Editoriaux - Table - 5 avril 2018

Attention, vegan méchant !

Les vegan se suivent et se ressemblent. L’une s’était réjouie de la mort du boucher de Trèbes, l’autre tire sur des employés de YouTube et blesse trois personnes au motif que la firme avait filtré ses vidéos. Point commun du troupeau vegan-antifa-ultra-gauche : la haine de la haine. Le serpent qui se mord la queue… Pas de liberté pour les ennemis de la liberté, le refrain est connu. L’amour imposé à coups de matraque… Les belles valeurs au marteau-piqueur. Hitler, ce végétarien qui avait imposé toute une législation relative aux droits des animaux, connaissait la chanson…

L’ex-candidat « Insoumis » lui aussi s’était félicité de la mort d’une des victimes de l’attentat du Super U. Sa bête noire à lui était le flic. Il en aurait mangé ! À tous les repas ! Carnivore à plein temps, pas vegan pour un rond. Du CRS, du policier, du gendarme, entrée, plat, dessert, le tout arrosé d’un peu de sang chaud d’un militant FN… Un café, l’addition et à la prochaine.

À noter que le furieux vegan se garde bien de toute mise en scène mélodramatique lors des fêtes de l’aïd. Le mouton le laisse indifférent. Toutes ses larmes vont aux taureaux des arènes. À trop pleurer pour une cause, il ne reste plus une seule goutte pour les autres… Et, là encore, cris de joie, festins et réjouissances lorsqu’un toréador périt embroché par la bête…

Entre vegan et antifa, la concurrence est rude. Lesquels des mangeurs de viande ou des fachos faut-il exécuter en priorité ? La bataille fait rage aux portes des abattoirs. Les files de condamnés à mort s’allongent. L’heure venue, le Grand soir enfin arrivé, une rixe sanglante est à craindre entre les deux camps. Une hécatombe de vegans trucidés par les antifas, eux-mêmes bientôt dévorés par les lions dont les portes des cages auront été ouvertes la veille par les amoureux des animaux… Une boucherie ! Plus un seul hystérico-gaucho à l’horizon. Un véritable génocide d’ennemis de la haine. Mais dans quel monde vivrons-nous, si tous ces braves gens ne sont plus là pour nous montrer la voie du bonheur universel ? Qui nous dira où se trouve la vraie haine, la pure, la garantie sans colorant ni conservateur ?

En attendant ce jour sinistre où tout repère humaniste aura disparu, il est rappelé à tous les propriétaires de pavillons que la mention « Attention, vegan méchant » doit impérativement être apposée sur le portail dans le cas où un enfant de la famille s’adonne à cette discipline implacable. De nombreux facteurs non végétariens se sont déjà fait mordre… Par ailleurs, les gérants des restaurants Buffalo grill et Hippopotamus bénéficient, désormais, d’une protection policière… Policiers eux-mêmes protégés des antifas par des pitbulls enragés, eux-mêmes traqués par des musulmans qui ne supportent pas les chiens, eux-mêmes poursuivis par, etc. À force de se mordre la queue, le serpent se mangea intégralement.

À lire aussi

Foire d’empoigne autour de Notre-Dame

Les surenchères sont ouvertes. Le maire de Paris peut faire office de flèche. Elle n’a pas…