La saga Rafale en Indonésie dure depuis 2020. En décembre de cette année-là, annonçait une très proche conclusion de la vente de 48 appareils. Depuis, voyages, déclarations, attente de signature du président indonésien se sont succédé, sans résultat concret. Intention ne vaut pas action !

Mais la nouvelle du jour conforte l’attente, avec un contrat que le ministre des Armées français annonce signé. En revanche, si l’accord porte sur 42 unités, un peu inférieur aux précédentes annonces, l’achat effectif du moment n’en concerne que six. Les six premiers, selon les termes de Florence Parly.

Ordinairement, on parle d’option après un premier contrat conséquent, comme en Égypte ou en Inde par exemple. Si le constructeur Dassault peut se réjouir de cette nouvelle entrée encourageante en du Sud-Est, elle ne fait pas oublier le revers énorme subi en où il s’agissait de 64 chasseurs et dont le choix final est le F-35 américain. Pour un pays non membre de l’OTAN, c’est l’alignement sur les voisins équipés pareillement et la garantie d’une petite protection de l’Alliance et des USA, au cas où le voisin de l’Est s’avérerait inquiétant…

Certes, il y a le contrat fabuleux des Émirats arabes unis, avec 80 chasseurs, qui modère le dépit de ce nouveau désaveu européen et garnit copieusement le carnet de commande !

Pour revenir au contrat indonésien, au plan opérationnel, puisqu’il s’agit bien de cela, il est difficile de comprendre ce qu’une petite escadrille de 6 chasseurs, fussent-ils très efficaces pour toutes missions, peut contribuer à la puissance aérienne d’un grand pays face aux menaces qui se dessinent coté Chine.

Quand on parle de stratégie (c’est le mot entendu), il va sans dire que les 42 seront grandement nécessaires. Alors, problème de financement ou choix de test initial en environnement local avant concrétisation finale ?

Pour notre Président, « l’Indonésie fait le choix de l’excellence industrielle française ! » Difficile de penser que ce soit le critère premier...

4114 vues

12 février 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

27 commentaires

  1. Je pense que ce contrat ne se fera pas et avortera comme celui des sous marins australiens. Et ce, pour une raison simple. En Indonésie, comme en Australie on roule à gauche, et en France on construit des sous-marins et des avions qui roulent à droite. CQFD

  2. Et çà, c’est des bonnes nouvelles?New Delhi devait acheter 126 Rafales!!!. Maroc : annulation de 18 Rafales/UE:la Belgique, l’Italie,les Pays-Bas et la Pologne qui a acheté 32 F35ont préféré acheter américain etc…La Grèce qui achète des Rafales avec les milliard de l’ aide au redressement économique qu’ elle vient de recevoir de l’ UE ; en somme, l’UE a acheté à la Grèce des Rafales par un tour de passe passe pour ne pas « exciter » les Turcs
    en aparté on peut aussi reparler des sous-marins

  3. Impossible d’avoir un avis sur le sujet : le citoyen lambda est soigneusement placé hors jeu car l’essentiel des tractations lui est volontairement occulté
    Nous pourrons simplement constater le déficit abyssal de notre balance commerciale, malgré les exportations de matériel militaire …qu’elles soient réglées ou non et..la sauvegarde finale (ou le transfert partiel ??) de notre technologie…? (that is the question)

  4. Demandons-nous déjà pourquoi ne sommes-nous pas foutus de vendre le Rafale autrement qu’à des pays ennemis potentiels et/ou qui ne les paieront jamais tout à fait.

    Rafale à l’Égypte: prêt garanti à 85% – Ce qui revient à dire que c’est le pognon de dingue de nos poches qui réglera.

    Pourquoi déjà ces pays le préfèrent-ils à ses concurrents, 30% moins chers ? Pour les mêmes raisons ?

    Aucun pays d’Europe ne le préfère (Suède, Saab) aux F16, F18 et F35 – EF, Tornado en Allemagne.

    ??

