J’avoue que je suis las de ces émissions à répétition sur toutes les chaînes radio et télé, et de ces commentaires hystériques qu’on entend et qu’on lit partout. Tant d’experts contredisent tant d’autres experts, tant de commentateurs, connus ou anonymes, appellent à la révolte contre des décisions de politiques émetteurs d’oukases sanitaires qu’ils disent dangereux ou attentateurs aux libertés individuelles, alors que d’autres, beaucoup moins nombreux il faut dire, en louent les bienfaits. Rien ne sera plus de nature à éclairer davantage les Français ignorants, dont je suis, et qui sont noyés dans un océan de banalités, d’outrances, de « fake news » sur lequel surnagent d’authentiques informations scientifiques qu’on peine à identifier.

Je remarque simplement que près des deux tiers des Français ont reçu au moins une dose de vaccin. La majorité est donc pro-vaccin, même si elle aurait préféré pouvoir s’en passer. Les manifestations de rue contre le « passe sanitaire » ne traduisent pas une hostilité de masse des Français pour qui il est la suite logique de leur acceptation du vaccin.

Fin de l’histoire ; de cette histoire-là. Je zappe désormais les émissions « Covid », je ne supporte plus tous ces textes outranciers sur les risques des vaccins ou la fin des libertés individuelles. C’est trop ; c’est l’écœurement !

Cette sanitaire passera sans doute ; et même si elle devait durer, je ne vois pas quel programme électoral pourrait, par une originalité propre à la résoudre, apporter une solution conduisant à une situation très différente de ce que nous vivons. Alors, cela suffit. Cessons de nous exalter pour rien. Aucun pays ne semble avoir trouvé une autre voie que celle de la vaccination.

À ne parler que de la du Covid-19, d’un prétendu complot mondial dont M. serait l’instrument, on lui rend service. On finit par ne plus parler des enjeux primordiaux pour le destin de notre pays ; il serait pourtant urgent d’y revenir à huit mois de l’élection présidentielle. Il ne faut plus sortir de là. Les patriotes de ce pays doivent comprendre que la sanitaire est désormais un nuage de fumée entretenu par le pouvoir et les médias et destiné à camoufler et faire oublier le reste. Ne nous en rendons pas complices.

Il faut revenir à l’essentiel : nationale, immigration, sécurité.

7 août 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

3.1 20 votes
Votre avis ?
127 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires