[VIVE LA FRANCE] Des chœurs d’enfants pour réjouir le cœur des gens

©Académie musicale de Liesse
©Académie musicale de Liesse

Si l’on a coutume de juger un arbre à ses fruits, alors, ceux de l’Académie musicale de Liesse sont forcément nombreux. Voyez donc le visage rayonnant de ces enfants scolarisés dans cet établissement qui fait la part belle au chant. Dès le portail d’entrée et, çà et là, affichée partout dans les allées, cette enthousiaste devise de saint Jean Bosco : « Mes enfants, soyez joyeux ! » Facilement reconnaissables à leur cravate jaune et bleue ou à cette grande cape qu’ils arborent en concert, ce sont eux qui ont chanté, entre autres, la messe à Igny, samedi midi, pour le départ des familles du pèlerinage de Chartres.

Et cette année, cette Académie bien nommée est en liesse : elle fête ses dix ans d’existence. Dix années consacrées à l’épanouissement intégral de l’enfant. Car à l’Académie musicale de Liesse, si l’on cultive « la confiance et la bienveillance, l’exigence est de mise pour responsabiliser les garçons », nous confie Rachel Poisson, responsable de la communication. En uniforme et sans smartphone, ces garçons scolarisés du CM1 au lycée assistent, tous les lundis matin, au lever des couleurs et bénéficient de cette triple formation intellectuelle, humaine et artistique.

 

Une méthodologie d’excellence

 

Et n’allez pas croire que cette école serait réservée à un petit milieu de familles aisées : les profils sont variés et des bourses sont attribuées afin d’accueillir tous les enfants et leur permettre de faire fructifier leur talent. Ici, l’esprit de famille et de camaraderie règne, on fonctionne par capitaineries et les grands aident les petits. Chaque jour, les élèves consacrent entre 3 et 4 heures à l’apprentissage du chant ou de leur instrument. Et le répertoire s'étend de la musique sacrée au chant grégorien en passant par les musiques actuelles : jazz, pop rock… Pour cela, l’équipe pédagogique s’appuie sur une méthodologie d’excellence permettant de faire plus et mieux en moins de temps.

 

©Académie Musicale de Liesse

 

Placée sous la protection spéciale de saint Jean Bosco, patron de la jeunesse qui a consacré sa vie à éduquer et évangéliser des adolescents, c'est sa spiritualité qui guide la formation donnée aux garçons. Une vision aux antipodes du rap de Nicole Belloubet comme incarnation de l’« internat d’excellence » ou de la décadence du spectacle donné par l’Eurovision.

Il est encore possible d'inscrire des élèves jusqu'en juin pour la rentrée de l'année prochaine. À bon entendeur... Et pour se faire une idée, rencontrer l'équipe pédagogique, les familles, et goûter à cette ambiance joyeuse et spirituelle, vous êtes invités à participer au grand week-end de festivités organisé les 29 et 30 juin à l'Académie, à Précigné (72). Les témoignages sont « nombreux et très touchants », rapporte Rachel Poisson. Il suffit de voir le succès des concerts de chœurs d’enfant qui font toujours le plein : le public est sensible à cette pureté des voix qui livre, dans toute sa splendeur et sa puissance, cette beauté dont le monde a tant besoin.

 

 

Iris Bridier
Iris Bridier
Journaliste à BV

Vos commentaires

23 commentaires

  1. Je trouve dommage qu’on ne puisse pas aussi parler de Maîtrise ou d’Académie pour les filles. Pourtant, enfant j’aurais bien aimé faire partie de ces chorales prestigieuses mais…j’étais une fille. Je crois qu’aujourd’hui, il y a une mixité offerte aux filles et aux garçons mais en parle-t-on ? Et aussi pourquoi ne mettons-nous pas en avant celles des filles s’il en existe ?

  2. « Elever nos voix et nos âmes », quel beau programme pour cette jeunesse vraiment française !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois