Dans un article précédent, le 6 mars dernier, je posais la question de l’attitude américaine face à la contagion du virus, exposant les milliers de militaires américains déployés en Europe pour l’exercice DEFENDER-Europe 20.

La réponse vient de tomber, venant du commandement des États-Unis en Europe, le 16 mars. Je vous en livre les extraits significatifs :
« Tous les mouvements de personnel et de matériel des États-Unis vers l’Europe sont interrompus… »

« Plusieurs exercices liés à DEFENDER-Europe – Dynamic Front, Joint Warfighting Assessment, Saber Strike et Swift Response – ne seront plus menés. »

« Les forces déjà déployées en Europe pour d’autres exercices vont rentrer aux États-Unis. »

Et le plus important, justifiant ces suppressions, en phase d’exécution :

« La santé, la sécurité et la disponibilité de nos militaires, civils et membres de leurs familles est notre souci principal. »

En rappelant l’importance de ces manœuvres de l’OTAN qui s’inscrivent dans la stratégie américaine en Europe – je rappelle, les plus grosses depuis 25 ans -, le message final laisse à penser qu’elles seront réorganisées ultérieurement.

En attendant, la réponse nous est donnée, le coronavirus est donc bien en définitive, et pour ce grand ralliement, le vainqueur de la confrontation !

19 mars 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.