Les mutuelles prennent parti… contre Bardella ! Elles préféraient Pétain…

Capture d’écran © Jeroliv Wikipedia
Capture d’écran © Jeroliv Wikipedia

Sur le papier, les mutuelles, c’est que de l’amour. Pas d’actionnaires. Pas de but lucratif. L’adhérent-sociétaire participe à la gouvernance. L’humain l’emporte sur le capitalisme. Et en pratique ? Éclairant d’un jour singulier le slogan de la MAIF (« assureur militant »), son président Pascal Demurger a ostracisé un tiers des électeurs. « Face au risque de voir le Rassemblement national gouverner la France dans quelques semaines, le temps est à la mobilisation, et en particulier des milieux économiques. » Premier étonnement : on pensait, justement, les mutuelles en dehors du milieu économique capitaliste.

« Il nous revient - continue Pascal Demurger - de rappeler que le programme du Rassemblement national est contraire aux intérêts du pays » sur le plan des dépenses publiques, de l’emploi et de la transition écologique. Déjà, en 2022, Demurger, accompagné de Laurent Berger (CFDT), avait donné consigne de voter Macron. Sinon ? Sinon l’Apocalypse selon saint Jean passerait pour une bluette !

Autre dirigeant à s’engager dans la lutte : Adrien Couret, président d’Aéma Groupe (Macif, Aésio Mutuelle, Abeille Assurances et OFI Invest). Lui l’a fait via le réseau professionnel LinkedIn, sous cette forme :

 

 

Certains ne sont pas fait faute de rappeler à Adrien Couret que son post contrevient ouvertement à l’usage de la plate-forme. Les usagers doivent s’en tenir à des « discussions générales sur le monde du travail ». Contacté par BV, le réseau professionnel LinkedIn n’a pas souhaité commenter cette façon de faire qu’en tout état de cause, il tolère puisque la publication n’a pas été supprimée.

Un tiers des adhérents stigmatisés, c’est l’esprit mutualiste ?

La troisième mise en garde est venue du magnat du secteur : la Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF), qui rassemble 500 mutuelles (dont BPCE Mutuelle, Harmonie mutuelle, Matmut, MGEN, etc.). Son président, Éric Chenut, a-t-il pris le temps d’appeler chacune d’entre elles avant de publier son « appel à la mobilisation » ? Question éléments de langage, le texte aurait pu être écrit par la Conférence des évêques de France ou les Loges. Défendant « l’universalisme humaniste », loin des « replis qui abîment tant notre vivre ensemble », la Mutualité française se fixe pour objectif d’« investir dans la lutte contre la désinformation » - au détriment du remboursement des soins dentaires et autres coûteuses misères ?

« La Macif, c’est vous », dit la publicité. Sauf si vous faites partie du tiers des adhérents qui votent RN. Idem pour la Mutualité française. Et que penser du « management de la bienveillance » prétendument mis en place par Demurger à la MAIF ? Le tiers des salariés des mutuelles, ce tiers qui vote RN, peut-il en bénéficier ?

La FNMF et Vichy : une collaboration active

Puisque l’ambiance est aux leçons de morale déplacées, rappelons donc à la FNMF son histoire et ses sympathies vichyssoises. « [L]a FNMF et nombre de ses responsables vieillissants, anciens poilus de 1914-1918, se retrouvent alors bien plus proches de Philippe Pétain, vainqueur de Verdun, et de Pierre Laval, négociateur amical des assurances sociales, que de Charles de Gaulle », écrit un spécialiste. Ce qu’un autre historien appelle avec pudeur un « faux pas » : « Le faux pas que va faire la Mutualité pendant la guerre : elle soutient la Charte du travail, le grand projet social de Vichy. »

Revenons à 2024. Côté syndical, la CGT-service public a appelé à rejoindre le Nouveau Front populaire contre l’extrême droite ; le SUPAP-FSU a fait de même pour les agents des bibliothèques. Choquant, mais encore plus lorsque des mutuelles font de même. Contactés par BV pour avoir des éclaircissements, ni la Mutualité française, ni des adhérents de cette dernière comme la MGEN, la Matmut ou Harmonie mutuelle, n’ont souhaité répondre à BV ni accuser réception de notre demande. Seule la MAIF a pris la peine d'une réponse éclair : « Nous ne souhaitons pas apporter de commentaire sur le sujet. » Aux adhérents d'aller leur demander raison d'une prise de position qui, par son agressivité à leur égard, ressemble fort à une négation de l’esprit mutualiste.

Samuel Martin
Samuel Martin
Journaliste

Vos commentaires

44 commentaires

  1. Bonjour,

    Il est important de ne plus donner de munitions à ses ennemi(e)s.
    Il est possible de résilier une mutuelle par e-mail même si ils vous diront de faire une lettre avec AR.
    Loi du 14 juillet 2019.
    C’est en cours de mon côté.

  2. Nous n avons pas de mutuelle car c est de l escroquerie organisée regardez le siège social de klesia qui se trouve à Pont Cardinet qui a du coûter de centaines de millions d euro Ils se gavent ces assurances sur le dos des assurés et en plus ils leurs crachent dessus
    Les mutuelles avaient de la sympathie pour les collabos dirigés par Laval Doriot Deat comme par hasard de gauche et ils osen t nous donner des leçons de morales quelle indignité

  3. Quelle honte !
    A toutes fins utiles (et veuillez croire que je n’ai strictement aucun ‘interêt personnel’ à le faire !!) , je signale à l’attention de tous mes co-lecteurs de B.V., que la Mutuelle d’Assurance des Artisans de France dite ‘MAAF’ n’est pas impliquée dans cette honteuse prise de position d’organismes qui n »hésitent pas à renier la déclaration de neutralité politique de leurs statuts…
    Bonne journée.

  4. les mutuelles sont contre le RN et par conséquent si vous êtes électeurs ou militants, ils veulent bien de votre argent c’est tout, cherchez à changer, quelques noms à supprimer de vos contrats, Maif, Macif, aésio mutuelle, abeille assurance, ofi invest, bpce mutuelle, harmonie mutuelle, matmut, mgen et bien d’autres.

  5. N’oublions pas que les mutuelles sont une invention des francs-maçons, notamment du B’nai Brith (l’inventeur du fameux serment-diktat créant le « cordon sanitaire »). Le système des assurances et mutuelles est un bizness juteux qui profite à la même caste depuis plus d’un siècle. Alors, pas de surprise !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois