Perpignan : Naulleau et Onfray insultés par l’extrême gauche

IMG_7550

« Fachos aux cachots ! » : c’est avec ces mots peu enclins à ouvrir le débat que des militants de la mouvance d’extrême gauche de Perpignan sont venus perturber violemment les interventions d’Éric Naulleau et de Michel Onfray qui se succédaient au palais des congrès, ce week-end, au premier Printemps de la liberté d’expression, présidé par l’auteur de La République, c’était lui !.

« Wokisme, obscurantisme, pensée unique, censure : la liberté d’expression est aujourd’hui menacée dans toutes ses expressions. » Le constat posé dans l’invitation à ce premier événement fondateur a trouvé son illustration sous la forme la plus brutale qui soit : par la tentative physique de censure. Alors qu’essayistes, journalistes et intellectuels, tels que les très attendus Florence Bergeaud-Blackler et Boualem Sansal, se succédaient sur scène pour témoigner de l’entrave à la libre pensée en France et proposer des solutions pour en sortir, des manifestants adeptes des méthodes qu’ils prétendent dénoncer ne l’ont pas entendu de cette oreille.

« Il y a un génocide ! » : mécontent qu’Éric Naulleau ose (!) aborder le sujet de la Palestine, un manifestant arborant un badge NUPES s’est senti le devoir, dès le premier après-midi de débats et d’échanges, de dénoncer le discours de l’essayiste, insistant : « C’est n’importe quoi ! » Sans plus d’arguments, comme en témoigne l’échange avec notre reporter sur place Jordan Florentin.

Inspirant d’autres militants qu’il accompagne le jour suivant, le causeur de troubles a participé à un nouveau happening (prévu par avance) lors de la conférence de Michel Onfray, tenue ce samedi soir, en présence d’Éric Naulleau avec qui il a confronté, entre autres, sa vision de la liberté. À peine quelques minutes après le début de son intervention, une poignée de femmes se sont levées pour - courageusement - siffler, huer et injurier copieusement le philosophe. « Fachos aux cachots ! », « Les Le Pen vous manipulent », lit-on sur les petites pancartes brandies par les nervis d’extrême gauche. Exfiltrées sans ménagement, notre reporter Jordan Florentin tente à nouveau l’échange avec les censeurs : « Qui est facho ? Avez-vous des arguments ? » Notre journaliste ne tire rien de cet échange, comme en témoignent nos images. Hormis une tentative d’empoignade et des injures. Le Printemps de la liberté d’expression, vraiment ?

Vos commentaires

51 commentaires

  1. Je trouve que consacrer un articles sur l’intervention grotesque de quatre brailleuses traitant sans explication MM Onfray et Naulleau de « fachos aux cachots » ne m’apparaît pas suffisant pour justifier un article dans BV que je remercie au passage pour ses excellentes chroniques et analyses.
    Cela dit bien amicalement.

  2. Quoi de surprenant, les gauchistes ne savent pas s’exprimer autrement que par la violence physique puisqu’ils ne sont toujours pas sortis de l’âge de pierre. Le seul remède pour les assagir serait de les placer systématiquement en prison sinon, il ne sera jamais possible aux personnes civilisées de pouvoir discourir tranquillement sans risquer d’être agressées physiquement par ces brutes épaisses.

  3. Le pire est qu´ils sont déjà au pouvoir, il suffit de s’intéresser a la liste de la débutante Hayer du parti gouvernemental. Il suffit de constater le flux immigrationniste, le commerce de drogue, les vols, les violes, les attaques au couteaux, les décapitations, la haine de la police, l’inexistence de la justice, les dérives societales la censure, Etc…et pour finir la guerre la vache sacrée de la gauche, ils n´en manquent pas unes…..

  4. C’est pourtant clair: l’absence d’arguments engendre la violence verbale voire la violence physique. L’intelligence consiste à pouvoir confronter ses idées avec celles d’autrui, à frotter sa cervelle à une autre cervelle, pour avancer dans la connaissance des choses qui nous entourent. Ceux qui refusent le débat et la confrontation des idées, c’est que leur faculté de penser est sclérosée. Et pour mieux faire taire leurs adversaires, il ne leur reste que l’insulte, la violence verbale, voire les actes violents.

  5. La Gauche n’a aucun programme, car l’avenir de la France ne l’intéresse pas. Donc elle passe tout son temps à insulter les gens qui aiment la France et la défendent.

  6. les réactions de ces LFI et autres gauchistes vénéneux sont pitoyables! ils et elles osent interrompre des penseurs intelligents, larges d’esprit et avec de l’esprit, justement, contrairement à eux et à elles….. La liberté d’expression: ils ne connaissant pas ce que c’est, comme d’habitude, ils ne supportent plus que des personnes aient d’autres pensées que les leurs. Ce qui a diparu dans cette classe de gens de gauche, cest le primordial RESPECT des personnes; chacun a l droit de s’exprimer, mais encore faut-il garder la mesure de ses dires et avoir la politesse ; en disant cela j’ai l’impression de vivre dans un autre monde; en tous cas, le wokisme et ses dérives sociétales sont une dégénérescence de la société. il faut contrer, il faut casser tout ce qui faisait la richesse culturelle de la France. J’enverrai bien bouler ces jeunes incompétents avec leurs pancartes idiotes: qu’ils aillent étudier au lieu de vouloir assommer de leurs conneries les gens intelligents qui débattent….

  7. « « Si vous ne pouvez pas répondre à l’argument de quelqu’un tout n’est pas perdu. Vous pouvez encore l’injurier » – Elbert Green Hubbard 1856-1915. C’est vieux comme la gauche.

  8. Ils n’ont pas arguments valables, alors ils insultent et ils frappent. Ils se comportent comme des voyous de bas niveau.

  9. Voila les vrais « oisifs » que Macron dénonçait.
    Chômeurs ou futurs chômeurs « PRO ». En manifs tous les jours de la semaine, tandis que d’autres travaillent à les nourrir.

  10. Le fachisme des anti fachistes à son zénith , ils sont tellement bêtes à manger du foin qu’ils ne s’en rendre même pas compte .

  11. Tous ces militants gauchos savent ils ce qu’était réellement le fascisme ? C’est Lénine ou Staline qui , le premier , a encourager ses troupes à qualifier l’adversaire de fasciste . Ecrire sur une pancarte « les Le Pen vous manipulent » quand on a devant soi M.Onfray ou Eric Naulleau relève de la bêtise crasse ( pour rester poli )

  12. Nalleau et onfray ….des gauchistes qui sont à la naissance de l’extrême gauche comme les musulmans «  modérés «  sont la genèse des musulmans radicaux …nous avons la France que nalleau et onfray ont construit , faut quand même pas l’oublier , d’ailleurs pour qui ces 2 «  repentis «  ont-il voté en 2017 et certainement 2022 ?

    • On s’en fiche un peu. Dans mon entourage, je vois que ceux qui me reprochaient mes « pensées » commencent -grâce aux derniers évènements depuis juin 2023″- à virer de bord et en font même la promotion.
      « Je me marre ! » comme disait Coluche.

    • entièrement vrai, bien sûr, comme quoi , on peut être de gauche ou de droite il est toujours possible de se rejoindre sur le fond…l’essentiel étant qu’ils ne soutiennent pas les mouvements d’extrême gauche.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois