Mosquée : un RN peut-il faire ça ?

J Hébrard mosquée

Voilà une initiative locale qui va créer un remous (dans le clan) national. Le député de Vaucluse Joris Hébrard et ancien maire du Pontet (84) a été photographié à l’inauguration de la nouvelle mosquée de la ville. On le voit poser, tout sourire, devant un immense drapeau turc. C'est la seule du Vaucluse dotée d'un dôme et d'un minaret. Avec 1.500 m2 de surface, elle peut accueillir 2.700 personnes.

Celui qui est aussi vice-président du groupe d’amitié France-Turquie à l’Assemblée nationale s’était pourtant fortement opposé, en 2018, à des jeunes issus de la communauté turque de la ville protestant contre l’affichage en kiosque d’une couverture du Point anti-Erdoğan. Le maire avait apporté son soutien aux kiosquiers au nom de la liberté d’expression. BV avait d’ailleurs interviewé, à l’époque, son directeur de cabinet qui, déjà, alertait sur les tensions communautaires : « La délinquance est relativement importante sur Le Pontet. Les fortes communautés d’origine étrangère cristallisent un peu toutes les passions », avait analysé Xavier Magnin. Il avait poursuivi : « Les communautés ne peuvent pas se voir. Elles cohabitent, mais il y a vraiment deux clans, les Turcs et les Maghrébins. » Et au milieu, les Français d'origine...

Le RN embarrassé

« C’est une initiative personnelle que je désapprouve » a succinctement commenté Marine Le Pen en conférence de presse ce mercredi après-midi.

À l’image de la cheffe de file du groupe RN venue vilipender l’intervention télévisée d’Emmanuel Macron, du côté du RN, la gêne est palpable. « Cette action n’engage que son auteur », a sobrement répondu Hervé de Lépinau, lui aussi député RN de Vaucluse et par ailleurs membre du groupe d’amitié France-Arménie. « Joris était maire d’une ville avec une forte communauté turque. Que pouvait-il faire d’autre ? » s’interroge un cadre local. Il n’empêche, voilà qui ne fera pas les affaires du Rassemblement national, dont l’ADN politique reste la lutte contre l’immigration et l’islamisation progressive du pays. Ainsi, Jordan Bardella avait longuement pourfendu l’installation de la mosquée turque Millî Görüş à Strasbourg avec l’appui de la municipalité écologiste. « Il y a quelques années, Monsieur Erdoğan avait dit : "Les minarets sont nos baïonnettes, les mosquées nos casernes, et les croyants nos soldats" », avait dénoncé Jordan Bardella, en mars 2021.

 

Reconquête réagit !

Hasard du calendrier, l’équipe dirigeante de Reconquête est actuellement à Orange, à quelques kilomètres du Pontet, pour accompagner Éric Zemmour autour de la sortie de son dernier livre. « Je n’ose imaginer que le RN puisse tolérer une telle initiative, eux qui prétendent lutter contre l’islamisation », réagit, pour sa part, Stanislas Rigault. Il faut dire que les partisans d’Éric Zemmour ont bloqué sur une citation attribuée au collaborateur du député Hébrard : « Joris Hébrard assume totalement, pourquoi aurait-il refusé de se rendre à l’inauguration ? […] La France change de visage, il va falloir que Reconquête s’y fasse. »

Une sortie que les soutiens de l’ancien candidat à l’élection présidentielle ne digèrent pas. « C’est l’une des raisons qui m’a fait prendre mes distances avec le RN », réagit, pour sa part, Isabelle Surply, qui s’était trouvée bien seule pour se battre contre l’installation de la mosquée de Saint-Chamond, dans la Loire.

Jointe par téléphone, Marion Maréchal s’est dite déçue par cette initiative de Joris Hébrard qui « fut un compagnon de route » en Vaucluse. « On connaissait l’islamo-gauchisme et l’islamo-droitisme. On constate que certains élus RN tombent dans les mêmes travers », dénonce la vice-présidente du parti d’Éric Zemmour.

Principes ou pragmatisme ?

Dans les faits, on pourrait penser que cela fait partie du difficile exercice du pouvoir. Concilier les principes avec la réalité du terrain et les compromis que cela engendre. Sauf que là, on touche à l’ADN d’un parti créé pour, justement, dénoncer ce genre de compromis. Toute proportion mise à part, qui imaginerait Jean-Luc Mélenchon à l’anniversaire du patron de Total et se prendre en photo tout sourire avec lui ? Quel avenir pour Joris Hébrard au sein du groupe ? Là aussi, Marine Le Pen a été claire : « C’est comme avec le fisc, il y a le droit à l’erreur, mais une seule fois. »

Contacté, Joris Hébrard n’a pas encore répondu à nos sollicitations.

Marc Eynaud
Marc Eynaud
Journaliste à BV

Vos commentaires

63 commentaires

  1. Le déclin est inéluctable. Celui de la politique aussi. Mourons dignement. A la fin de l’empire romain, les moines se regroupèrent dans les monastères.

