Mercredi 17 mars, le président des États-Unis, , a affirmé, lors d’une interview, que Vladimir était « un tueur » et qu’il en paierait « le prix », provoquant l’indignation de Moscou.

Au micro de Boulevard , Édouard Husson revient sur cette « bévue diplomatique ».

19 mars 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Édouard Husson, sur les élections régionales en PACA : « La priorité donnée aux combinaisons politiciennes coule LR »

En PACA, et quelle que soit la configuration, un sondage donne la tête de liste du Rassemb…