En 2007, le film Cleaner, avec Samuel Jackson, mettait en scène un spécialiste du nettoyage des scènes de crime. L'homme arrivait, vêtu comme un cosmonaute, avec des produits détergents, un puissant aspirateur et un équipement lourd, et il remettait la pièce en état, comme si rien ne s'était passé, comme si ce crime n'avait pas eu lieu. Depuis le carnage d'Annecy, les cleaners à la française ont fait leur entrée, eux aussi. Chacun connaît son rôle : les gendarmes retirent les vidéos qui montrent le réel sur les réseaux sociaux, les journalistes demandent un temps de « décence » tout en diffusant en boucle des reportages sur place et des détails (voir, à ce sujet, la réponse de Laure Lavalette), le préfet interdit de manifester, Borne et Darmanin se « rendent sur place » et restent là, empruntés et inutiles, comme des Playmobil™ sous morphine. Bientôt, le crime sera effacé. La France Potemkine de la diversité heureuse reprendra ses droits.

Ces gens ont-ils des enfants ? Pas tous, sans doute. Mais qu'ils imaginent seulement une chose : au moment où ils pérorent pour essayer de faire oublier ce qui s'est passé, des enfants de 2 et 3 ans sont en réanimation, avec des plaies par arme blanche, simplement, une fois de plus, encore une fois de plus, à cause d'un homme qui n'aurait jamais dû être en France. Cela leur inspirera peut-être un tout petit peu de vergogne, un peu d'aidos grecque ou de common decency orwellienne. On peut rêver.

L'assaillant se dit chrétien. On verra bien ce qu'il en est. La gauche va pouvoir se régaler, mais elle n'empêchera pas les statistiques (attentats musulmans, prévalence étrangère dans les crimes et délits). Par une curieuse ironie du sort, celui qui l'a fait fuir est chrétien lui aussi : un ancien chef scout, étudiant en philo dans un institut privé, parti d'une abbaye tradi pour faire le tour des cathédrales, et qui met en échec, vêtu d'un tee-shirt frappé du drapeau français, un migrant syrien qui était en train de suriner des bébés blancs, comme dans les plus belles chansons de Nick Conrad. À ce stade d'allégorie, on ne peut que croire à la Providence divine. Pas sûr que la gauche se régale.

Et le Gaulois de base, va-t-il gober cette histoire de fait divers ? Matraqué par les taxes, moqué jusque dans les pubs, ses filles violées, ses fils tabassés, son histoire millénaire foutue à la poubelle, et maintenant les assassins qui viennent, même plus « jusque dans nos bras », mais désormais jusque dans les poussettes de nos bébés, va-t-il se laisser faire ? Va-t-il laisser importer, par un pouvoir qui le méprise, les Zodiac™ qui amènent ses meurtriers ?

Ces petites mains qui, dans un geste dérisoire et bouleversant, se tendent vers le couteau d'un homme qui n'aurait jamais dû arriver en France ne sont pas un énième fait divers. La France est le pays qui se réveille, depuis qu'elle existe, un quart d'heure avant l'apocalypse. On n'est pas très loin, cette fois encore. Alors, gardons l'Espérance, cette jolie petite fille qu'aimait Péguy et dont l'innocence, par la grâce de l'ouverture inconditionnelle des frontières, est désormais à portée de lame.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 11/06/2023 à 11:33.

8463 vues

09 juin 2023 à 23:32

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

45 commentaires

  1. Il n a fait qu’appliquer les paroles ignobles du rappeur conrad qui ne sont pas censurer au nom de la sacro liberté d’expression et de la tolérance gauchiste

  2. Et si cette créature avait commis cette barbarie dans le but de RESTER en France sachant qu’en France nos lois ne sont pas appliquées car si elles l’étaient, ce type devrait être EXPULSE immédiatement (sans procès) dans son pays puisque c’est un clandestin.

  3. Evidemment qu’il ne s’agit pa d’un ‘fait divers’, mais certainement d’une conséquence prévisible (et démontrée à plusieurs reprises récemment) de la délivrance d’une OQTF à l’individu auteur de ces actes
    Quand nos pouvoirs publics comprendront ils enfin que cette notification officielle déclenche chez l’interessé le réflexe d’auto défense : tout faire pour ne pas être renvoyé au pays où il est certain de subir des châtiments redoutables et inévitables : le salut c’est la prison française où, à l’abri pdt un certain temps, il sera logé, nourri, blanchi..(.et même distrait et entrainé grâce à la télé et à la salle de fitness) …
    Pourquoi cette relation de cause à effet ne fait elle pas partie des évidences qui permettraient d’envisager une solution ‘rationnelle’ , à savoir par exemple facturer à ces candidats à nos prisons les frais de séjour qu’ils coûtent et confisquer par l’Administration pénitentiaire la rémunération de travaux obligatoires auxquels ces résidents ‘volontaires’ seraient astreints pendant tout leur hébergement ???

    1. Vous oubliez que la France s’est dotée d’un président favorable à l’immigration et qu’il ne fera rien pour la contrôler, il suit les ordres de L’UE qui souhaitent la destruction de notre civilisation.

  4. Tous ceux qui defendent l’immigration incontrolée notamment venue des pays arabes et africains sont complices de l’incroyable nombre de victimes que font ces gens là (nombre qui grossit de jour en jour allant de plus en plus vers l horreur) .
    L argument « oui mais il y en a des gentils » est il encore tolérable ? Combien encore de tués , égorgés, décapités , violé(e)s, poignardés , defenestrés pour dire : STOP ! Plus de droit d asile , plus de migrants , on a assez donner .

  5. Ce n’est pas un fait divers, c’est un fait de guerre. Cessons de nous mentir ! Plus exactement que nos dirigeants reconnaissent enfin la vérité en face, nous sommes en guerre depuis des années et plus peut être. Cet homme est un mercenaire, un combattant qui a bien prémédité son geste . Il a beau se dire membre d’une religion. Tout montre qu’il n’en est rien et. que ce n’est que pour masquer ses véritables motivations qu’il dit ainsi. Pour le moment ce ne sont que des guerriers isolés , qui provoquent des escarmouches pour tester nos faiblesses. Plus tard, une armée nous attaquera là où nos fortifications sont les plus faibles

  6. Bien sûr que des associations s’occupent d’eux : on nous parle d’un sdf qui dormait sous un porche. Mais sur la sinistre vidéo on remarque la blancheur bien propre de ses baskets, neuves peut être

  7. Excellent article , très juste et très percutant : tout est dit ;
    « Il se dit chrétien » ? les médias , toujours à la botte de la macronie , et jamais à un mensonge près pour tenter de redresser la barre à leur avantage , le disent chrétien , à voir …
    Ce qui est inconcevable , dans ce pays , c ‘est qu ‘ il se trouve encore des gens pour défendre cette immigration folle et dangereuse

  8. Mais bien sûr, il va avaler, lui qui avale tout depuis 1981 et même en redemande. La preuve: la réélection de Macron en 2022 alors que celui-ci n’arrête pas de « tuer » la France

  9. Des enfants se suicident car ils restent victimes de harcèlement malgré leurs plaintes aux administrations, parce que ces dernières n’en ont rien à faire.
    Pour les « attaques au couteau » c’est exactement la même chose : les citoyens hurlent depuis 40 ans qu’ils y a trop d’immigration, mais l’état s’en fout.
    Dans cette histoire, Macron ne vaut pas mieux que le directeur du collège de la petite Lindsay.

    1. « les citoyens hurlent depuis 40 ans qu’ils y a trop d’immigration, mais l’état s’en fout.’ Pas du tout. L’état suit sa feuille de route : l’immigration tant et plus, que vous le vouliez ou non. Déjà sous Sarkozy : « Vous serez métissés, et si vous ne le voulez pas, on vous forcera ». Cela a le mérite, non de la cohérence, mais de la clarté.

  10. Comme dirait l’autre : poignarder des bébés, pour certains de moins d’un an : P…de « fait divers »…et avarié…, comme celui mettant en scène Mohammed Merah tirant en pleine tête de la petite Myriam Monsonégo ?

  11. On nous a rendu totalement lâche au nom d’une soit disant civilisation ! Ceci est valable quand on est entre civilisés mais quand on accueille des « sauvages » cela ne marche plus et il faut revoir le principe de base

  12. En tout cas, il y en a un qu’on entend assez peu. C’est le Maire d’Annecy, (chantre de la lutte antifasciste et de la douceur du bien vivre ensemble). On serait bien curieux de savoir ce qu’il savait de la situation des « SDF » de sa bonne ville, de leurs conditions de vie. Que faisaient le CAS et la Police Municipale ? Ces SDF recevaient ils le RSA ? Des associations s’occupaient elles d’eux ? On aimerait bien savoir ….

  13. vous verrez dans peu de temps l’assassin va devenir victime il y en a qui commence a parler de son parcours pauvre syrien

  14. … « Annecy : un simple fait divers » ?
    Je n’ai pas pour habitude de reprendre et de partager les expressions de Monsieur Z, je suis boomer…
    Cependant, eu égard à l’accroche de l’article, qui comprend à la fois et la question et la réponse, je réponds :
    « Ben voyons ! »

    1. vous avez bien tort de snober les paroles de Zemmour. C’est le seul qui dit la Vérité, celle qui dérange tant la caste mondialiste. Si la macronie est vaincue, vous devrez lui dire merci. Un boomer a le droit d’être intelligent, clairvoyant et de penser à sa postérité. Libre à vous de vous faire hara-kiri mais souffrez que la majorité s’y refuse.

      1. Je ne l’ai pas attendu n’ayant jamais veauté pour Mitterrand, ni aimé Chevènement Pompidou. Sa place était sur plateau de télévision pour infuser aux béats téléspectateurs des vérités bien senties. J’ai lu ses livres.

Les commentaires sont fermés.