Les déclarations d’Emmanuel Macron concernant les non-vaccinés (« J’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout »), publiées dans Le Parisien du 5 janvier, ont été abondamment commentées. On a moins prêté attention à la phrase suivante : « C’est ça, la stratégie. » Pourtant, cette stratégie, dont le but est principalement électoral, est déployée depuis six mois.

Le 11 juin 2021, Olivier Véran proclame son « opposition de principe à l’usage d’un passe sanitaire pour des activités de la vie courante telles que manger au restaurant ». Pourtant, à peine un mois plus tard, le ton change. Le 12 juillet, Macron annonce que le passe sera d’abord élargi aux lieux et événements sportifs, culturels ou de loisir accueillant au moins 50 personnes, puis, à partir du mois d’août, aux cafés, restaurants, centre commerciaux (qui en seront finalement exemptés), hôpitaux (sauf urgence), maisons de retraite et établissements médicaux-sociaux, ainsi qu’aux transports en commun pour les trajets de longue distance. La vaccination sera également exigée pour continuer à exercer certaines professions.

Autrement dit, ce que Véran affirmait inenvisageable un mois plus tôt devient la règle. Un chantage d’État se met en place, menaçant une partie des Français, alors nombreuse, de ne plus pouvoir accéder à des activités courantes. Que s’est-il passé, entre le 11 juin et le 12 juillet, qui puisse expliquer une évolution aussi rapide ?

Certes, les contaminations par le variant Delta, apparu en France au mois d’avril, s'étaient multipliées. Le 19 juillet, on relèvera 18.000 nouvelles contaminations (rien de comparable avec les quelque 300.000 contaminations quotidiennes par le variant Omicron, en janvier 2022). Toutefois, Gabriel Attal avait annoncé, dès le 23 juin, qu’il représentait entre 9 et 10 % des nouveaux cas positifs.

Et par ailleurs, le parti du Président vient de subir une énorme déculottée aux élections départementales et régionales des 20 et 27 juin. À l’échelle nationale, il n’a pas obtenu plus de 9 % des suffrages exprimés, ce qui ne représente que 3,5 % des inscrits, si l’on prend en compte l’abstention. Cette débâcle de sa majorité, dont les sondages publiés n’avaient pas prévu l’ampleur (mais l’on peut penser que le ministère de l’Intérieur était mieux informé), est évidemment une gifle pour Emmanuel Macron. L’annonce de l’extension du passe sanitaire intervient quinze jours après cet échec cuisant. Politiquement, il présente plusieurs avantages : il permet au président de la République de tourner la page de ces élections en donnant aux médias un nouvel os à ronger, bien plus appétissant ; de se présenter en sauveur aux yeux des électeurs inquiets de l’apparition du nouveau variant (en particulier la partie la plus âgée de la population, vivier d’électeurs pour Emmanuel Macron) ; de diviser les Français et d’opposer au camp du bien un camp du mal : les mauvais Français non-vaccinés – boucs émissaires auxquels on fera porter les conséquences de la politique de santé désastreuse conduite depuis des années par l’État, et à laquelle a concouru le premier ministre Jean Castex. Ne s’ajoutait-il pas, à ces calculs politiciens, une envie de se venger des Français qui venaient de lui infliger cette humiliation électorale ? Ce trépignement de vieil enfant gâté correspondrait bien au tempérament de Macron – en tout cas, à ce qu’il en a montré jusqu’à présent. À rapprocher de l’expression « J’ai très envie… ».

Ses déclarations sur son désir d’emmerder les non-vaccinés s’inscrivent donc dans la continuité de la stratégie qu’il développe depuis six mois. Elles en constituent – pour l’instant ? – le point d’orgue, comme le passe vaccinal surclasse le passe sanitaire dans l’ordre de l’abus de pouvoir, mais elles procèdent de la même politique d’intimidation, insultante et discriminatoire. Le degré de l’insulte change, mais pas sa nature. Un comble, si l’on se souvient qu’en 2017, cet esbroufeur se piquait d’interdire à ses militants de siffler dans ses meetings les noms de ses adversaires politiques !

3753 vues

12 janvier 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

39 commentaires

  1. Qui sont les véritables dangereux égoïstes? Les non « vaccinés » négatifs faisant régulièrement des auto tests ou des triplement « vaccinés » qui se croyant à l’abri, ne font jamais de tests et risquent de contaminer tout le monde s’ils étaient positifs? Les autres, ils n’en n’ont rien à faire puisque EUX sont protégés!

  2. Le virus a du bon pour le gouvernement.
    On ne parle plus que de ça. Les mesures liberticides et ubuesques vont bon train.
    Ainsi on soumet le peuple par la peur.
    Comment faire confiance à des politiques qui disent tout et son contraire.
    Ils pensent être les propriétaires de la France, ils pensent être dans la raison, ils pensent tout savoir, ils ne savent pas qu ils sont des amateurs en gestion de notre nation.

  3. Vu à la télé, pendant les infos il y a une huitaine de jours, la prise de vue rapide d’une retransmission d’un match de (foot ?). Comique ! les tribunes étaient toutes vides, SAUF un endroit ou tous les pauvres spectateurs étaient réunis dans UNE travée, serrés les uns contre les autres….

  4. Au risque de me répéter, mais ce ne sera qu’en refusant toutes ces mesures stupides (port du masque, x vaccination, présentation d’un passe, etc…) que ce gouvernement s’arrêtera. Tant qu’il y a une majorité de suiveur, il se croit tout permis.

  5. Comment injecter par cet ARNm pas très efficace 100 % de la population quand la Loi ne l’oblige pas, mais de plus qu’il y a des Lois et Codes ratifiées qui protègent la personne humaine ? Comment l’obliger puisqu’il faut signer une décharge de risques pour ce faire injecter ce vaccin ARN pas encore très au point. Jamais cela ne m’est arrivé pour un vrai vaccin…Macron veut aussi aller chercher les Ermites au fond de la forêt dans leur cabane ?

  6. La politique de Macron serait impossible à appliquer sans la lâche complicité de LR et du Sénat.
    Pécresse s’est prononcée pour le confinement des non vaccinés, il lui est donc difficile de combattre la stratégie de Macron.
    Même avec le soutien d’Alain Minc, son manque de courage et d’habilité la rend inapte à la fonction présidentielle !

    1. lire  » le traite et le néant » de LHOMME et de DAVET, vous comprendrez que l’on nous prends que pour des c….macron, pecresse, minc, c’est la meme équipe

  7. le pire ce sont quand même les 47% d’abrutis crevant de jalousie qui approuvent l’emmerdeur! ce doit etre les dignes heritiers de ceux qui envoyaient de jolies lettres à la komandantur: Dénoncer ses petit camarades a toujours été un sport tres pratiques en France, mais ils sont trop bêtes pour se rendre compte qu »il » les emmerdent aussi: Ne pas manger dans le train, ou na pas manger debout au comptoir ne concerne pas que les non vaccinés qui y sont deja interdit d’accés! une étoile jaune?

  8. Comment se comporterait un psychopathe si son comportement n’est pas sanctionné ? Si ses victimes le confortent dans ses comportements ?
    Aurait-il encore des limites ?
    Je persiste : expertise psychiatrique obligatoire pour tous les candidats …

    1. Un certain psychiatre Italien l’avait en tous cas bien cerné dès sa crise de délire en Campagne !

  9. certains proposent qu’on ne rembourse plus les dépenses de santé pour les non vaccinés; je propose qu’on fasse de même avec les fumeurs, les obèses, les sidéens, les alcolos, les sportifs, ceux qui oublient leur écharpe l’hiver, les dépressifs qui suivent Macron etc etc
    c’est bien fait pour leur g…..! avantage énorme : on n’a plus besoin de la Sécu et de Véran! Tout bénef!

  10. Nous vivons dans une drôle de société. Le plus grave c’est nous qui l’avons faite. A 82 ans c’est triste de voir ses semblables vous lâcher. Ce sont les mêmes qui prônent le vivre ensemble ce sont tous des menteurs, Pour eux le vivre ensemble c’est suivre le troupeau même si on voit qu’il nous mène au désastre. Je ne suis pas médecin, mais je crois qu’il aurait mieux fallu vacciner tout le monde contre la grippe saisonnière. Çà aurait de toute façon couter moins cher

  11. Ce président a échoué dans tous les domaines , le pays est au plus mal .Oublions ce passe et parlons du vaccin. Qui pour parler des décès et des effets secondaires . Ce vaccin n’a pas stoppé la pandémie et n’est pas efficaces contre les variants , certains professionnels vont jusqu’à dire que le vaccin est responsable des variants .Je ne suis pas un spécialiste mais quand je vois que ça ne fonctionne pas je cherche une autre solution, ce que refuse ce gouvernement borné et trop sur de lui .

    1. « Je cherche une autre solution » : ce serait avoué qu’ils avaient tort et pour ces gens « tellement intelligents et si subtils », c’est inconcevable !

      1. Le pire ce sont ces professionnels de santé qui ne dénoncent pas ces magouilles hauts et forts pour atteindre la majorité des citoyens .

  12. Il est normal que Macron parle de stratégie, après nous avoir annoncé l’an dernier « nous sommes en guerre »…Personne à l’époque n’a compris que l’ennemi contre lequel la guerre était déclarée par ce « chef de guerre » et son « conseil de défense » était le peuple français, assimilé à un virus malfaisant ! Et en particulier les « non vaccinés » qui ont compris depuis longtemps à qui ils avaient à faire !

  13. Il ne respecte pas la Constitution, il ne faudra pas la respecter à son égard quand il chutera !

    1. Ce qui me dérange est que le Conseil Constitutionnel est à ses ordres, le petit doigt sur la couture du pantalon!

      1. Il faut aussi reconnaître que celui qui y préside a du sang sur les mains, bien que blanchi par la justice, non ? Le fameux scandale du sang contaminé…

  14. LREM, LR, PS, tous pour le pass vaccinal, tous pour les restrictions de liberté, tous pour punir ceux qui pensent différemment…Tout ça pour un rhume! Tous ça aussi pour contenter une majorité de français effrayés par un virus benin et qui sont près à abandonner toutes leur libertés pourvu qu’on les protège (ou du moins en avoir l’illusion). On n’a jamais penser à axer la protection sur les personne fragiles. Non, on préfère soumettre toute la population jusqu’aux enfants. L’occident détraqué!

    1. Il faut dire que les « personnes fragiles » sont encore plus fragiles vis à vis des effets secondaires.
      Aussi, à un moment cela risque de se voir!
      c’est pourquoi il faut regarder non seulement la courbe des décès mais la perte de la durée de vie en bonne santé!

      Mais ils s’en gardent bien, tellement en train de surveiller le nbre de retraites qui ne sera plus nécessaire de payer, et le nbre de maladies de longue durée qui ne leur coûtera plus rien puisque tous ces gens auront disparu!

    2. Suite.
      Pour ceux qui vont développer des maladies chroniques évolutives (genre Sclérose en plaques, diabètes de type 1, Parkinson) qui éclosent à vue d’œil (on n’imaginait pas si tôt) , pas de problèmes, les labos ont prévu des molécules très chères (à ARN messager, oui oui, oui) inefficaces et dangereuses.

      Sans doute espèrent ils qu’après un an ou 2, ces malades seront décédés et remplacés par d’autres nouveaux malades de ces thérapies géniques???

    3. Ils pensent à tout, y compris vacciner les foetus… la « maladie » n’est qu’un prétexte pour nous transformer en de paisibles « ben oui oui » !
      Ben voyons, où est la résistance ?

  15. Macron ne se représentera pas car son audience est trop faible et comme il l’a dit lui même, rappelez-vous : « je ne sais pas si je me représenterai car je dois prendre des mesures très impopulaires ». Il tire ses dernières cartouches, comprenez ses dernières insultes et manifeste encore plus son mépris contre les français.

    1. Puissiez-vous avoir raison !
      Espérons simplement que les français lui demanderont des comptes et qu’il soit contraint d’y répondre.

  16. Voila un décortiquage extrêmement intéressant qui :
    – d’une part, donne un éclairage cru sur la stratégie presidentielle, stratégie qui porte le combat contre les français eux mêmes
    – d’autre part, cette forme d’esprit pervers démontrée ne laisse rien présager de bon si les sondages ne sont pas satisfaisants
    Alors quelles envies, quels caprices pour cet enfant gâté qui ne reconnait que sa propre personne, il a déjà terrorisé et détruit la société, ridiculisé notre pays, nié notre culture,..

  17. On insuffle la peur en permanence jusqu’aux élections, on ne parle que du covid, on oublie les autres problèmes : économiques, sociétaux, etc. On fait croire que l’on a gagné la bataille contre le virus un peu avant le vote grâce à la politique de vaccination, alors qu’ils savent très bien que c’est le « vaccin naturel » omicron moins agressif qui nous débarrassera du méchant virus Delta. Le tour est joué ! On apparaît comme le sauveur !

      1. On ne méritait pas ça. On se demande pourquoi l’opposition ne réagit pas et ne demande pas des enquêtes, des signatures de gens sur internet, etc. Il y aurait des choses à faire, j’imagine, pour des députés courageux.

    1. Cela fait bien longtemps que j’ai développé cette théorie du « grand sauveur », content de voir que je ne suis pas le seul !
      À coup de chiffres bidonnés déclamés avec assurance ils continuent à répandre la terreur… dernier en date de Véreux : le taux de réplication a 4 alors qu’il est à 1.6…

Les commentaires sont fermés.