Le sociologue Maffesoli a publié L'Ère des soulèvements aux Éditions du Cerf. Dans cet essai, il analyse et décrit les fractures qui traversent la France.

7902 vues

12 mars 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

37 commentaires

  1. « La canaille mondaine ». Quel excellent terme pour qualifier cette engeance qui vient de festoyer à Versailles( tout un symbole), en grande pompe, et à nos dépens.

  2. Avec le Covid, puis l’Ukraine, on a oublié la France !
    Et pourtant, c’est pour Elle qu’on devrait voter…

  3. Que feraient les autres pays en cas de soulèvement en France, en cas de guerre civile, de guerre de civilisation entre les progressistes et leurs adversaires ? Est-ce que les Russes livreraient des missiles aux anti-progressistes, comme aujourd’hui les progressistes livrent des missiles aux anti-Russie ? C’est tout à fait possible.

  4. Le président actuel a mis au point une méthode , »en même temps » , qui fonctionne plutôt bien pour gérer le chaos social. Et il entretient ce chaos en laissant entrer une immigration venue du sud, complétement étrangère à notre culture et à nos valeurs, et porteuse de menaces sur notre sécurité (islamisme meurtrier). Cette dissolution de notre nation par le bas, s’accompagne d’une dissolution par le haut avec l’UE.

    1. Tout à fait ce que je pense. Il va falloir réagir d’une façon «pacifique en votant bien» ou d’une autre «énergique, le peuple prendra les choses en main, il se fera justice lui-même»

  5. « La canaille au pouvoir » (10 à 12%) applique la stratégie de la peur (covid, Ukraine) pour conduire à la servitude volontaire du peuple. Jusqu’au moment où celui-ci, non représenté politiquement et philosophiquement, se soulèvera.
    L’hyper dette, les taxes, l’inflation, la perte du pouvoir d’achat, l’insécurité, l’absence d’avenir, la destruction civilisationnelle, que la caste au pouvoir ne pourra plus maîtriser, entraîneront sa chute et même la garde prétorienne sera emportée.

    1. La guerre civile, ce n’est jamais beau, mais efficace. Pourtant tout pourrait être fait sans violence, il suffit de voter bien.

      1. Les castes au pouvoir s’accrochent à leurs prérogatives et ne veulent rien lâcher, ce qui aboutit à une tension extrême et au drame final. On en a un exemple avec la noblesse française et le roi Louis XVI qui n’ont pas souhaité faire des réformes politiques, écouter le peuple, et furent emportés dans la tourmente révolutionnaire.

  6. Il y a toujours une raison pour faire passer le candidat du choix de ceux qui gouvernent les peuples, raisons connus ou pas, les faits sont là. Les abstentionnistes, en majorité, lors du vote ont leur raisons tous autant que les votes blancs ce qui fait qu’ils doivent être pris en compte dans le pourcentage qui gratifie l’élus. Actuellement l’élus ne l’est que de 25% environs ce qui ne légitime pas sont élection.

  7. Analyse très pertinente , elle contrarie le camp du bien et la « canaille mondaine » ultra minoritaire qui nous gouverne , donc on en parlera peu , les médias de masse en parleront peu.

  8. Je trouve cette analyse exacte, mais incomplète ; ces soulèvements populaires qui selon vous feront s’écrouler le système et dont les élites ont si peur, sont vouées à l’échec, car pour les contrer les élites ont volontairement fracturé la société par une immigration massive entraînant des communautés d’intérêts radicalement différents.
    La société s’en trouve profondément divisée, incapable de s’unir…
    Ce sera toujours une petite fraction qui se soulèvera.

    1. Sauf si les locaux d’origine s’insurgent de voir leur pays changer progressivement de couleur, une imposition de signes religieux partout, une recrudescence des délits, incivilitées en tous genres, insécurité, trafics divers. Pour redresser le pays il faut Zemmour président ou lorsque le peuple sera tanné, passer à l’action directe d’une insurrection, communément appelée, une guerre civile. Faudra t’il en arriver là ? Le Z. fera très bien ce travail.

    2. Vous me rappelez ce que déclarait un directeur régional des R.G en 1994: « Oh pas de danger, on manipulera toujours une communauté contre une autre ! » C’est bien ce qui se passe actuellement : d’un côté, on brosse dans le sens du poil certains en n’intervenant pas, de l’autre on piètine le drapeau national devant le monument le plus sacré de la Nation !

  9. Bravo pour votre analyse pertinente qui permet de prendre de la hauteur dans l’hystérie émotionnelle politique et médiatique ukrainienne post coronavirus. La peur est mauvaise conseillère. Quand on chasse la réalité, elle revient au galop

  10. Passionnante analyse…A l’époque de Victor Hugo, le peuple renvoyait le pavé sur la gueule du monarque…De nos jours, on a peur d’ envoyer le pavé sur la gueule du gouvernement, et c’est lui qui vous le renvoie ! Le gouvernement par la peur, n’est-ce pas la tyrannie ?

  11. Quand les français vont recevoir leurs factures d’ électricité, en augmentation d’ environ 30%, ils vont peut être enfin se soulever, surtout si ils tiennent compte aussi de l’ augmentation du prix des carburants et du gaz et doncdes taxes qui se rapportent à ces produits de première nécessité quoique en disent les bobos écolos !! Il suffit de comparer les prix de ces produits avec tous les autres pays pour comprendre qu’en France, nous sommes racketté jusqu’à la mœlle pat l’ état !!!!

    1. Ils accuseront Poutine comme on le leur a dit, et non les vrais responsables.
      De même qu’ils pensent que la récession de 2020 est due au virus et non à des mesures ineptes, d’ailleurs décidées à l’avance.

    2. et ce matin, sur mon navigateur Qwant, je viens de voir qu’il y aurait une remise de 12 cts sur le carburant….à partir du 1er Avril!!! Poisson d’Avril?? Ou simple manoeuvre électorale?? Et comment l’Etat va compenser ce manque a gagner? d’autre taxes???

      1. il n’y a pas de manque à gagner pour l’Etat. Quand le prix du baril augmente, la TIPCE augmente et la TVA appliquée à l’ensemble augmente(de la TVA sur une taxe eh oui) , en clair les recettes de l’oncle PICSOU augmentent, cherchez l’erreur…avec la remise des 15 cts l’Etat n’a rien à compenser, l’Etat rend à la volaille plumée une partie des recettes supplémentaires…

    3. Les Français ne verront dans ces augmentations QUE les bénéfices des entreprises.
      Aidés en cela par les discours mensongers des gouvernants, et des médias aux ordres.
      Ils ne réfléchissent pas, ni ne calculent, le montant des taxes et surtaxes ponctionnées, qui sont pourtant bien plus importantes que les profits des entreprises, créatrices de richesses, elles. Contrairement aux blablateurs de foire que sont les politiciens.

  12. Eh oui, Macron risque de repasser avec 10 à 12 % de voix d’ électeurs potentielle.
    Aucune légitimité mais le pouvoir de faire peur. Trop gras, trop bien nourri, trop de biens, le français est devenu le veau décrit par  » Mon général « . Qu’ importe s’ il est piétiné, ridiculisé, massacré d’ impôts, que la France soir envahi de parasites, le français a son PC, son smartphone, tout va bien

    1. 40 ans de socialisme qui ont fait croire aux français que tout le monde était à égalité, le réveil va être très dur !

    2. Tant que les Français auront leur pavillon avec jardin, leur voiture, leur télé, leur Livret A, ils ne bougeront pas. La peur de tout perdre fait qu’ils acceptent de courber le dos.
      C’est ce que disait Le Général.
      Et quand on voit le traitement des F O envers les gilets jaunes..
      Et regardons du côté de l’U.E. dictatoriale. Ce n’est guère mieux.
      Faire bouger 400 millions de soumis dans un même mouvement ?….impossible !
      La maffia en place n’est pas près de perdre sa domination.

      1. C’est une possibilité. Une soviétisation de la société, de la France tout au moins.
        Autre possibilité : si la crise économique est dévastatrice pour 70 ou 80 % du peuple, manque d’essence, de nourriture, de chauffage, manque d’argent, les Français finiront par se bouger, car il en ira de leur survie, et il se peut que la situation échappe à cette caste enrichie. Les révolutions se font avec les ventres creux.

    3. Avant que le grand remplacement soit effectif, c’est le temps de se secouer, si vous n’avez pas vu de visu, sortez de votre fauteuil faites un tour et surtout soyez observateur de l’environnement, allez dans des villes voisines, certains quartiers et ouvrez les yeux. Après cela votez É. Z. pour remettre votre pays comme vous l’avez toujours connu avant que ce ne soit trop tard.

  13. Un jour verrons nous un soulèvement, une opposition armée entre Européistes de cette UE pernicieuse, et les Nationalistes qui perçoivent au quotidien leur culture s’effacer dans le néant ? en 2017, les français ont élu le néant et ils y sont tombés dedans.

    1. Ne sommes-nous pas plutôt dansun état pré-révolutionnaire opposant cette « canaille mondaine » qui confisque tous les pouvoirs par tous les moyens, peur en particulier, et le peuple incompris, qui vote si mal ? Une différence énorme avec 1789 : le numérique, l’individu est contraint d’être communautaire pour avoir une miette de représentativité…

      1. C’est bien pour cette raison que toutes les mesures ont été prises pour étouffer (entrave à toutes les libertés) ou mater (transformation de la police en milice gouvernementale et acquisition de moyens de répression considérables) une révolution.

      2. Nous avons vous et moi des raisons légitimes de nous exprimer sur BV, elles traduisent, nos ressentis et vécus, mais aussi nos angoisses pour nos enfants et les générations suivantes, cette 5ème république restera celle de la décadence des sociétés européennes, gérée par le système mafieux du fric.

    2. Il ne faut pas que tarde le soulèvement. Si le néant est réélu pour un nouveau quinquennat, il va nous laminer. Il se sert de sa fonction de Président de la République française, pour des intérêts et but personnels. La France pour lui n’est qu’un tremplin. Il s’en fout, c’est un européiste et mondialiste. Pour lui la France n’est devenue qu’une région de l’Europe. Il le fait assez sentir. Il faut s’en débarrasser au plus vite, sinon nous allons perdre notre nation, notre souveraineté

  14. On pardonne toujours difficilement à quelqu’un de nous avoir fait peur.
    Merci, Monsieur, pour ce brillant et intéressant exposé.

  15. Toujours aussi agréable à écouter et surtout toujours aussi pertinent ! Bonne analyse de notre société hystérisée !

  16. Très bonne analyse et développement du lien qui uni le peuple a ses représentants élus. Souhaitons que la conclusion ne soit pas prémonitoire.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter