La grossièreté, les insultes ordurières, les vannes graveleuses étaient plutôt, jadis, un apanage masculin. Tout cela est fini. La preuve par et le psychodrame qui s’est joué dans les coulisses de l’émission « Face à Baba », de Cyril Hanouna, avec Éric Zemmour.

Pitoyable spectacle d’une femme politique, d’une « élue de la République », comme ils disent, accablant d’injures un jeune étudiant, Stanislas Rigault, ayant l’âge d’être son fils.

On entend souvent dire par Éric Zemmour, puisqu’on en parle, que la s’est féminisée. Il est pourtant un registre dans lequel la virilité s’est imposée : le vocabulaire. Les jurons de corps de garde ont envahi toute la société et les filles, dès le primaire, par de passer pour des quiches coincées, se sentent obligées de proférer des grossièretés à faire rougir un régiment de sapeurs, que l’on n’aurait jamais prononcées devant leurs grands-mères de peur de leur manquer de respect. Qui pour dénoncer cette colonisation par le patriarcat du champ lexical ?

À gauche, on doit y voir au contraire une conquête féministe, car sans atteindre le niveau de vulgarité de Garrido, les femmes surjouent volontiers la verdeur langagière, même quand elles ne sont pas écolos.

Les exemples sont légion, mais citons par exemple, en juin 2020, opposant à Sébastien Chenu un vigoureux « J’aurais dû apporter une paire de c…, la poser sur le plateau et j’aurais peut-être eu le droit de parler ». Révolution copernicienne du féminisme, c’est Sébastien Chenu, endossant le rôle de la douairière victorienne, qui avait fait remarquer à Brune Poirson le caractère « déplacé » de son propos… Ou encore, en octobre 2020, Marlène Schiappa, dont le tonitruant « On ne va pas interdire les plans à trois » est désormais passé à la postérité puisqu'il lui a valu, ces derniers jours, le Grand prix de l’humour politique. Et enfin, dans le genre spectaculaire, le fameux clitoris géant de cinq mètres installé sur le Trocadéro, le 8 mars dernier, par un collectif féministe le « Gang du clito » (sic).

Et dire qu’il fut un temps où l’on prétendait que la femme avait civilisé l’homme...

18 décembre 2021

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 15 votes
Votre avis ?
145 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires