Les images se succèdent, à une cadence presque métronomique. Généralement sous la bannière « C pas des Lol », qui signifie « c'est sérieux » en français, des films tournés au smartphone envahissent les réseaux sociaux plusieurs fois par jour et se retrouvent, de temps à autre, sur les chaînes d'information en continu. Dernière en date, cette vidéo, évoquée ce vendredi matin par CNews : on y voit des policiers pris à partie par des « jeunes » dans un « quartier populaire » de Draveil (Essonne) où officia jadis Georges Tron en tant que maire et réflexologue amateur. Apparemment peu respectueux du vivre ensemble et des valeurs de la République, ces jeunes essaient de sortir d'une voiture de police l'un de leurs camarades qui vient d'être arrêté. Cette action solidaire se double d'interjections: « fils de p... », « On va vous tuer », « wallah », qui signifie « je m'y engage » (littéralement « je le jure ») en français d'aujourd'hui. La fascination malsaine pour les sévices sexuels infligés aux mamans ainsi que les interjections dans une langue qui n'est pas celle de Shakespeare ne laissent guère de place au doute : ces « jeunes » issus des « quartiers populaires » ne sont pas tous originaires du Poitou.

L'élection d' pour un triomphal second quinquennat s'était, on s'en souvient, accompagnée d'un déplacement à Cergy. Le Président y avait été accueilli par des jets de tomates, ainsi que par un « jeune » issu des « quartiers populaires » qui s'était jeté dans la foule, façon concert de rock. La banlieue, une fois encore, manifestait sa joie d'être livrée à elle-même, et occasionnellement arrosée de milliards, pendant « cinq ans de plus ». On semblait, dans le Val-d'Oise, remercier bruyamment, d'une manière certes un peu particulière, le Président « Manu » pour l'impunité totale dont les trafiquants et les prédicateurs avaient bénéficié. De manière plus générale, le macronisme a également contribué à préserver un mode de vie en passe de devenir majoritaire. La France d'aujourd'hui, c'est la en bas de chez nous ; c'est le pays dans lequel, chaque jour, des policiers sont attaqués au mortier ; c'est le pays dans lequel on ne peut pas entrer partout ; c'est le pays dans lequel on considère la Seine-Saint-Denis comme une nouvelle Californie alors que des pans entiers du département sont livrés à la délinquance.

À l'exception de la police, on ne vit certes pas encore face à face, dans notre beau pays de France, parce que les citoyens honnêtes font de plus en plus d'efforts pour ne pas rencontrer certains de leurs compatriotes. Les femmes évitent de rentrer seules ou de rentrer tard, la police se tient à l'écart des points de deal équipés d'armes de guerre ; dans les transports en commun, les usagers élaborent des stratégies d'évitement, descendent avant l'arrivée, ne demandent pas de baisser la musique. Cette semaine encore, dans la cité marseillaise Kalliste, envahie par des gangs de Nigérians armés de machettes, les descentes de police se font rares et les familles vivent dans la terreur, en attendant des jours meilleurs. D'autres, lassés de voir leur pays devenir une zone de non-droit, sale et dangereuse, s'expatrient tout bonnement. Le Figaro s'en est fait l'écho, cette semaine : des Français de tous âges quittent leur pays pour la Hongrie, le Portugal ou même l'Asie du Sud-Est. Ils racontent tous la même histoire : cambriolages, filles insultées, garçons tabassés, sentiment de dépossession.

Marine Le Pen, dans une audacieuse métaphore chirurgicale, parlait, durant la campagne, de « recoudre les fractures ». On n'en est plus là : les fractures ne peuvent plus être recousues, désormais (ni les déchirures replâtrées, d'ailleurs). Pour qu'il y ait , toutefois, il faut qu'il y ait deux camps qui combattent, comme au Liban par exemple. Les restrictions auxquelles sont soumis les policiers ainsi que la passivité des Français font plutôt penser à une lente soumission. Les élections législatives ne devraient pas nous détromper.

12066 vues

14 mai 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

74 commentaires

  1. Description très réaliste de la France sous Macron, mais je crois et j’espère que les français, les vrais, vont se rebeller et prendre les armes contre l’envahisseur.

