Point ici d’interprétations politiques qui abondent et vont fleurir par ailleurs, mais quelques remarques, en particulier autour des chiffres concernant le parti, ses adhérents et la participation à ce premier vote.

Quand il comptait plus de 238.000 encartés en 2015, il n’en demeurait que 58.000 en 2019. Cruelle dégringolade dont il faut chercher les causes dans les déceptions diverses. En premier lieu, dans la fébrilité qui a entouré les choix et décisions pour ne point déplaire à la gauche !

L’appel aux inscriptions avant ce congrès a permis un gain de plus de 81.000 personnes. Anciens adhérents désappointés - j’en connais... - mais aussi citoyens dynamiques refusant la perspective d’une réplique contre Le Pen en avril prochain.

On ne peut qualifier tous ces nouveaux arrivés de « militants », comme le font un peu vite certains commentateurs ! Il n’est pas impossible que certains perturbateurs se soient inscrits, nonobstant la cotisation à acquitter, à l’instar des brouilleurs venant leurrer la sincérité.

113.038 votants sont recensés pour 139.742 adhérents. Donc 19,1 % n’ont pas exercé leur droit pour cet exercice original. Gageons que ce ne sont pas les nouveaux qui se sont abstenus. Peut-être des anciens ne trouvaient-ils pas l’exercice à leur goût, en particulier avec le retour – opportuniste - au sein du parti de deux des candidats qui s’en étaient libérés ?

Quant au résultat de ce premier tour, notons que quatre des postulants sont dans un cercle très proche. Mais la surprise, et pas la moindre, est celle du « vainqueur », Éric Ciotti. Il s’était révélé lors du premier débat et concrétise le désir d’une assumée de vraie droite !

3 décembre 2021

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

4.7 6 votes
Votre avis ?
49 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires