Le parti de Nicolas Dupont-Aignan connaît une crise profonde. Une soixantaine de cadres de Debout la France ont quitté le mouvement depuis la démission du porte-parole du mouvement Jean-Philippe Tanguy.

Au micro de Boulevard Voltaire, il estime que cette crise n’est qu’un « épiphénomène » et réitère sa demande de « primaire ouverte » dans le camp national, dans le but de battre Emmanuel Macron en 2022.

3 décembre 2020

À lire aussi

Nicolas Dupont-Aignan : « Il faut voir le torrent de haine que certains militants d’extrême gauche ont déversé sur les réseaux sociaux, tout ça trompé par Jean-Luc Mélenchon »

Samedi soir, un prêtre orthodoxe a été blessé par balles devant son église, à Lyon. À cett…