Pour la quatrième fois depuis septembre 2020, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a adressé, ce mardi, un avis au Parlement concernant la mise en place des dispositions pour lutter contre le Covid-19. Quatre avis qui sont restés, jusqu'à ce jour, sans réponse, rapporte BFM TV.

La CNIL demande des garanties de l'efficacité de ces mesures

« La CNIL insiste sur la nécessité que les éléments qui permettent d’apprécier l’efficacité des traitements susmentionnés lui soient rapidement transmis, afin de continuer l’exercice de sa mission. En effet, malgré plusieurs demandes, une telle évaluation n’a, à ce jour, pas été transmise à la CNIL. À cet égard, elle tient à souligner que l’utilisation des dispositifs précités reste conditionnée à des garanties relatives à leur efficacité », a expliqué la CNIL dans son avis. Après 42 opérations de contrôle et 4 avis, la CNIL demande au des preuves de l'efficacité des mesures prises contre l'épidémie de Covid-19. Après 18 mois d'épidémie, il semblerait que le gouvernement puisse avoir à ce jour quelques réponses.

Des doutes sur l'efficacité du

Le est notamment mis en question dans cet avis de la CNIL : la commission argue en effet que de nombreux utilisateurs présentent un passe qui n'est pas le leur, quand d'autres en fabriquent des dizaines pour les revendre. Par ailleurs, jusqu'à l'apparition du variant Omicron, l'isolement n'était pas requis pour les personnes vaccinées qui étaient cas contact.

Autant d'éléments qui amènent la CNIL à demander plus de visibilité sur l'efficacité réelle du car jusqu'ici, les chiffres du ministère de la ne répondent pas à cette question.

7205 vues

30 novembre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.