En France, selon le ministère de l'Intérieur, 1.380 actes antireligieux ont officiellement été enregistrés entre janvier et octobre 2021, dont 681 actes antichrétiens. Les chrétiens sont aussi réprimés ou persécutés dans beaucoup de pays, notamment en Chine, au Moyen-Orient et en Inde. Les n'en parlent guère, sinon pour essayer de démontrer que toutes les religions sont concernées et pas seulement le christianisme.

Un article du Monde du 26 décembre, sous le titre « En Inde, les contre les chrétiens se multiplient », en est un nouvel exemple. Il commence par rappeler qu'« au cours des dix premiers mois de l'année, plus de 300 attaques contre des chrétiens et leurs lieux de culte ont été perpétrés par des extrémistes hindous ». Des extrémistes en lien avec le pouvoir, si l'on en croit le rapport d'une ONG, qui cite une organisation paramilitaire proche du Bharatiya Janata Party (BJP), le parti du Premier ministre Narendra Modi.

Dans l'État du Karnataka, où le BJP est au gouvernement, cette recrudescence des contre les chrétiens répondrait à des conversions forcées. Le chef de l’exécutif, Basavaraj Bommai, va jusqu'à parler d’une lente « invasion religieuse ». Une loi impose des restrictions drastiques aux conversions et aux mariages interreligieux, avec des sanctions pouvant aller jusqu'à dix ans de prison.

Le Monde, qui ne veut sans doute pas passer pour pro-chrétien, précise ensuite que, dans la dizaine d’États indiens où ont été mises en place des lois similaires, les communautés musulmanes sont également ciblées. Nous voilà rassurés : les chrétiens ne sont pas les seules victimes de cette intolérance ! Apparemment, le parti du Premier ministre considère que « l’ et le christianisme sont [toutes deux] des religions étrangères qui n’ont pas leur place en Inde ». Cette association de deux religions dans une répression commune explique-t-elle l'intérêt soudain que porte ce journal au sort des chrétiens en Inde ?

N'est-ce pas une façon détournée de laisser entendre que ces Français, qui considèrent que l' est incompatible avec les lois de la République, se comportent comme les extrémistes indiens en s'attaquant à des communautés qui n'aspirent qu'à vivre en paix ? N'en déplaise au Monde, le christianisme n'est pas comparable à l'islam. Le mahométisme, comme on l'a longtemps appelé, est une religion qui ne sépare pas le spirituel du temporel, le religieux du politique. Si cette religion n'est pas toujours ouvertement conquérante, lorsqu'elle a les moyens de s'imposer par le nombre ou qu'on se soumet à ses exigences, sa tentation impérialiste se réveille.

Les à l'égard des religions, quelles qu'elles soient, sont également condamnables, mais cela ne signifie en rien que toutes les religions se valent. Mettre sur le même plan le christianisme et l'islam, c'est faire, sous couvert d'un traitement équitable, une erreur historique. Depuis longtemps, l'Église a renoncé à s'imposer par la force et tolère ceux qui ont une foi différente. Depuis longtemps, elle rend à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu, même si ses dignitaires témoignent parfois une complaisance excessive envers César. Ce n'est pas le cas de l'islam, qui ne s'est pas encore libéré de l'.

1 janvier 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 4 votes
Votre avis ?
25 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires