Youssoupha commence à vous faire tousser ? Pas de souci, Emmanuel Macron s’occupe de vous. Dès vendredi, en sortant d’une rencontre avec des rappeurs, il avait lâché cette phrase sur les droits et les devoirs des migrants qu’on aime bien entendre et plagié Rocard : « Nous sommes un pays généreux, mais on doit respecter les règles, on ne peut pas donner des papiers à tout le monde. On prend notre part, mais on ne peut pas accueillir tout le monde. »

Ce dimanche, il a chargé le député LREM de la 8e circonscription d’Ille-et-Villaine, Florian Bachelier de détailler, dans le JDD, un plan en neuf points pour « réduire l’ ».

1 « Aligner sur les standards européens les avantages du système d’aides sociales accordées aux , en particulier dans le domaine de la . » C’est reconnaître que nous sommes bien trop généreux et valider la thèse de la pompe aspirante.

2 « N’accueillir au titre de l’asile que les personnes en danger vital. » On nous a donc raconté des histoires durant des années.

3 « Mieux vérifier, par les tests osseux, l’âge des migrants se déclarant mineurs. » Là aussi, aveu de mensonge et d’escroquerie.

4 « Lutter contre la “guérilla juridique” entourant la demande d’asile. » Ah tiens, là encore, la Justice serait un problème ?

5 « Amplifier les reconduites à la frontière par la mise en place d’une flotte aérienne dédiée et par une politique de visas et d’aide au développement qui ne soit plus à sens unique mais fondée sur la réciprocité. »

6 « Permettre à ceux qui ont vocation à rester en France d’y construire leur vie en proposant au réfugié un contrat fondé sur des devoirs. »

7 « Faire de la langue et de la les piliers de l’intégration pour tous, en augmentant le niveau nécessaire de maîtrise de la langue française pour la pérennisation des titres de séjour. »

8 « Encourager l’intégration par le travail des réfugiés. »

9 « Mettre en place dans chaque région un préfet dédié à l’immigration et à l’intégration » Les stratèges LREM n’ont pas osé sortir la question du droit du sol, du Code de la nationalité, des déchéances de nationalité, donc les préfets, pour le point 9, c’est pas mal, ça fait lot de consolation après l’annonce de leur suppression, la semaine dernière.

Tout ça sent quand même pas mal l’improvisation et la panique…

Plan d’action ? Ou plan de ? Avec un référendum à la clef, pour couper l’herbe sous le pied d’un Zemmour ou d’une Marine le Pen ? Difficile de l’envisager à un an de la présidentielle. Non, ce catalogue de mesures sympathiques est, en creux, un réquisitoire implacable contre l’absence de politique migratoire d’Emmanuel Macron. On est dans la série Darmanin manifeste contre la politique de Darmanin.

Ce plan est dévoilé dans une tribune que n’aurait pas reniée l’Alain Juppé de 1986, quand il rédigeait un programme vraiment droitier sur l’immigration. Quant à Florian Bachelier, il est issu du PS.

Jeudi, dans le Gard, Marine Le Pen s’est ainsi exprimée au sujet de ces yeux socialistes, centristes, marcheurs et autres qui s’ouvrent subitement sur la question de l’immigration :« Chaque jour, nous arrivons à convaincre, puisque même nos adversaires politiques finissent par dire la même chose que nous. J’entends nombre de responsables LR dire qu’il y a évidemment un lien entre l’immigration et l’, j’entends , dont on ne peut pas dire qu’il soit un radical, venir dire qu’il faut un moratoire sur l’immigration. Ça tombe bien, c’est ce que nous réclamons depuis des années. »

Il fut un temps où les adversaires les plus têtus du RN mettaient en garde contre la tentation, en leurs rangs, de « copier » ses propositions avec l’argument souvent entendu : « Les électeurs préféreront l’original à la copie. »

Leur prophétie est en passe de se réaliser.

23 mai 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 3 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivé.

5 13 votes
Votre avis ?
73 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires