Quand Michel Onfray prédit l’insurrection…

Ancien chef d'entreprise
 

À lire son interview dans 24heures.ch, on se dit que Michel Onfray est un véritable désespéré !

Primo, son fatalisme – qu’il a répandu dans Décadence et dont il semble se repaître – qui justifie inaction, renoncement, capitulation. L’effondrement de notre civilisation chrétienne ? C’est comme ça, à côté de l’islam conquérant, elle ne fait plus le poids, il faut l’accepter.

Deuxio, son antichristianisme primaire, justement. Traumatisé par son passage chez des religieux aux comportements douteux, l’intelligent Onfray a décidé de tous les mettre dans le même panier.

Tertio, son jugement sur Marine Le Pen et le Front national : à la fois pétri de bon sens, mais tellement dénigrant et confondant de stupidité !

« Si elle n’est pas républicaine, alors qu’on le prouve, puis qu’on l’interdise, elle et son parti. Ou elle est le diable et on l’enferme ; ou on ne l’enferme pas, c’est qu’elle n’est pas le diable, mais très utile pour les libéraux qui peuvent ainsi se partager le pouvoir […] en agitant le chiffon rouge du fascisme devant le nez des électeurs. »

​‌”

Seulement voilà, Marine Le Pen, la seule à promettre le retour à la souveraineté nationale, Onfray n’en veut pas ! Parce qu’« une fois élue, elle devrait faire face à une coalition libérale des technocrates de Bruxelles […] et elle finirait bien vite par rentrer dans le rang ». Sur quoi se base-t-il pour afficher semblables certitudes ? Sur les trahisons de Tsípras et… celles de Trump !

Toute cette démonstration pour en arriver à mettre en garde les Français sur ce qui pourrait se passer avant l’été.

« Comme le chef de l’État serait encore garant de l’ordre pour quelques jours, le chef de la police et des armées dispose d’un article constitutionnel qui lui permet de suspendre la démocratie dans le cas où il estimerait la République en danger. »

​‌”

Michel Onfray semble être au courant d’un scénario…

« Hollande est capable de beaucoup pour empêcher l’arrivée du FN au pouvoir grâce au suffrage universel.

« D’ailleurs, avec Valls, à l’époque, ils travaillaient sur un certain nombre d’hypothèses. »

​‌”

Pourtant, Michel Onfray ne croit pas que le Front national soit dangereux. Il l’explique :

« Regardez les municipalités où le FN gouverne, regardez Robert Ménard : comment gère-t-il la ville de Béziers ? Il interdit les antennes paraboliques aux balcons, il prélève l’ADN des crottes de chien pour faire payer les propriétaires. Voilà le Front national ! Ce n’est pas plus que ça. »

​‌”

Digne d’un reportage du service public ! C’est tellement plus commode de mettre en avant les crottes de chien que de parler de la mutuelle sociale pour les plus pauvres, ou encore du gaz le moins cher de France négocié par le maire de Béziers…

Mais si le FN n’est bon qu’à s’occuper des crottes de chien, on ne risque rien, pas vrai ? Ce n’est pas si simple. Et le philosophe estime que « s’il arrivait au pouvoir, il y aurait une insurrection ». Il nomme même les responsables !

« Certains électeurs n’accepteront pas d’avoir perdu. Les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, ceux des deux extrême-gauche (sic), les Communistes, la CGT, les syndicalistes de SUD, ceux qui auront été incapables de construire un programme commun de gouvernement d’union de la gauche susceptible de mettre les égos de côté afin de faire primer l’intérêt du peuple de gauche, ceux-là seront incapables d’autre chose que de dire violemment “Non” et de s’opposer à tout. »

​‌”

Là, je ne comprends plus. Un FN inoffensif face à une extrême gauche ultra-violente ! Et François Hollande qui, tel Zorro et en toute légalité, au motif de « voitures incendiées, de vitrines cassées » et de démocratie compromise (on ne rit pas !), pourrait donc annuler l’élection de Marine Le Pen

Finalement, Michel Onfray devrait peut-être se mettre à la politique-fiction !

POUR ALLER PLUS LOIN