On sait combien le génie humain conçoit et réalis, depuis des millénaires, les inventions les plus extraordinaires et les plus inattendues… De la pierre taillée au pipeau à quatre trous, des appareils de d’Archimède aux machines volantes ou aux vis sans fin de Léonard de Vinci, des locomotives à vapeur aux usines à des gouvernements, en passant par la pince à linge ou le fil à couper le beurre, l’homme a des capacités inouïes.

En politique, le macronisme relève d’une sorte de génie annonciateur d’un monde nouveau où toute chose sera son contraire et tout contraire sera ce qu’il n’est pas. Et en l’occurrence, on peut dire que le « en même temps »  est une invention à côté de laquelle les autres font pâle figure ou figure de débutantes. Un « en même temps » qui permet d’affirmer ce qu’on démentira le lendemain, et réciproquement…

Plus récemment, on doit à ce même macronisme une nouvelle invention qui pulvérise toutes les précédentes et les plus audacieuses. On connaissait en effet, dans d’autres domaines et sur le même principe, le pain sans sel, les mandarines sans pépin, le Coca-Cola™ sans sucre et la bière sans alcool, le hot-dog sans viande, le paiement sans contact et le changement sans le risque : on doit au macronisme, dans le même esprit, ce concept absolument nouveau du débat sans interlocuteur et de la campagne électorale sans débat. On l’a vu en effet organiser récemment un débat avec lui-même, puisqu’il avait fait à l’avance préparer des questions dont il avait déjà écrit les réponses. Le sommet des sommets est tout de même la campagne électorale sans débat.

Le principe en est le suivant. Les autres candidats débattent tant qu’ils veulent entre eux ou avec des journalistes perroquets ou avec qui bon leur semble. Lui n’en a pas besoin, et il en est dispensé  : d’abord parce qu’après la guerre contre le virus, il est très occupé à présent par la guerre avec les Russes. Et cela, on le comprend, est bien plus important qu’une pauvre campagne présidentielle française. Ensuite, et les autorisés le confirment,  parce qu’il est bien plus intelligent et compétent et tout et tout que tous les autres candidats. Pourquoi donc irait-il perdre son temps avec eux, ou avec ses futurs électeurs. Daignera-t-il seulement débattre avec celui qui sera élu au premier tour pour l’affronter au deuxième ? Rien n’est moins sûr. Ainsi, personne ne viendra le contredire inutilement et mettre en doute sa parole et son action ; mais sa parole n’est-elle pas la seule digne d’être écoutée, et son action ne doit-elle pas être approuvée par acclamation ?

À moins d’un mois du premier tour, le Président Macron, promu grand chef de guerre, n’a pas encore débattu avec un seul des autres candidats, ni participé à la moindre primaire. Ainsi, et en même temps, il évite toute contradiction insolente ou propos irrévérencieux sur son bilan catastrophique.

Le macronime a inventé un nouveau concept politique et démocratique qui porte l’histoire du génie humain jusqu’aux espaces les plus infinis : la campagne électorale sans débat, campagne dont bien sûr il ne peut sortir que grand vainqueur. Tant qu’il y aura suffisamment de gogos et de cruches à l’eau…

3038 vues

20 mars 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

37 commentaires

  1. Il est bien dommage,de voir que tant de français soient bêtes et sans consciences à ce point,en France!!!! Avec tous les morts qu’on a eu,la répression chez des gens que l’on presse comme des citrons ,pour financer et arroser des ONG balourdes,nourrir des faux-migrants,les taxes inventées tous les six mois,rien n’y fait le troupeau n’en peut plus mais suit jusqu’à l’épuisement complet et la perte du pays;

  2. Orwell est bien là, la Corée du nord n’est pas loin aussi. Vive la Démocratie façon MACRON !!!
    Quelle honte des questions toutes préparées avec le pédigrée des » clients » auxquels « il » s’adresse !!!! Quelle spontanéité, quelle vie !!!

  3. Pour lui il n’a rien faire pour la France duant son mandat, par contre il a détruit la France !

  4. avez-vous remarqué ses mains  » précieuses  » , sa façon de tenir le micro ? sa personnalité se trouve dans ces gestes , morpho pyscologue , de profession , à la retraite , j’ai décelé en 2017 que cet homme était un  » tueur « , les événements actuels me donnent raison !

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter