Sur deux continents aux antipodes, les avions de chasse de notre constructeur national pointent leurs ailes défensives dans des ciels potentiellement turbulents, voire menaçants.

En Asie, où la menace chinoise sur Taïwan se fait de plus en plus pressante, avec des raids d’intimidation dans le ciel de l’île, les Mirage 2000, dont est équipée la ROCAF - la force aérienne du pays -, interviennent en manœuvres défensives contre les vols du grand voisin chinois.

Soixante de ces appareils dans deux versions différentes furent acquis en 1992, ce qui constituait pour Dassault une entrée significative en Asie. C'était aussi un succès pour le missilier Matra, partenaire important, voire déterminant, dans le choix de ce système d’armes fait alors par ce client lointain. Bien qu’également équipé d’avions américains considérés comme moins performants, Taïwan a fait de ces Mirage le fer de lance de son aviation dans cet épisode menaçant pour la paix locale. Rappelons aussi que l’Indonésie, récent acquéreur du Rafale est le second client asiatique après l’Inde. Opérant déjà avec ce chasseur, celle-ci projette de se doter de la version marine – 26 unités - pour équiper les deux porte-avions qu’elle possède. Et Le Point, citant des médias indiens, révélait il y a trois semaines que le Rafale avait réussi des essais en vue d'un nouveau contrat.

Aux antipodes de l’Asie aussi, Dassault Aviation semble séduire. En Amérique latine, par exemple. Des Mirage III ont déjà volé en Argentine, au Brésil, au Venezuela, et des Mirage 2000 au Pérou. La conquête d’un premier marché pour le Rafale s’annonce avec une vente en Colombie. Les pourparlers sont en cours et pourraient déboucher sur un contrat ferme, début 2023, pour 16 appareils. La Colombie présente plutôt l’image internationale d'une usine de la drogue que celle d’un pays recommandable, ce qui pose la question du financement, mais le pays veut se défendre contre les menaces environnantes, notamment celle du Venezuela qui a définitivement retiré ses Mirage III du service en 2009. 2023 pourrait bien être une année de grande actualité pour Dassault Aviation.

35815 vues

02 janvier 2023 à 12:10

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

26 commentaires

  1. bientôt vous comprendrez que c’est les américains qui sont à la manoeuvre .
    Vassaliser l’Europe en l’appauvrissant d’abord , puis en la sauvant ensuite.
    Bientôt, vous verrez le drapeau américains et européeen avec le drapeau Français sur la queue de l’avion.
    Sûrement une manoeuvre du dernier voyage de notre petit chef aux usa.

Les commentaires sont fermés.