonnet.

  7. De toutes manières les maires de gauche ont cette liste puisque ce sont leurs protégés. Ils ont même la liste des gens de droite. Alors oui tous les maires doivent avoir la liste des fichés S

  8. J’ai répondu Oui le Maire pourrait être le premier à être averti des menaces possible dans sa commune quand il y a des malversations comme le fût Monsieur Ménard à Béziers.Cela permettra aux Maires de n’être pas des fusibles en cas de problèmes

  9. Je suis tout à fait d’accord , mais quelles seront les possibilités d’actions des maires une fois cette liste dévoilée ?

Les commentaires sont fermés.