  2. Voila comment le RN commence à devenir un parti comme les autres ….Mme Le Pen comment pouvez vous parler d’un droit à l’erreur 1 fois !!..C’est honteux….Heureusement que Reconquète s’organise et assurera la garde face à des agissement de ce type …Au fait qu’en pense le patriarche Jean Marie ??

  3. Et oui , comme on peut lire dans le livre L’étrange suicide de l’Europe de Douglas Muray , dans plusieurs pays d’Europe , les migrants disent aux autochtones ,on est chez nous , si vous n’êtes pas contents c’est à vous de partir.
    Il y a plusieurs années , un Turc qui finissait son apprentissage chez un artisan Français , lui disait , on est la pour vous occuper et vous soumettre , un jour vous aller nous obéir , on fera la loi.

  4. Comme l’écrit E. Zemmour dans son dernier livre 30 % (30,1 % exactement) d’immigrés non européens ont moins de 4 ans. contre seulement 3 % (3,1 % exactement) pour les plus de 80 ans. Chiffres officiels tirés de l’INSEE 2021. Dans 20 ans ces enfants d’origine extra européenne voteront. Quelle est la priorité ? A moins que la France ne puisse plus s’appeler ainsi et occuper sa place dans le « concert des Nations », voire pire….

  5. Qu’un maire soit sollicité par ses administrés à venir inaugurer un lieu de culte pourquoi pas, mais s’afficher avec en fond le drapeau turc NON.
    Cette communauté d’origine turque fait parti intégrante de la communauté de la cité, mais la cité est FRANCAISE et le moins qu’ils puissent faire c’est d’afficher leur appartenance à la FRANCE et ainsi afficher l’emblème tricolore à moins qu’ils n’est d’autres intentions?

  6. La France « change de visage », va-t-il vraiment falloir s’y faire?
    Attention, Marine, danger! Il n’est pas sûr que le RN puisse aujourd’hui tolérer la moindre erreur, même « une seule fois »!
    La recherche de respectabilité a ses limites.

  7. On peut comprendre que la joie de pouvoir nuire au Rassemblement National ait précipité la diffusion de cette information, mais il faudra peut-être, dans un certain soucis de la qualité de cette information, que vous publiez en première page la réaction officielle de Rassemblement national :

    « Jordan Bardella désapprouve l’initiative de Joris Hébrard et convoque le député devant le bureau exécutif du Rassemblement national. L’influence islamiste de la Turquie en Europe doit être fermement combattue. »

  8. A l’évidence le RN (ou toute partie de ses membres) veut ainsi se respectabiliser devant ses concitoyens locaux, mais ils ignorent qu’en accordant des largesses à ces communautés , ils ne font que renforcer la mouvance islamique dans sa globalité , alors si cet épiphénomène peut paraitre anecdotique , toutes ces digressions de la part de nos élus de tout bord affaiblissent de facto notre civilisation (dans certains lieux de France on passe aisément sur le port du voile, dans d’autres on défend bec et ongle les signes ostentatoires religieux, on embrigade ou formate les jeunes de nos banlieues ,etc..) toutes ces dérives mises bout à bout sont la voie vers une soumission annoncée.

  9. Le RN comme le FN combat vigoureusement l’Islamismequi est un mouvement politique extremiste;
    Mais même à l’époque de Jean-Marie Le Pen on ne combattait pas la religion musulmane Il était simplement demandé que soit appliquée la loi de 1905 sur la Laîcité ;Du temps de Jean-Marie Le Pen, j’aiconnu des élus musulmans ce qui ne semble plus êtr le cas

  10. On ne cesse de le dire que JMLP puis MLP avec le F.N. puis le R.N. ce n’est que de l’imposture, un leurre, faisant partie du Système, ayant manqué pleine de débats en final. Jusqu’à JMLP qui avait dit qu’il ne s’était jamais autant enrichi (avec nos impôts) qu’avec La Politique par les versements faits aux Partis Politiques…..J’ai bien fait de ne jamais y croire, mais minoritaire…Quand le confinement se passe dans la tête c’est pire que pour le Covid….Nous sommes tous mis dans l’enclos à bestiaux…

  11. « Marine Le Pen a été claire : « C’est comme avec le fisc, il y a le droit à l’erreur, mais une seule fois. » croit savoir M. Eynaud. Un désaveu du bout des lèvres, le service minimum en quelque sorte. J’en prends bonne note pour les prochains scrutins.

  12. Que le maire d’une commune participe à l’inauguration d’un édifice religieux ne me paraît pas être scandaleux : il est l’édile de tous les citoyens de sa ville. En revanche poser devant un grand drapeau turc qui revendique la soumission de cette mosquée au sultan Erdoghan ennemi de l’Occident, qui menace nos navires de guerre en Méditerranée, nous taille des croupières en Afrique etc, est une faute politique de grande envergure.

  13. Un vrai boulevard pour Reconquête. Inutile donc de voter RN aux prochaines élections. MLP est la première à dire qu’elle n’a pas de problème avec l’islam. Aujourd’hui les choses sont claires. Que la France change de visage ne dérange pas ce parti apparemment. Nouveau parti de traîtres. A quand la grande alliance LFINUPESLRRN ?

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois