Viol d’une retraitée à Ozoir-la-Ferrière : la garde à vue du clandestin levée

Brève breve

Le clandestin qui avait été arrêté à la suite du viol d'une femme de 75 ans à son domicile d'Ozoir-la-Ferrière (Seine-et-Marne) a vu sa garde à vue levée le 3 janvier, informe CNews.

Selon le parquet de Melun, une « absence d'éléments probants » en faveur de sa culpabilité a motivé cette décision. En revanche, l’individu étant en situation irrégulière sur le territoire national, il a été placé en centre de rétention administrative (CRA) et l’enquête se poursuit pour identifier l’auteur du viol.

Les faits se sont produits le 1er janvier vers 6 h 50 du matin : un homme d'une trentaine d'années s'est introduit dans une maison par une fenêtre mal fermée. L’agresseur a réveillé la retraitée, lui demandant un rapport sexuel. Face à son refus, il l'a alors violée, avant de s’enfuir après avoir volé 50 euros. Le mari de la victime, alité et handicapé, n’a pas pu intervenir.

Une enquête pour viol sur personne vulnérable a été ouverte par le parquet de Melun et confiée au commissariat de Torcy.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois