15 août, 1er novembre, ou encore la Pentecôte : les fêtes religieuses ponctuent le calendrier des Français. Mais connaissent-ils encore le sens de ces fêtes ? s'est rendu à Castres (Tarn) pour tester les connaissances des Français.

7982 vues

14 août 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

30 commentaires

  1. Ma grand-mère maternelle s’appelait Marie et nous la fêtions le 15 aout. Après la 1° Guerre-Mondiale, elle avait remarqué que les hommes de son entourage, y compris notre grand-père, un héros virtuose du 75, qui avaient le prénom Marie, étaient revenus indemnes de la boucherie. Comme une nouvelle guerre s’annonçait inévitable, elle a décidé que TOUS ses petit-fils auraient Marie comme second prénom. Je suis donc aussi Marie comme mes six cousins.
    Cela ne s’est pas trop bien passé avec mon grand-père paternel Anglais, qui a dit pourquoi ne pas m’appeler aussi Fiona-Gwendoline comme son épouse … Ecossaise ! Finalement je suis Marie et aussi Sir Hartley comme les Baronnets de la famille, mais …. c’est ma fille qui s’appelle Fiona-Gwendoline !!

  2. L’Histoire des religions, comme l’Histoire de l’Art, devraient faire partie des programmes scolaires, au titre de culture générale ( dont le niveau en France est d’une médiocrité consternante ).

  3. Les fêtes religieuses importent-elles sur la foi autant que sur le travail, on peut en douter. Fêtes ou non les églises restent vides.
    Phil

  4. Je note que la jeune fille qui ne connaît rien à rien serait quand même d’accord pour qu’un jour férié marque le ramadan.
    Qu’elle se rassure, pas mal d’élus ne manquent pas de nous rappeler le début et la fin de cet événement musulman.

  5. si on a la foi, on la pratique sans pour cela acter des jours fériés. D’ailleurs aujourd’hui absolument tous les magasins sont ouverts jusqu’à 19 et 20 heures , même le drive SAUF LES PHARMACIES

  6. Un présentateur de télévision vient de parler à l’instant de « ce jour de l’Ascension pour fêter les Marie »
    Au secours !!!

  7. Je suis consterné par l’ignorance de nos concitoyens quant à la signification des fêtes religieuses , devenues profanes à la longue . Noël est encore perçu comme jour de la naissance de Jésus ; et encore … Mais Pâques , Ascension , Assomption signifient seulement congés … Leur origine religieuse chrétienne ( voire juive pour Pâque , au singulier) ne les « intéresse » pas ? C’est consternant .
    J’ai vécu cette ignorance en classe de 3e de Collège . J’avais , en collaboration avec des collègues , établi une liste de mots à rechercher (dico , parents , etc.) : ceux ci-dessus + épiphanie , tirer les Rois , archange , cathédrale , chapelle , église , les différents titres religieux (prêtre , abbé , nonne , …) Enfin , près de 100 mots …. Plainte de parents auprès de la Principale car « j’enseignais le catéchisme » dans un collège public ! Rien que ça … Elle leur a ri au nez . « Quoi , M. Untel ? Vous plaisantez ! Marié civilement , athée , agnostique , enfants non baptisés … « . Elle m’a convoqué dans son bureau pour être confronté aux dits parents . Je leur ai expliqué ma démarche qu’ils ont semblé comprendre . Je pourrais en raconter bien d’autres sur le sujet … ( JB , 84 ans , athée [quoique…] , agnostique à 1000% , laïque « dans l’âme » [sic] , bouffeur de curés en ma jeunesse folle , plutôt bouffeur d’imam [hallal !] aujourd’hui .)

  8. Discutant avec un de mes anciens élèves de terminale avec qui je suis resté en contact, je me suis entendu dire que Jésus étant juif, il était le « chef » (sic) de la religion juive. J’ai donc mesuré à cette occasion le degré d’inculture religieuse, tout en en étant déjà convaincu.
    Ancien professeur de lycée, je précise que je déplore comme beaucoup d’intervenants sur Boulevard Voltaire le fait que notre école ne transmet plus nombre d’éléments de culture générale : au reste transmet-elle encore ? Toutefois, m’exonérant honnêtement je pense, j’ajoute que ma matière ne me permettait pas de dire à mes élèves ce qu’est en France le 15 août : il aurait fallu que je sois professeur d’histoire (consécration le 10 février 1638 par Louis XIII de la France à Marie). Mais dans l’école d’aujourd’hui un professeur d’histoire a-t-il le droit de dire cela ? Pas sûr du tout.

  9. Combien de « laïques » offusqués en voyant un signe religieux (catholique de préférence) ou une crèche à Noël profitent de jours fériés pour soit disant honorer une fête religieuse ??? Si ils avaient un peu de fierté ils devraient refuser et aller travailler !! Mais la fierté et l’honneur ne veulent plus rien dire pour beaucoup de nos « moralistes »

    1. Ce n’est pas l’église catholique qui a inventé les jours fériés.
      Vouloir interdire les jours fériés aux athées n’ est ce pas un peu mesquin ?

  10. L’origine des jours fériés est complexe. Le catholicisme a repris des jours fériés qui sont plus anciens que lui. Ainsi le 15 août aurait déjà été férié bien avant que le christianisme envahisse l’ Empire Romain.
    L’assomption est un dogme qui est la conséquence d un autre dogme, l’immaculée conception. De dogme en dogme , à quel degré d’éloignement de la Vérité atteindra t on ? Plutôt que se référer aux sources bibliques, et notamment aux évangiles, l’ Eglise semble vouloir progresser , elle aussi, en créant de nouveaux dogmes. Il me semble que le diable ne se cache pas que dans les détails, mais aussi dans le Progrès . L’Eglise catholique en proclamant de nouveaux dogmes, n’est visiblement pas contre se soumettre à la tentation du Progrès. Oubliant malheureusement ainsi que le Mieux est l’ ennemi du Bien .
    En l’occurence ces nouveaux dogmes sans intérêt pour l’esprit éloignent ceux , de plus en plus nombreux, qui , sans éducation chrétienne, pourraient découvrir tardivement l’enseignement pourtant toujours aussi actuel du Christ.
    Il serait plus simple et efficace pour attirer à elle et faire bien vivre l’humanité, que l’Eglise proclame que « Dieu est grand et Jésus est son prophète », plutôt que de construire dogmes sur dogmes.

    1. « Il serait plus simple et efficace pour attirer à elle et faire bien vivre l’humanité, que l’Eglise proclame que « Dieu est grand et Jésus est son prophète », plutôt que de construire dogmes sur dogmes. » Efficace, c’est certain, mais pas dans le bon sens. Le catholicisme, devenu ainsi une variante de l’islam, ses fidèles rescapés préfèreraient rejoindre une religion vivante plutôt qu’un succédané agonisant.

      1. D’accord avec vous. Le plus simple c’est que les catholiques retournent dans les églises. Ce n’est pas en changeant les dogmes qu’on y arrivera!

    2. Ce n’est pas si complexe et vous faites erreur évoquant le dogme. Il faut plutôt remonter à notre passer.
      Celte pour la Toussaint, romain pour noël et jour de l’an ( Saturnales), Chrétien et paysan avec Pâques, Pentecôte, ascension et assomption liés aux semailles , à la floraison et aux récoltes. Laïc et républicaine avec le 1 Mai et le 14 juillet.et notre passé douloureux avec le 11 novembre et le 8 mai. Nous ne sommes que ce que le passé a fait de nous ! des paysans ayant évolués mais avec des liens qui sont ces jours fériés qui nous rappellent la glaise dont on est issue.
      L’église aurait bien voulu mais voilà on ne peut effacer l’Histoire surtout la notre car Samain et Toussaint pour les vieux tout là bas c’est la même chose.

  11. La réponse de cet enseignant sidère et montre le manque de culture de ce corps d’état. Quelle honte, et on appelle ça l,éducation nationale !

  12. Si on commence avec les fêtes de toutes les religions on n’a pas terminé avec les congés! En plus, ça débouchera sur la politique avec les fêtes de tous les pays….C’est étrange que macron n’a pas encore imposé le 9 mai comme jour férié ( Au cas où, c’est la fête de l’Europe) .
    J’ai adoré la fille qui se marre chaque fois qu’elle parle, il y a des gens comme çà, ils vous annoncent un problème et rigolent, mais sur le fond c’est navrant, cette fille est ignorante pour la religion chrétienne mais pas fermée pour le ramadan, çà, elle a entendu parler….

    1. désolée de vous dire qu’il ne s’agit pas en effet d’avoir des congés pour  » toutes les fêtes de toutes les religions » mais ici nous sommes en France et les fêtes qui donnent lieux à des congés sont celles de la religion catholique laquelle est vilipendé quotidiennement ou ignorée – Je serais d’avis que lorsque l’on ignore ce que commémore une fête ou que cela vous indifère, le congés ne soit pas accordé, après tout on nous bassine à longueur de journée avec la laïcité, donc je ne vois pas pourquoi on accorderai un congé pour des fêtes dont on a que faire !

  13. Saviez-vous qu’au XVIème siècle, il existait une soixantaine de jours fériés chômés, en plus des dimanches? Non payés, bien sûr, mais une occasion de se reposer pour les pauvres gens qui travaillaient tout l’année.

  14. Beaucoup de Français sont contents d’avoir un jour férié mais ne savent pas du tout pourquoi il est férié .

  15. Que l’on ne nous dise pas que c’est un illumine , ou un loup solitaire. C’est le jihad qui est en action
    Qd un president laisse orosperer les ecoles coraniques, est incapable d’expulser un imam que hait la France, qui n’est meme pas capable de mentionner le mot islam ds un tweet lenifiant, il ne faut pzs s’etonner de la decomposition de la France aux racines judeo chretiennes.

  16. C’ ‘est dramatique cette ignorance ! Même des personnes âgées ne savent plus rien, donc c’est une faillite de la transmission et après on s’étonne que nos jeunes, en recherche de sens, vont se jeter dans les bras de l’islamisme !
    Même l’enseignant, son manque de culture est ahurissante, notre culture judéo-chrétienne, c’est inquiétant de voir la médiocrité de son « savoir » ! Quelle tristesse ! France, qu’as-tu fait de ton baptême ?

    1. Cela n’a rien à voir, un athée peut très bien connaître toutes les fêtes chrétiennes, leurs origines et significations, mais plus les gens sont instruits et intelligents, moins ils sont croyants, c’est logique.

      1. Ce n’est pas que cela est logique mais si l’on donne crédit à l’évangile et aux paroles du Christ, Dieu l’a voulu ainsi . Jésus prie  » Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l’as voulu ainsi » Matthieu 11 :25 et 26.
        Phil

      2. Et dans la logique plus les gens sont croyants moins ils sont intelligents, c’est ça ? Quel mépris pour celui qui ne pense pas comme vous ! Les vôtres appellent ça le « vivre ensemble », c’est cela aussi ?

      3. Non @Pharamond dans l’évangile de Matthieu le Christ parle de la compréhension spirituelle des choses de Dieu et non pas du savoir intellectuel de l’homme . Le savoir vivre ensemble est hors de propos !
        Phil

    2. Essentiellement parce que l’Evangile dans sa pureté n’y est plus enseigné ! Durant des siècles une foule de dogmes et de pratiques religieuses y ont été imposé comme article de foi mais toujours en opposition avec l’Ecriture Sainte . Il faut remonter à la source en retournant à l’Evangile de la grâce . Un christianisme épuré loin des religions des hommes.
      Phil

  17. Je suis assez désespérée de voir l’inculture en matière religieuse des natifs d’une France jadis fille aînée de l’église.

  18. France fille aînée de l’Eglise qu’as tu donc fait de ton baptême? C’est bien triste d’entendre de tels propos et il serait temps de rappeler à chaque Français, croyant ou non, l’origine de son passé avant que la prophétie d’Oullebeck ne se réalise.

  19. Le jeune homme regrette – avec le sourire – « on ne me l’a pas dit quand j’étais petit « . C’est la clé du problème: la transmission! Il n’est jamais trop tard pour transmettre toutefois ni pour recueillir le patrimoine transmis.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter