Le CNIP appelle à s’opposer à . Selon Bruno North, son président, un homme qui considère qu’il n’y a pas de culture française, se demande s’il y a un art français, est dans la repentance permanente, ne peut pas diriger le pays.

Le CNIP, constitué en 1949 pour faire face aux forces de gauche et du centre mortifères pour la France, s’oppose naturellement au conglomérat hétéroclite qui est en train de se former pour Emmanuel Macron.

Le CNIP se reconnaît des convergences avec Marine Le Pen – sur la vision de la France, les valeurs sociétales -, certains aspects (économiques et européens) ne sont cependant pas complètement compatibles. Le CNIP n’appelle pas à voter Marine Le Pen mais chacun agira en conscience… contre Macron.

29 avril 2017

À lire aussi

Bruno North : « La flèche de Notre-Dame sera reconstruite à l’identique, je ne vois pas pourquoi tout le reste ne doit pas être traité de la même manière »

Cette magnifique cathédrale, si elle appartient à l'héritage des catholiques en France, si…