En excès de vitesse et sous l’empire de l’alcool, un conducteur sans permis a foncé dans un barrage de gendarmerie, le 2 juillet 2021, alors que la gendarmerie procédait à des contrôles de vitesse sur la RD 2007. Un des motards a été contraint d’ouvrir le feu afin de forcer le chauffard à s’arrêter, selon Info.

 

Il veut éviter un contrôle et fonce dans le barrage de gendarmerie
 
Alors qu’il était enregistré à 167 km/h au lieu des 110 km/h autorisés, un homme a tenté d’échapper aux opérations de sur la route de Briare. L’homme de 39 ans a pris la fuite, poursuivi par deux motards, et s’est lancé sur une route qui s’est révélée être une impasse. En faisant demi-tour, il a dû pousser la moto de l’un des gendarmes, contraignant ce dernier à tirer deux coups de feu « après sommation de s’arrêter », selon La République du Centre. L’homme a poursuivi sa fuite à pied. Il a été interpellé le soir-même.

 

L’homme a été auditionné

Le gendarme qui avait ouvert le feu a été blessé et s’est vu délivrer 5 jours d’incapacité totale de travail.
Quant à l’automobiliste, il a été présenté, le 4 juillet, au parquet de Montargis et a expliqué « ne pas s’être soumis au contrôle parce qu’il se savait en suspension administrative du permis de conduire à la suite d'une conduite sous en avril 2021 », a précisé le procureur. Jugé le 7 juillet pour « aggravée par deux circonstances (sur personne dépositaire de l’autorité publique et avec arme), suivie d’incapacité n’excédant pas 8 jours, refus d’obtempérer aggravé par la mise en danger d’autrui, conduite malgré une suspension du permis de conduire et excès de vitesse compris entre 40 et 50 km/h », le chauffard a écopé de 18 mois de prison dont 10 avec sursis, selon la République du Centre.

4805 vues

8 juillet 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.