Cliquez pour acheter

Avec son talent et sa verve, raconte dans son dernier livre, Puy du Fou, un rêve d’enfance, l’épopée de ce haut lieu de la “mémoire vivante”.

“Sur une petite colline abandonnée des hommes, enfouie dans l’oubli, à fleurs de ruines où nichaient les mésanges, jaillissant des souvenirs d’enfance, un soir d’été, s’est levé le premier mot d’un vers. Un vers en forme d’hommage. Puis deux, puis trois. Puis le reste est venu. Un poème allégorique est né.”

Philippe de Villiers, très jeune déjà, voulait faire un hymne à la Vendée en reconnaissance d’une dette – une enfance heureuse – et en réparation d’un terrible génocide – 300.000 Vendéens exterminés pendant les et laissés sans sépulture.

C’est sans rien, sans argent, sans subvention, sans soutien qu’il a démarré. Comme, il le raconte, personne n’y croyait, et pourtant, son rêve et « ses pensées les plus folles » ont pris corps.

C’est une aventure humaine qui est racontée dans ce livre. Jamais on ne s’ennuie, sans cesse on veut savoir comment cela a été possible. Le récit est haletant, révèle comment les obstacles ont été levés les uns après les autres, pour permettre qu’aujourd’hui, le soit hissé sur « le toit du monde » et ait les plus grandes récompenses et reconnaissances internationales.

Il n’a reculé devant rien, apprenant même à cracher le feu alors qu’il était encore élève de l’ENA. Il n’a pas écouté les objections, les prudents, sans cesse poussé par son rêve et laissant déborder sa créativité.

Cette histoire empreinte de poésie, cette épopée donneront aux lecteurs de l’espoir, une envie d’entreprendre, d’espérer. Comme l’écrit Philippe de Villiers : “Ne cherchez pas à plaire. Et ne réfrénez pas vos rêves, vous les accomplirez. La preuve : quand j’étais enfant, je faisais un rêve de musique, de couleurs, de panache et de grandeur. Ce rêve a été accompli.”

29 mai 2018

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.