    1. Parce que nous sommes représentés par un président qui ne voit pas la France comme prioritaire, c’est un beau parleur européen et mondial, il fait entrer des produits étrangers moins chers que ceux français de sorte que nos agriculteurs sont spoliés, les industries aussi, au besoin il les encourage à se délocaliser dans des pays où c’est moins cher à produire (plus de chômage en France). Bravo monsieur Macron.

  5. On s’apperçoit que notre appartenance à l’OTAN musèle notre liberté en matière de défense et de politique étrangère … Mais qu’en plus elle torpille nos contrats d’armement (voir l’affaire des sous marins australiens …il parait que nous sommes entre « alliés » ?)
    Pour retrouver la liberté de nos marchés militaires il est urgent de quitter l’OTAN !

    1. Vous croyez que l’Oncle Sam se pose ce genre de question ??
      Si , la France ne vend pas ses avions à ces pays d’autres s’en chargeront et sans scrupules .
      Il vaudrait mieux se poser la questions suivant , pourquoi des pays qui font partie de l’UE achète américain ?

  6. Le Rafale , l’un des meilleurs au monde. Dommage que des pays de l’UE ait choisi son concurrent Américain . On est encore bien loin d’une Europe de la défense .Question les appareils vendu à l’Indonésie , vont être équipés du même type de parachute que celui qu’à reçu Mme Parly en 2014 pour son départ d’Air France ? Si c’est le cas voilà qui va augmenter fortement le prix du Rafale !

  7. Pure hypothèse, on va me traiter de complotiste, et si sur le plan mondial l’Europe en voie de conquête musulmane à bas bruit avec l’immigration volontairement incontrôlée, dépendait de plus en plus commercialement de pays musulmans.
    Un bloc USA/Israel, face à un bloc Europe/pays musulmans, se dessinerait-il ?

    1. Patrick Sinclair.
      Je ne suis pas complotiste non plus, mais je m’interroge toujours un peu lorsque je vois des pays à majorité musulmane( dont la religion est donc l’islam) se rendre acquéreurs d’armements sophistiqués, tels ces avions bourrés des dernières technologies comme, par exemple,la possibilité d’embarquer un missile nucléaire. Dans quel but obscur?

    2. Commercialement, nous sommes plus dépendant de la Chine, Taïwan, du Japon et de la Corée du Sud. Si à l’aide de centrales nucléaires nous passions au « tout électrique », il en serait vraiment terminé de notre dépendance envers les pays musulmans.

      1. Sauf que nos centrales nucléaires ont besoin d’uranium, et l’uranium vient du Sahel bientôt contrôlé par des islamistes.

    3. Le but des musulmans est que la planète soit pour l’islam. C’est à nous de nous réveiller, de repousser ces envahisseurs hors de notre territoire avant que ce ne soit trop tard. Pour cela Macron ne doit pas être réélu, Votez Z. Dans le cas contraire il faudra que les français fassent voeux de résistance et efficacité, attendons le vote et réagissons ensuite.

  8. Indonésie voilà le problème : En 2010, 87,2 % de la population se déclarait musulmane ce qui fait de l’Indonésie le pays du monde comptant le plus de musulmans.
    Il serait intéressant de connaitre parmi nos clients de matériel militaire, combien sont des pays musulmans.
    Nous sommes de plus en plus dépendants de cette religion sur le plan intérieur avec l’immigration passée, actuelle et future, et nous multiplions nos liens commerciaux avec des pays musulmans dans le domaine des armes.

  9. D’abord pour la Finlande la Russie est un voisin du sud . Quant aux F15 achetés aux USA, les Finnois se rendront vite compte du « prix de dingue »auquel revient de l’heure de vol , comme diriait certain Macron

    1. Pas le F 15 , mais le F 35!
      C’est pas demain la veille qu’on va faire une Europe de la défense !
      Qu’en dit notre « grand » président Macron, qui place l’UE avant la France

  10. Mon Dieu que la société humaine peut être laide, vendre des armes de guerre est considéré comme une réussite commerciale majeure par ces sociétés dites avancées, bien entendu je ne porte pas le discrédit uniquement à la France, tous les pays riches technologiquement font de même, mais bien triste constat, l’humanité ne saura donc jamais vivre en paix.

Les commentaires sont fermés.