    1. ça serait bien , mais les vrais français apparemment il n’y en a plus assez , il n’y a qu’à voir ce qui se passe partout en france !!

  2. Non, il n’y aura pas de guerre civile, effectivement. La France tombera comme un fruit mûr, et son déshonneur constituera un exemple pour les européistes psychopathes genre Leyen. Les Français ont dernièrement démontré qu’ils y étaient prêts, en réélisant le même sinistre individu. Ce sont les Français qui abandonnent leur pays, leur civilisation, leur culture. Et l’islam, qui est une religion, et surtout un système politique, en profite tous les jours. Le pays mourra de la c… de ses citoyens.

    1. Et l’on peut rajouter que ce sont les mêmes soixantuitards autrefois « révolutionnaires » qui ont largement contribué à réélire ce sinistre individu, ainsi que la population musulmane.
      Les uns ayant une peur bleue de tout changement (un comble !) , Les autres, reconnaissants des largesses (faiblesses !) à leur égard.
      Rajoutons-y une 3ieme catégorie, les cervelles lobotomisées, à qui l’on a transplanté une télé à la place de la tête.
      Plus rien à tirer de ce pays en perdition !

  3. « Les restrictions auxquelles sont soumis les policiers ainsi que la passivité des Français font plutôt penser à une lente soumission. »
    Macron ne vient pas d’être réélu par des Français « passifs ». Il est bel et bien le choix affirmé et non contraint de la majorité des électeurs qui se sont exprimés. Donc, la France telle qu’elle est aujourd’hui est celle qu’apprécie le plus grand nombre de ceux qui votent. Les autres, sont, de fait, de moins en moins des français de la France de 2022.

  4. « Que faire » lit-on plus bas ?
    Créer les Milices d’Elus et de Candidats malheureux qui auront à battre pavés et chemins de campagne: c’est là d’ailleurs que sera la représentation nationale véritable et non dans une Assemblée que nous allons élira suivant des règles impensables chez nos voisins! J’en parle ici depuis très longtemps!

  5. Quand les pleutres, les laches et les traîtres ont reconduit Macron, c’est cette France là qu’ils préfèrent!!!!

  6. la jungle , aux pays des lumieres, tout est eteint. la bien pensance socialo gaucho ecolo a vancu. elle sera ecrasee par ces fideles gaves de subventions qui seront insuffisantes a leurs yeux

  7. Les Français sont devenus de grosses loques et des fainéants n’ayant qu’un seul objectif dans la vie, les loisirs et les vacances. Mais pour cela il faut du fric et l’argent gratuit n’existe pas ne déplaise à la grande majorité de la population bien assistée et devenue malléable à un point de non retour. Regardez-les dans la vie de tous les jours, jeunes ou vieux, des zombies mais aussi des prétentieux hors normes n’acceptant plus aucune contrainte même celles de la nature.

  8. Sommes-nous condamnés à lire « jeunes de banlieues » jusqu’à la fin des temps, y compris sur Boulevard Voltaire? Voyous ou racailles seraient plus appropriés.

    1. Oui il faut appeler un chat un chat , les mots ont un sens , avoir peur de prononcer c’est déjà admettre .

    2. voyous, racailles, jeunes de banlieues, français de souche et non français ou assimilés français
      on devrait tout dire
      le problème est que les français ne regardent et n’écoutent que les tv ou journaux « subventionnés » par nos impôts. Ils ne lisent pas bd Voltaire ou VA !!! Ils sont heureux !
      peut-être un jour se réveilleront ils mais il sera bien trop tard

  9. Pour avoir un aperçu bien plus complet de ce qu’il se passe partout en France lisez chaque jour Actu 17 ou police réalité, c’est éloquent et démontre à quel point l’insécurité est partout. Macron avec son « en même temps » est responsable de cette division, de cette montée de haine qu’on voit partout. Ce n’est pas en ménageant la chèvre et le choux, en montant les gens les uns contre les autres, en divisant, qu’on gouverne. Il faut savoir tranché et macron est tout le temps dans l’ambivalence.

  10. Il y a 2 siécles en 1789 nos ancétres se révoltaient en chantant  » aux armes citoyens  » de nos jours ils seraient considérés par le Pouvoir en place comme de dangereux émeutiers  » d´extréme droaaaate ». Aux armes citoyens … le chant Républicain …

  11. « Lente soumission » et totale démission des morts de peur et indifférence du peuple qui bosse et ne vote pas. Chacun pour sa pomme et dieu pour tous comme dit le dicton.

  12. Les fractures sont devenues des plaies béantes sur lesquelles Macron et ses aides islamo-gauchistes de LFI versent du sel.

  13. Arrêtez, gens de plume, avec la soit-disant « passivité » des français. Ces derniers sont pieds et poings liés. S’ills se défendent, ils ont à faire à une justice aussi impitoyable qu’expéditive.

      1. Personne ne parle de ces fraudes. Tout le monde s’écrase, incompréhensible !

    1. C’est exactement ça, les lois liberticides sont justement faites pour cela, et les lois anti-légitimes défenses aussi. Vous rajoutez une louche de juges rouges plus un faitout de « journalistes » tout aussi rouges, et vous êtes sans défense, pieds et poings liés, asservi. Cordialement.

  14. On va payer très très cher l’acceptation du dénigrement systématique de Zemmour.
    Car cette situation cela fait plus de deux ans qu’il le dénonce sous les lazzis de tous.

    1. il suffisait de voter Marine Le Pen…elle et son père ca fait combien d’années qu’ils dénoncent cette situation sous les lazzis et les insultes de tous ..ah oui, c’est vrai on attendait Zemmour …

      1. Votre MLP pour qui j’ai voté (sans entrain) au 2e tour avait-elle réellement envie d’être élue ? Il est permis d’en douter fortement.

      2. J’ai renoncé à voter RN quand Mme Le Pen a déclaré l’islam compatible avec la République.

    2. Je suis d’accord avec vous, le dénigrement systématique de Z est incompréhensible. Cela fait des années que Z dénonce cette situation. Le RN n’est jamais parvenu à faire comprendre la gravité de la situation, Z a décidé de le faire. Grace à lui les sujets tabous sont abordés. Z n’a rien a gagné, il le fait uniquement par conviction et amour de la France. Il aurait pu vivre tranquillement il en avait les moyens

  15. C est une guerre civile déclarée par un seul des camps, l,autre ne faisant que subir et se soumettre, les uns sont motivés par un racisme profond anti français que personne ne veut reconnaître , les autres se taisent et subissent de peur des représailles, les uns n ont rien à perdre devant la justice ils sont toujours excusés, les autres préfèrent raser les murs et s enfuir de peur de risquer le peu qu ils ont en cas de rébellion et de se retrouver coupables à tous les coups devant les tribunaux

    1. Je ne suis pas certaine que le camp gouvernemental ne se réjouisse pas de cela.
      cela lui permettrait de nous mettre en état d’urgence de guerre, ou sociétal ou autre et ainsi raffermir les murs de sa dictature.

  16. Comment ne pas éprouver une rage infinie face aux mensonges, aux dénis, à l’aveuglement, à la lâcheté, à la vénalité des tous ceux qui ont fait ça, qui ont laissé faire ça, qui en ont fait leurs bonnes affaires ? Comment ne pas en vouloir aux Français d’avoir rejeté à 83% le seul homme qui leur disait la vérité, toute la vérité. Les Français payeront très cher leur aveuglement.

  17. En effet, la passivité des Français fait plutôt penser à une lente « soumission ».
    Certains, comme le héros d’Houellebecq, un professeur de faculté, s’adapteront avec aisance à ce nouvel ordre des choses : « il y aurait à la reprise des cours des étudiantes, jolies, voilées, timides… Elles se sentiraient heureuses et fières d’être choisies par moi… »
    Bon, ça, c’est du roman. Pas sûr que ça se passe aussi bien…

  18. Que faire quand les français ré-élisent un président détesté par 72% du peuple et redemandent cinq ans de destruction du pays, de violences urbaines, d’insultes, de lois iniques et dictatoriales, d’immigration incontrôlée source de fractures de la société ? la guerre civile est à nos portes et ce n’est pas certain que nous la gagnions avec un président qui n’aime pas son pays et se rêve roi de l’europe qui nous fait tant de mal en aidant une guerre qui n’est pas la nôtre .

    1. Le pire est qu une grande majorité de français réfutent cette situation , leur individualisme étant plus fort que la solidarité ,jusqu au jour ou le drame se produit dans leur sein, personne n est à l’abris et tous sont dans l oubli quand ils sont concernés, sauf quand on le voit hélas pour eux aussi , des VIP sont concernés

    2. La guerre civile ? Faut en avoir pour la faire et les français en sont loin. La peur fait tout accepter.

      1. bien d’accord avec vous, il n’y a qu’a voir le vote pour la présidence. il rest cependant des exceptions et je suis dedans, je ne baisse pas la tête devant un regard haineux au contraire. même mon épouse a peur de mes réactions. celui qui baisse la tête a perdu

    3. vous barrer! Les gens les meilleurs qui sont partis d’Allemagne ont réduit à la technique-mécanique, la puissance Nazie qui n’a pas pu mettre en place une avancée scientifique majeure tant technologique que médicale voire culturelle et en a perdu la guerre et l’après guerre où elle a stagné dans la bagnole le fusil mitrailleurs et autres Machines mais sans Génie.
      Vous pourrez revenir peut-être pour votre retraite dans 40 ans quand e pays se sera assaini et vidé de ses crétins dangereux?

      1. Se barrer revient à déserter et laisser la place ! Nous ne sommes pas encore en guerre ouverte mais larvée, il faut donc occuper le terrain et c’est déjà difficile. Quant à revenir dans 40 ans pour toucher sa retraite 1) difficile quand on a pas cotisé, 2) vous pensez qu ‘ils assumeront votre retraite mais eux mêmes n’en auront pas, 3) vu le résultat des dernières présidentielles apparemment les français aiment ça !

  19. Et encore on nous informe au minima sur cette violence c est une catastrophe … si on remonte à une quarantaine d années une femme qui se faisait violentée il pouvait arrivé que l on évoque le sujet , aujourd hui on s en fou ….

    1. nous sommes bien d’accord, quelqu’un se fait agresser « on « filme avec son téléphone au lieu d’appeler les secours

  20. Il est dommage qu’Eric Zemmour ne se soit pas aussi adressé plus spécifiquement aux gens des banlieues, en faisant comprendre aux 50 à 80% de ces derniers, qui n’en peuvent plus de vivre dans cet enfer, qu’il était le seul a avoir la volonté de leur rendre une vie paisible.

    1. il est surtout bien dommage qu’Eric Zemmour n’ait pas eu l’intuition de se joindre à Marine Le Pen bien avant qu’il ne se laisse entrainer en campagne pour sa propre candidature…aujourd’hui Macron ne serait pas élu…c’est bien de la faute à Z d’avoir divisé le camps des patriotes, mais c’était peut être voulu de sa part…

      1. Pourquoi aurait il rejoint MLP. MLP a changé elle a cherché à ratisser à gauche et pour ça elle s’est reniée. Même sa nièce a préféré aller chez Z.
        MLP a pris le bâton pour se faire battre, elle est allée d’échec en échec.
        Z a compris qu’il fallait que quelqu’un ose parler de la gravité de l’immigration de l’insécurité de tous les sujets que MLP a renoncé à défendre.

      2. Le discours de MLP a bien changé en quelques années, elle a voulu se dédiaboliser, à tel point qu’elle est devenue ordinaire, comme usée par les combats.
        Zemmour a ressuscité la flamme et l’enthousiasme et c’est pourquoi nos bien pensants ont pris peur et se sont acharnés contre lui

      3. Non, j’ai renoncé à voter RN quand Mme Le Pen a déclaré l’islam compatible avec la République. Seul Zemmour est sincère. Et vous oubliez qu’il a demandé à ses électeurs de voter pour elle au second tour.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter